AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuroshima Ryôkoavatar
Passante


Messages : 140
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 16 ans / Seconde année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Dim 19 Sep 2010 - 15:06

La sonnerie qui annonçait la fin du cours avait sortie Ryôko de son état semi-comateux, dernièrement notre jeune sportive n’écoutait plus en cours, du moins plus en cours d’histoire cela lui passait pars dessus la tête. Elle aurait bien voulut sécher le cours et allait sur le toit comme à chaque fois qu’elle n’assistait pas un cours, mais aujourd’hui le temps ne lui était pas favorable, dehors tombait des litres et des litres d’eau, la rouquine du alors assister au cours d’histoire. Mais enfin elle put sortir de la classe n’ayant même pas prit le temps d’écouter la remarque de son professeur.
Marchant dans les couloirs pour se rendre à sa chambre Ryôko fut interpelée par une voix, la jeune fille aux yeux de jade se retourna pour y trouvait son professeur de japonais.

- Kuroshima, tu tombe bien j’avais justement besoin qu’un élève vienne ranger les nouveaux exemplaires de livres que nous venons de recevoir.

- C’est que ...

La jeune rouquine hésita après tout elle n’avait rien d’autre à faire d’autant plus que la bibliothèque était un endroit relativement calme. Mais le professeur de japonais ne lui laissa pas le temps de lui répondre et l’entraina – de force- à la bibliothèque. Arrivé devant l’entrée il explique à la jeune fille qu’il y avait une table sur laquelle se trouvait des livres, son rôle était de mettre le nom des livres sur une liste pour la bibliothécaire, une fois qu’elle aurait terminé elle devait les ranger parmi les étagères. Les explications terminées le professeur laissa Ryôko. En découvrant la table, elle eut un hoquet de surprise, deux grandes piles de livres l’attendaient avec à coté une feuille vierge. Elle s’asseya en soupirant, elle en avait pour une bonne heure et elle se mit tout de suite au travail.

Les minutes passèrent et la bibliothèque se vidée progressivement, seule Ryôko était encore assise en remplissant la liste en prenant grand soin de noter les noms de tous les livres qui se trouvait sur la table. La nuit approchait, il n’y avait plus un bruit dans la bibliothèque à présent déserte, seul le « Tic Tac » de la pendule faisait un semblant de bruit. Ryôko n’y faisait pas attention, elle avait au moins se qu’elle voulait un endroit au calme. Ayant finit de remplir la liste, la rouquine laissa la liste sur le bureau de la bibliothécaire, vide. Puis revenant à la table où elle avait passé un peu plus d’une heure assise, saisit quelques livres et entreprit de les ranger. Ainsi commença ses allers-retours entre la table et les étagères. Heureusement qu’elle était une sportive née et que cela ne la fatiguée pas. Très vite les deux piles de livres diminua, il ne restait plus cas la jeune fille deux livres à ranger et elle pourrait retourner dans sa chambre. Mais malheureusement pour Ryôko, le dernier livre qu’elle avait en main avait son emplacement sur la plus haute étagère. Ne se décourageant pas, Ryôko se mit sur la pointe des pieds mais cela ne servit à rien, je ne me croyais pas si petite pensa la rouquine. Elle essaya de nouveau mais sans succès, mais comme la jeune avait un caractère bornée elle n’allait pas abandonner, même si elle devait passer la nuit ici. Elle renouvela encore une fois sa tentative, mais cela fit le même résultat. Sans vraiment se l’avouer, Ryôko priait pour que quelqu’un vienne l’aider tous ces allers-retours l’avait fatigué, elle n’avait qu’une seule envie pouvoir déposer ce livre pour partir dans sa chambre se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Mar 9 Nov 2010 - 22:05

Quel ennuie cette pluie ! Pas moyen de sortir du bâtiment et rester dans un coin à ne rien faire ne tenter pas vraiment le blondinet qui d'humeur joyeuse aurait apprécié une petite sortie, en ville pourquoi pas ? Mais bon les dieux en avait décidé autrement surement lui réservaient-ils un petit tour de leurs crut, une farces à lui faire dans un de leurs moment d'ennuie. C'est que la vie de dieux ne doit pas être fun tout les jours.


