AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la joie et la bonne humeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Dans la joie et la bonne humeur.   Sam 11 Sep 2010 - 15:11

J'ai discuté avec le directeur, ainsi que les comités des professeurs et des élèves, et nous avons statué sur votre punition.

Mitsuko se mordit la lèvre inférieure. Il avait fallu être foncièrement stupide ou débilement candide pour avoir imaginé ne serait-ce qu'une seule seconde, pouvoir s'en tirer sans le moindre dommage. C'était évident et pourtant, elle n'avait pas fait gaffe.
Comme toujours, j'ai envie de dire.

Notre Japonaise venait de finir ses cours, et n'avait qu'une hâte : Retirer son uniforme et faire un tour dans ce village ringard. Bel espoir. Car s'était sans compter l'éternelle intervention de son professeur principal. J'ai nommé : Hasegawa Matsuda, le prof le plus célèbre pour son sens de la répartie, qui faisait les cents pas à travers la salle. Il s'était avéré qu'il avait fini par découvrir qui avait lâché cette vingtaine de poulets dans le réfectoire la semaine dernière, ce qui avait causé une véritable pagaille (mais qu'est-ce qu'ils avaient rit). Quoi qu'il en soit, quelqu'un avait forcément cafté, et il allait falloir qu'elle trouve qui. On ne balance pas Mitsuko impunément. Mais en attendant, mieux valait faire profil bas.

En réalité, votre maturité me désole, Saitô. J'avais espéré qu'après votre dernière réprimande, vous aviez compris, mais... il faut croire que non. Enfin. Il y a un nouvel élève qui est arrivé. Himaruka Ren. Il est en seconde année de lycée, et je veux que vous l'accueillez comme il se doit.

Surprise, Mitsu ouvrit la bouche pour protester, mais il l'arrêta d'un geste.

Je veux que vous répondiez à toutes ses questions, que vous le guidiez au sein de l'établissement, et si besoin, que vous l'aidiez à s'intégrer. Mais faites attention. Si nous découvrons que vous avez bâclé votre tâche, il se pencha lentement vers elle, je vous promet que vous serez renvoyée. Est-ce que c'est clair Saitô ? Bien. Il doit être dans le hall. Himaruka Ren. Je vous ait à l'oeil.

Et, c'est sur ces mots aimables et sympathiques qu'il s'en fut, laissant là notre demoiselle particulièrement frustrée. Sortant à son tour de la salle de classe, elle rejoignit le hall principal, à deux minutes. D'accord, elle avait un nom et un prénom, qui ne lui étaient évidement pas du tout familier et maintenant quoi ? Elle était censée mettre la main sur ce type, puisque visiblement il s'agissait d'un garçon, comme par miracle ? Une fois passée la porte du hall, elle examina la seule et unique personne se tenant là. Et bien sûr, ils l'avaient laissé poireauter. Qui était le plus irresponsable, dans l'histoire ? La demoiselle se dirigea d'un pas assuré vers le blondinet, faisant ainsi une soudaine apparition dans son champ de vision, apparition qui aurait effrayé plus d'un nouveau. Oui, j'imagine que voir une jeune fille en uniforme scolaire et à la crinière turquoise avancer vers vous comme un train enragé (sisi, je vous assez, les trains peuvent être enragés), cela n'a pas de quoi rassurer.

Hey, salut toi. T'es Himaruka Ren ? Le ptit' nouveau ?

Le coeur n'y était pas, le ton était complètement las quant à sa mine, plus contrariée tu meurs. D'autant plus que l'adjectif 'petit' n'était pas véritablement adapté, le concerné la dépassant de deux ou trois centimètres. Il aurait facilement pu croire qu'elle allait l'engueler pour une raison ou pour une autre. Super engageante, la nana. Elle n'avait a priori rien contre ce mec, elle ne le connaissait pas mais jouer les babysitters était pas franchement prévu à son programme de la journée.
Mitsuko croisa les bras contre sa poitrine attendant la réponse. Ah, son dynamisme fait toujours plaisir à voir. Mais heureusement pour lui, il y a fort à parier que ce soit passager.

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himaruka Renavatar
Passant


Messages : 220
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 18 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   Dim 12 Sep 2010 - 9:07

Après avoir attendu une demi heure, avant d’arriver au pensionnat, Ren était épuisé, il marcha en espérant trouver en fin le pensionnat. Il soupira enfin en voyant devant lui l’un des bâtiment de Shôta.
- Wahou ! Je ne pensais pas qu’il serait aussi grand ce pensionnat, et aussi luxueux, mais bon comme dit le proverbe, il ne faut jamais se fier aux apparences.