* Mais pourquoi je pense à ça moi ? *


La farce divine n'ayant pas l'air de vouloir s’arrêter le jeune Tadashi fut contrait de se résigner à errer à l’intérieur du lycée, comme si il n'y passé pas déjà la moitié de sa vie ! Dégoûté des trop nombreux gloussement produit par ces bandes de filles lorsqu'il passé à proximité, ainsi que des regards lourd de signification de ses collègues masculins Shin fut encore une fois contrait de se replier vers un endroit plus calme. Quoi de mieux alors que la bibliothèque ? Presque personne ne s'enfoncé dans cette obscure pièce même en pleine hiver elle resté vide au grand mécontentement de la gérante de l'endroit qui d'ailleurs très sympathique offrait toujours un bon café chaud à son petit chouchou qu'était devenu le garçon. Ayant passé de longs moment seul avec la vielle dames il avait finalement tissé quelques liens avec cette dernière s'offrant par la même un refuge contre le froid mais aussi un dernière abris quand sa popularité commencée ta lui peser. La vielle bibliothécaire un sourire sur les lèvres pour accueillir son protégé s'adressa à lui de sa voie calme et mesuré.


- Bonjours mon garçon tu te décide enfin à me rendre visite cette année ? Je te sert un petit quelque chose de chaud ? Tu a une visite cette fois ci, une belle jeune fille qui attend ton aide je crois.


Aussi innocente que lui-même cette femme était une manipulatrice et sous ses air de recluse elle ne rechignez jamais à mettre son grains de sel dans toute sorte d'histoire, elle était d'ailleur une des "oreilles" de la mystérieuse directrice. Suivant bien malgré lui l'ordre implicite de la madame Shin arriva bientôt dans la rangé indiquée où il découvrit la délicieuse Ryoko effectuer un rituel compliquer dans le but de replacer un bouquin anonyme sans grand intérêt. Charmé par les petits essais inutiles Shin ne put s’empêcher de rire de la situation et de prendre la parole en s’avançant maintenant qu'il était découvert.

- Je crois que ce livre m’intéresse, je peu te l'emprunter, Kuro-chan ?

S'étant fié comme toujours à son instinct il s'était dit qu'elle était du genre à ne pas trop aimer être aidé et mentir avait semblait le meilleur moyen de le faire. Non il ne cherché pas d'excuse, après tout sa lui arrive de faire ce genre de truck gentil. Elle n'est pas du tout spécial !

*Juste de jolie cheveux.. *

Entre temps il s'était approché derrière elle en lui prenant à moitié le livre des mains et la tête penché vers le bas senti l'odeur du shampoing qui émanait de sa chevelure de feu. Un espèce de dé-clique se fit alors en lui et reprenant ses esprits il recula et regardant dans la direction opposé à la fille ôta ses lunettes pour essuyer une larme en murmurant entre ses dents à présents et pour une fois serrés.

- C'est encore trop tôt.. Je n'y arrive pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroshima Ryôkoavatar
Passante


Messages : 140
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 16 ans / Seconde année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]    Mer 10 Nov 2010 - 18:36

Combien de temps encore allait-il lui falloir pour pouvoir poser ce fichu livre ? Ryôko qui tentait pour la énième fois d’arriver à ses fins fut interrompu par un léger ricanement qui attira son attention pour découvrit derrière elle, une personne quelle ne connaissait que trop bien : Shin Tadashi. Un des seuls garçons du pensionnat qui ne la laissait pas totalement indifférente. C’est en rougissent qu’elle osa diriger son regard vers le garçon qui affichait un sublime sourire, pour ensuite plonger ses yeux verts sapin dans les siens, décidément elle ne pouvait se lassait de la couleur de ses yeux. Il s’avança vers elle décrétant qu’il voulait lire le livre qu’elle avait dans les mains. La sportive regarda le livre, autant étonnait de voir Shin dans un endroit comme celui-ci que de le voir lire un livre parlant de la société du 19ème siècle.

-« Kuro-chan » ?

Demanda-t-elle surprise par le surnom donné par le garçon, elle n’avait pas l’habitude d’être appelé comme ça, mais si cela lui plaisait, soit. Mais elle observa Shin dubitative, il était claire qu’il ne voulait pas lire ce livre, comment pouvait-il lire un livre qui venait seulement d’arriver aujourd’hui et qui même pour Ryôko lui était inconnu ?
Shin ne lui répondit pas s’avançant vers elle. Les deux adolescents était séparés maintenant de quelques mètres, on pouvait voir que Shin dépassait largement Ryôko, il devait bien faire cinq centimètres de plus que la jeune fille. Il se pencha, voulant attraper le livre, mais Ryôko fut plus rapide que lui et l’éloigna. Fière d’elle, elle afficha un sourire de triomphe à Shin lui montrant bien qu’il n’avait aucune chance d’attraper le livre.

- Désolée, mais je ne te crois pas... Je finis de le mettre à sa place comme ça je pourrais enfin rejoindre ma chambre. Si jamais le prof de japonais apprend que je n’ai pas fait correctement se qu’il m’a demandé je ne donne pas cher de mon sort.

Mais Shin insista de plus belle, et réussit à attraper la moitié du livre qu’elle tenait, il se retrouva à moitié penché sur elle. Ryôko pouvait parfaitement sentir le souffle du garçon sur ses cheveux. Elle pensa à lâcher prise pour lui donner enfin le livre, mais se fut Shin qui s’écarta rapidement d’elle.
La jeune fille ne comprit pas le comportement du blond et manqua de laisser tomber le livre part terre pour rejoindre le garçon qui lui tournait à présent le dos. C’est en arrivant à sa hauteur que Ryôko entendit un murmure venant du garçon, mais n’avait entendu que la fin de sa phrase.

- Tout va bien Shin ?

Sa voix était devenue infiniment douce, elle avait posé sa main sur son épaule, et ne pouvait voir que le garçon de dos étant trop petite pour apercevoir son visage. Un léger malaise parcourut la jeune fille, le silence de Shin l’inquiétait. Le « tic tac » qu’entendait Ryôko lui était devenu insupportable. Que lui arrivait-il ? Se demande la rouquine, une multitude de question envahit sa tête, elle entraperçut la main de Shin et du faire un effort considérable pour ne pas lui saisir afin de le réconforter, car elle ne pouvait voir son visage mais elle avait bien sentit qu’il n’était pas comme d’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Jeu 11 Nov 2010 - 21:05

Les souvenir d'un temps plus heureux où il n'avait pas encore peur du passé surgirent dans sa tête, des images celées dans son subconscient refaisaient surface avec grand fracas. Il vit se défiler en quelques secondes des moments heureux de sa vie avant le drame, des image de famille, des sourires et même quelques conquêtes qu'il avait oublier. Tellement de chose qui auraient dut mettre sur son visage angélique un sourire de joie mais qui au contraire firent pleuvoir des larmes sur ses traits parfaits. Une main posé sur l'épaule du jeune et tristounet Tadashi ramena ce dernier à la réalité faisant disparaître les souvenirs en de bref soupire de fumé. Le garçon tenta vaillamment de s'essuyer les yeux avec sa manche et de remettre ses lunettes en place tout en se retournant mais son geste s’arrêta comme il se rappelait de celle qui lui faisait maintenant face. Bras levé devant lui, lunette à mi-chemin de sa tête et les yeux encore rouge Shin fit face à la rouquine avec un sans froid redevenu normal puis s'adressa à elle avec une voix qui ne trahissait aucunement avoir pleuré.

- Ouai ca vas impec' ! Hum... Que dirait tu d'un café chaud ? C'est la vielle femme qui invite !

Il sentit le froid de son expérience le quitter et retrouver un peu de sa "joie" naturel. Il venait de faire ce que sa Psy' appellerait une réaction post-traumatique retardait, surement déclenché par un stimulant le ramenant à un passé oblitéré de son cerveaux. Cette fille qui lui plaisait, la première depuis l'incident, était la cause de sa réaction violente ? En tout les cas elle déclenchait chez lui une successions de souvenirs qu'il pensé dangereux. Coulant un regard en coin à la source de ses ennuies comme de ses envies il se dirigea vers l’accueil de la bibliothèque saluant au passage les rares intellectuels qu'ils croisèrent. Ayant fait partit des leurs pendant un certain temps ils continuaient de se respecter mutuellement même si certains le voyaient comme un "traître". Ils arrivèrent à porté du bureau en bois massif de la madames où Shin sans aucune gênes prit un fauteuil avant de s'adresser à la femme d'un ton faussement fâché mais fichtrement boudeur d'avoir pleuré en présence de la sublime Ryoko.

- je crois qu'elle se débrouillait très bien avec ce fichu bouquin !

Il regarda la rouquine avant de se détourner vivement en un geste peu commun chez lui ! Serait-ce de la timidité que voila ? Une petite rougeurs sur ses joue peu-être ? Des yeux gourmands que voila ? Pour le savoir il aurait fallut être bon en description corporels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroshima Ryôkoavatar
Passante


Messages : 140
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 16 ans / Seconde année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Sam 13 Nov 2010 - 20:40

Ryôko avait suivit Shin jusqu’au bureau de la bibliothécaire, et contrairement au garçon qui s’était tranquillement installé dans un fauteuil, restait debout le livre qu’elle n’avait pas réussit à poser toujours en main. Elle était curieuse de rencontrer la femme qui s’occupait de la bibliothèque, la jeune fille ne venait que rarement ici et les seules fois étaient tard le soir pour être sûr de ne croiser personne. Les seules choses qu’elle pouvait savoir sur cette femme n’étaient que de simples rumeurs qui circulaient dans le pensionnat disant qu’elle avait la fâcheuse habitude à se trouver toujours là au bon moment quand il se passait quelque chose d’improbable. Voilà qui attirait la curiosité de la jeune fille, d'autant plus que certains racontaient qu'elle était une amie proche de la directrice et qu'elle ne se gênait pas pour raconter les mésaventures des pensionnaires. Mais cela n'était encore que rumeur, que la jeune fille avait du mal à croire.

Ce n’est qu’après quelques minutes qu’une vieille femme arriva avec deux tasses dans les mains, les posant sur le bureau. Elle était assez petite de taille, légèrement courbée, on pouvait voir sur son visage les rides qui marquaient ses années passées. Ses cheveux gris argenté étaient regroupés pour former un chignon bien serré de façon à se qu’aucune mèche ne s’en échappe. La rouquine adressa un petit sourire à la bibliothécaire qui lui rendit avant de retourner à ses occupations.

D’un pas silencieux Ryôko s’avança vers le bureau pour saisir un tasse encore bouillante, la portant à sa bouche pour en siroter une gorgée avant de rapidement l’éloignée tellement le café était brulent. Elle savoura le doux son du silence qui régnait dans l'immense salle, ça en était presque reposant ! Elle dirigea son regard vers Shin et repensa à se qui venait de se passer, le regard du garçon et le sien se croisèrent, mais Shin détourna aussitôt son regard. Ne comprenant pas l'attitude du blond elle lui demanda :

- J’ai fais quelque chose de mal tout à l’heure ?

La jeune fille y repensait encore et encore, mais depuis l’incident avec le livre Shin n’avait dédaigné croiser son regard et à présent il semblait être de mauvaise humeur. Voilà maintenant que la jeune fille s’inquiétait pour se qu’elle avait fait, peut être avait-elle été trop directe avec Shin ? En tout cas s’il y avait un mal entendu la rouquine savait qu'elle pourrait le dissiper quoiqu’il arrive. Du moins elle l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Ven 28 Jan 2011 - 22:44

Salut ! Je devrait me blâmer tout seul pour mon inactivité ;( Je suis désolé... Enfin, je prevoie de reprendre mes RP's ou en tout les cas d'y répondre enfin.. :oops: Toutes mes excuses, Ryô.

La jeune fille fit rapidement connaissance avec la bibliothécaire et il sembla a Shin, qu'elles étaient faite pour s'entendre, mais aussi bien il n'imaginait pas qui aurait put ne pas apprécier la rouquine, pour qui il éprouvait plus que de la sympathie. A présent l'idée avait eu le temps de faire un tour complet de son crâne d'abrutit, il put donc s'offrir le luxe de se détendre, après tout il ne faisait rien de mal et il arriverait ce qui devrait bien arriver de toute façon. C'était donc maintenant un fait avéré il venait de se récupérer un coeur d'occaz' et qui sait les sentiments qu'il redécouvraient en ce moment pouvaient tout à fait légitimement s’intensifier. Ce n'était pas de toute façon, comme si il s'était promis, de ne plus jamais tomber sous le charme d'une fille, seulement jusqu’à cette Ryôko il n'en avait même pas eu l'envie.

Hélas pour lui le temps impartie à la réflexion prit fin bien trop rapidement. Et en guise de retour à la réalité il eu droit au pompon, avec question et tout. Il semblait que la rouquine, inquiète de son attitude peu commun se soit sentie coupable de ce "malaise". Comment pouvait-il clarifier la situation sans pour autant avouer le trouble qui naissait chez lui. Trouble dont elle était l'origine. Un peu d'impro', un zeste de mensonge et Hop ! Voila, un jolie bobard en guise d'excuse.


"Tout à l'heure je voulait juste t'aider à prendre ce livre, je n'avait pas l'intention de gaspiller ton temps. J'avait juste l'impression de te voir galérer pour le sortir de l'étagère."


C'était le plus mauvais mensonge qu'il avait jamais fait, et pourtant il en a un nombre impressionnant à son actif. Seulement est-ce dut à la présence de la fille ou à un hasard, en tout les cas il n'avait put faire preuve de son talent habituel. Le ton n'y était pas, les syllabes s'entremêlé et il avait même poussé le vice jusqu'au bégaiement. Du brouillon en matière de mensonge, une horreur digne d'un gosse innocent. En parlant d’innocence la moue enfantine qui ce dessina sur le visage du blond prouvait à elle seul qu'il avait eu conscience de s'être lamentablement coulé. Il fit deux-trois tour du fauteuil à roulette avant de ramener son regard sur la rouquine, espèrent ne pas voir apparaître sur ses magnifiques lèvres rosées, la mimique déçut qui l'achèverait. Allait-elle cruellement lui faire toucher le fond juste après lui avoir ouvert le coeur ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroshima Ryôkoavatar
Passante


Messages : 140
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 16 ans / Seconde année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Lun 14 Fév 2011 - 11:36

La jeune fille ne savait pas si elle devait être soulagée ou bien, s’excuser au près de Shin par rapport à son comportement. Tout cela n’était qu’un simple mal entendu, du moins c’est se que Ryôko espérait, car les paroles de Shin étaient tellement incompréhensibles de par son bégaiement qu’elle n’avait pas réussit à tout saisir.

Fatiguée et soulagée, Ryôko se laissa tomber dans un fauteuil soupirant d’aise. Elle regarda Shin, elle se doutait bien que derrière ces paroles, le garçon tentait de lui cacher quelque chose, mais Ryôko voulait bien le laisser lui raconter tout se qu’il voulait, du moins aujourd’hui car elle était vraiment épuisée, et elle ne voulait pas encore se lancer dans des réflexions intellectuelle qui n’aboutiraient nulle part.
Elle resta dans le silence, observant la bibliothèque et ses étagères remplies de livres, son coin lecture avec ses fauteuils confortables où Shin et elle étaient assis.
Elle observa la tasse de café encore fumante dans la main de Shin, écoutant le tic-tac régulier qui marquait le temps qui défilait tout doucement.
Son regard se reporta sur le livre qu’elle tenait toujours dans ses mains, puis repartit en direction de Shin espérant au fond d’elle accrocher une nouvelle fois son regard.
La rouquine serra le livre entre ses mains, se décident enfin à répondre quelque chose.

- Dis Shin… Est-ce que tu pourrais m’aider à ranger ce livre ? Finalement je crois bien que sans ton aide je n’y arriverai jamais.

Ryôko détourna le visage de façon à se que Shin ne remarque pas ses pommettes empourprées, pour l’intimidé t’il tout d’un coup ?
Pourtant à chaque fois qu’elle se retrouvait avec le garçon elle se sentait bien, ou bien parce qu’elle n’avait pas remarqué avant à quel point il était attirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Dim 20 Fév 2011 - 18:08

Elle lui tendait une perche ! Un sauvetage in-extremis. Voila qui avait de quoi remonter le moral de Shin. Lui demandant de l'aide elle le sauvait, (inconsciemment ?) d'un mauvais pas. Il n'était pas vraiment sur de ses propres sentiments et quand à les avoués... tant que le trie n'était pas fait dans ses pensés, c'était exclue ! Histoire de ne pas afficher un sourire énorme le garçon fit de nouveau quelques tours sur sa chaise. Bizarre comme une simple requête pouvait le mettre au pas... Il y a quelques temps de cela il aurait disparut en rigolant, mais là il était près à lui ranger toute la bibliothèque par ordre alphabétique si elle le lui avait demandé, très étrange en effet. Se marrant à moitié il répondit à la très belle rouquine.

"Bien sur ! J'aurais droit à une surprise ?"

Restant lui même il ne pouvait pas vraiment s’empêcher de la taquiner ne serait-ce qu'un peu et ce malgré les cernes qu'il avait remarqués sur le visage angélique de la jeune fille... Pas qu'il l'ai regardé toute la journée, hein ! Mais il fallait avouer que de trop nombreuses fois son regards c'était attardé sur les petits détails qui faisait d'elle une si belle jeune femme. En y repensant bien il avait jusque là été plus attiré par les femme un peu plus âgée que lui. Qu'est ce qui avait changé ?

Il se leva d'un bond et atterrit à deux pas de la rousse, les mains posés sur les joues de la Kuroshima, il approcha son visage de celle-ci et dans un souffle aromatisé à la menthe l'invita à l'accompagner.

"Allons donc ranger se fameux bouquin !"

Après quoi il se redressa, tendit sa main pour l'aider à se relever et l'attendit patiemment avant de se mettre en route pour le dédale d'étagères labyrinthiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroshima Ryôkoavatar
Passante


Messages : 140
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 16 ans / Seconde année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Lun 7 Mar 2011 - 20:25

La rouquine regardait la main qui lui était présentée devant elle, son regard vert émeraude se perdit sur celle-ci, fixant un point qui n’apparaissait pas sur la main du blond.
Ryôko rougissait légèrement détournant le regard de cette main qui avait dans un geste minime mais si doux touché sa joue. Comment ne pouvait-elle pas être insensible au charme de Shin ? Après tout il n’était pas Best boy pour rien, une tenue sans imperfection, un caractère à toutes épreuves… Il avait du en faire chavirer des cœurs avant le sien...
Un drôle de sentiment prit alors la rouquine, était-ce là de la jalousie auprès des anciennes conquêtes de Shin ?

S’apercevant qu’elle était vraiment pathétique de penser cela et qu’elle se posait beaucoup trop de questions, Ryôko reporta son regard là où il était au départ en espérant retrouver la main de Shin toujours au même endroit, l’attendant. Elle était toujours là ! Prise d’un bonheur indescriptible, la rouquine la saisit. Ce n’est que quand elle sentit le contacte et la chaleur de la main de Shin, qu’elle se souvînt des paroles de ce dernier : « ... J’aurais droit à une surprise ? »
Entrainée par l’élan du garçon, pour la relever, Ryôko se retrouva très vite debout, en face de lui. Son regard toujours posé sur la main du garçon qui tenait la sienne, elle savait bien que tôt ou tard elle allait devoir la lâcher, mais elle voulait faire durer ce moment privilégié un peu plus longtemps. Elle n’avait pas oublié non plus sa fameuse surprise.
Détaillant pour la énième fois le visage du Tadashi, la jeune fille se mit alors sur la pointe de pieds, leur visages étaient vraiment proche, trop proche peut-être ?
Et doucement, Ryôko déposa un baiser au coin des lèvres de Shin. Elle vint ensuite lui chuchoter :

- Satisfait ?

La jeune fille, laissa glisser sa main de l’emprise qu’exerçait le garçon, s’éloignant –presque à contre cœur- de lui.
Marchant dans la bibliothèque à la recherche du rayon d’étagères où elle devait reposer le dernier livre. Il était grand temps que cette histoire de bouquin se termine ! En même temps grâce à lui, elle avait pu voir Shin. Trouvant l’endroit qu’elle cherchait, Ryôko s’avançant dans l’allée, puis regarda discrètement derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Dim 27 Mar 2011 - 17:51

Fatiguée ? Stressée ? Un axé de fièvre ? En tous cas le jeune Tadashi aurait était prêt à n'importe quoi pour renouveler l’expérience. Quitte à la remettre dans le même état. Sur ses lèvres ébahit se lisait la joie, sa bouche avait encore la sensation de celle de la jeune fille et ses yeux en digne miroirs de son âme, reflétés le désire qui l'animait à présent. Si ça n'avait tenue qu'a lui, il aurait très certainement oublié les rares personnes studieuses amassées dans les environs pour sauter sur la Kuroshima-san. Mais voila ! Ils étaient là, et il n'était pas vraiment sûr que cet avant goûts était une invitation à aller plus loin. En jeune homme qui se respect et malgré toute la popularité qu'il pouvait avoir, ses hormones le travaillaient. Et une fille sublime, très tentante il faut l'avouer, le conduisait dans le labyrinthe d'étagères. Au final, la surprise n'était qu'un nouveau tremplin pour les questions que se posait Shin. Bien-entendu, le suprême calme avait été remplacé par une tempête et c'est un bien piètre Best boy que l'on pouvait admirer là.

Retour une années plus tôt, une époque où la popularité il s'en foutait au plus haut point, une année de lycée quasi banal même. Des filles, des potes, des conneries. Il était enfin poussé à reprendre cette vie là. Si seulement il pouvait reprendre en main le cour de sa vie. Tel le poisson qui mort à l’hameçon, ce grand dadé de blondinné suivit le petit appât, sans vraiment y penser. Satisfait ? Non pas vraiment, mais comment lui dire qu'il en voulait plus ? Incroyable, comment avait-il put perdre tout ses moyens ? Ou été passé l’expérience ? Et toutes ces autres conquêtes ? Juste de la frimes ?

"Allez remet toi mon grand !
C'est pas la première.
C'est juste tout comme..."


La silhouette parfaite de la rouquine le conduisit jusqu’à l'endroit où elle était censé ranger son foutue bouquin. Qui à dit que les livres contenaient toutes les réponses ? Que je lui lance dans la face... Ce bouquin là n'avait pas vraiment apporté son lot de réponses, il semblait même s'acharner à bousiller toute les bases solides de la maigre cervelle de Shin. Il fallait qu'il se décide, et maintenant ! In love ? Or not ? A défaut de le savoir il était certain d'être attiré par le charme de Ryoko. Et puis quoi, il ne le saurait pas à moins de se lancer. Il s’arrêta donc juste derrière elle, face à la-dite rangée destinée à entreposer l'ouvrage. Il attendit pas vraiment patiemment qu'elle s’apprête à déposer son fardeau. Elle jeta un regard vers lui. Il n'eu pas vraiment le coeur de lui sourire comme à son habitude. Elle détourna la tête. Il se décidât.

Il observa une seconde le dos et les fines épaules de la jeune fille puis avança sa joue contre la sienne et murmura son insatisfaction avec beaucoup de douceur. Ayant oublié d'être totalement classe, laissa s'écraser au sol ses lunettes dans sa hâte de lui répondre et d'exprimer enfin, à sa manière ambiguë, les sentiments qui l'animaient.

"Je crois que je peu pas me contenter de ça..."

Il attendit donc, pressé contre le dos de la jeune filles, ses bras ceinturant avec légèreté la taille de guêpe de la Kuroshima. Tentant vainement de se convaincre que ce n'était pas la timidité qui l'avait poussée à attendre qu'elle ai le dos tournée pour lui parler. C'est pas ça ! Si, si j'vous jure !

Désolé pour l'attente... :xD:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroshima Ryôkoavatar
Passante


Messages : 140
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 16 ans / Seconde année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   Sam 23 Avr 2011 - 9:49

En sentant Shin se coller contre elle, le cœur de Ryôko s’emballa. Elle devait être aussi ébahie que lui lorsqu’elle l’avait laissé seul après sa « surprise », elle se sentit rougir tant elle était étonnée. Heureusement pour Ryôko qu’elle tournait le dos au garçon, car elle était pour les secondes à venir incapable de faire quoique se soit.
Contrairement aux apparences, la rouquine se sentait bien dans les bras de Shin, elle oublia tout pendant ce laps de temps. Tout, même sa fatigue qui lui était insupportable jusqu’à maintenant. Il y avait seulement elle et lui cachés des regards un peu trop curieux par les étagères. Il était là si prêt d’elle, Ryôko pouvait clairement sentir son souffle sur son cou après qu’il lui ait déclaré avec légèreté qu’il en voulait plus. Tout comme elle ; la jeune fille savait bien que se qu’elle avait fait en l’embrassant juste au coin de la bouche l’entrainerait dans un jeu dangereux où elle allait se laisser piéger en y prenant goût, lui donnant envie d’aller plus loin ne pouvant se contenter de ça. Ce baiser avait certifié les sentiments qu’elle éprouvait pour le garçon, même si pour l’heure ces sentiments étaient encore fragiles Ryôko savait qu’ils étaient là et dans la situation dans laquelle elle se trouvait il lui était plutôt difficile de les ignorer.

Elle se retourna avec légèreté vers Shin –en faisant bien attention à rester dans ses bras, toute trace de timidité s’était envolée du visage de Ryôko qui venait de plonger son regard vert de jade dans le sien. Une nouvelle fois elle sentit son cœur s’emballait, depuis quand avait-elle ces sentiments là pour lui ? Depuis le début, sans doute la première fois qu’elle avait croisé son regard doré si envoutant.
Posant délicatement ses mains sur le torse du blond, Ryôko qui n’avait à présent plus d’intérêt pour le livre le laissa tomber sans vraiment s’en rendre compte, se mettant sur la pointe des pieds pour être sa hauteur. Elle sentait son cœur battre la chamade cognant de plus en plus fort dans sa poitrine, elle effleura doucement de ses lèvres celles de Shin, mais s’arrêta.
Pourquoi ? Il semblait que la timidité de la rouquine refit surface sans raison particulière. Sentant ses joues s’empourpraient, Ryôko baissa la tête ne voulant en aucun cas que Shin la voit dans cet état. Maudissant sa timidité passagère, elle regardait le livre qu’elle avait lâché – un peu étonnée de le trouver à ses pieds, qui avait rejoint les lunettes de celui qui s’était si innocemment emparé de son cœur.
Sans vraiment le vouloir elle avait créé un silence qui était plutôt pesant pour la jeune fille, elle devait donner une explication à Shin ou du moins dire quelque chose, alors doucement de peur d’être entendu par quelqu’un d’autre que Shin, Ryôko laissa échapper ces quelques mots, comme pour répondre à la demande du garçon.

- Alors embrasse-moi...

Une sorte de stupéfaction s'afficha sur son visage, Ryôko ne savait visiblement plus où elle en était. Cette phrase était sortie toute seule, trahissent ses sentiments. Venait-elle de faire une semi-déclaration à Shin ? Non surement pas, ou du moins elle ne l’espérait pas et encore moins comme ça. Elle n'avait jamais vraiment envisagé de dire de telles choses à Shin et voilà que ce genre de paroles sortent toutes seules de sa bouche.
Elle ne voulait pas entendre la réponse du blond, elle ne voulait pas non plus voir sur son visage une expression d'incompréhension, ils étaient amis non ? Drôle de question, la jeune fille ne s'était jamais vraiment penchée là dessus.
Ryôko regarda la pendule cela allait faire un bout de temps qu'elle était dans la bibliothèque, elle se décida enfin à faire quelque chose pour rompre ce léger silence, après avoir ramassé le livre ainsi que les lunettes de Shin elle s’écarta de lui.

- Ne fais pas attention à se que j'ai dis, je crois que je suis un peu fatiguée après cette journée.


Ryôko termina son petit discourt avec un léger sourire et tendit les lunettes à son propriétaire, faisant bien attention à ne pas croiser son regard.
Sérieusement à quoi elle jouait ? Ça elle se le demandait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une corvée épuisante [Pv :Tadashi Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Compte de Kairo Shin
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-