Il continua d’avancer vers ce bâtiment, arriva devant des grandes portes, c’était sûrement le bâtiment principal. Il poussa ces grandes portes, et entra. Il vit devant lui, ce qui pourrait bien s’appeler, le hall principal. Il balaya du regard ce grand hall, où il n’y avait personne.
*Super, quel accueil chaleureux !* , pensa Ren
Ce hall était rempli de statues, et de tableaux médiévaux, Ren se rappela alors du petit village qui n’était pas très loin du pensionnat, qui lui aussi avait l’allure d’un village médiéval. Il s’imagina alors, les pensionnaires et surtout la direction avec des tenues de l’époque, il eut un petit fout rire qui se fit entendre dans le grand hall. Il déposa ses bagages près de ses pieds, et fit un tour dans le hall en attendant que quelqu’un vienne à sa rencontre. Ne voyant personne, Ren retourna près de ses bagages et quand il était sur le point de partir, il vit apparaître devant lui une fille en uniforme, avec des cheveux turquoise et un regard d’émeraude, qui s’avançait vers lui.
- Hey, salut toi. T’es Himaruka Ren ? Le ptit’ nouveau ?
Ren la regarda de haut en bas et eut un petit rire moqueur en la voyant plus petite que lui. Cette jeune fille avait l’air douce et aimable, mais à sa réaction Ren changea vite fait d’avis sur cette jeune demoiselle. En voyant cette fille, Ren eut l’impression qu’elle n’était pas très enthousiaste de l’accueillir. Mais cela ne déplaisait pas Ren, être accueilli par une si jolie fille n’est pas donné à tout le monde. Il la regarda croiser ses bras devant lui, en attendant sûrement de lui une réponse à sa question.
- Salut, oui c'est bien moi, Himaruka Ren, le PTIT’ nouveau. A qui ai-je l’honneur ?
Il continua à la regarder, et il fit apparaître sur ses lèvres, un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   Dim 12 Sep 2010 - 16:41

Pour seul réponse face à son sourire, l'adolescente fronça les sourcils, perplexe. Elle extirpa de sa poche le bout de papier que lui avait discrètement donné Hasegawa dans la salle de cours. Himaruka Ren, seconde année. Il était tout chiffonné, et l’encre fraiche avait bavé. Son regard passa du bout de papier à Ren, de Ren au bout de papier, fit plusieurs allers-retours, avant qu’elle ne le roule en boule et ne le jette dans une poubelle non loin. Elle enchaîna sur un ton moins agressif…

Ouais ok, ça me va, t’as bien une tête à t’appeler Himaruka Ren. Tu est en seconde année, je suppose ?

Euh, attends, je t’arrête tout de suite mec. Ce « Je suppose » était digne des plus grandes scènes de comédie, sincèrement, dans la mesure où Mitsuko ne supposait rien du tout, elle savait, un point c’est tout. Elle ne lui laissa donc pas véritablement le temps de répondre, à peine de balbutier un «bien su…» si tant est qu'il l'ai voulu.

Je suis Saitô Mitsuko, une année au dessus de toi. Je suis ta babysitter pour la journée, ordre des supérieurs.

De façon tout à fait solennelle, elle lève un doigt vers le ciel et porte son regard au plafond, comme si elle parlait de Dieu. En réalité, dire la journée entière était un peu abusé, déjà parce que Ren n’avait pas besoin de la journée entière, ensuite parce que Mitsuko avait franchement d’autres chats à fouetter, et enfin parce que la journée était déjà carrément bien entamée, les cours étant déjà fini.

A mon avis tu te perdras pas dans l’établissement, mais tu sais, ils se figurent toujours que tu pourrais être un chouilla débile. Et puis, c’est l’heure du café, ajouta t’elle en tapotant sa montre, alors tu pense bien, hors de question qu’ils viennent en personne.

Elle lui afficha un sourire qui aurait pratiquement pu paraître naturel. Néanmoins, celui-ci traduisait au moins un élan soudain de bonne volonté, mieux valait en profiter.

Bon, tu veux savoir quelque chose en particulier ?

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himaruka Renavatar
Passant


Messages : 220
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 18 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   Mer 15 Sep 2010 - 14:23

L’adolescente fronça les sourcils face au sourire de Ren. Puis il vit la jeune fille sortir un morceau de papier tout chiffonné de la poche de son uniforme. Le regard de la fille fit des va et viens entre Ren et ce morceau de papier. Ren fronça à son tour les sourcils sans comprendre ce qui se passait devant lui. Ensuite il la vit jeter son morceau de papier dans la poubelle la plus proche.
▬ Ouais ok, ça me va, t’as bien une tête à t’appeler Himaruka Ren. Tu es en seconde année, je suppose ?
Etonné par cette réponse, Ren se tus quelques instants.
*Son « t’as bien la tête à t’appeler Himauka Ren » et son « je suppose » sont vraiment bizarre non à vrai dire je ne sais pas quel mot employer, c’est tellement pathétique* pensa Ren
Il allait répondre à sa question au moment où la jeune fille sans même lui laisser le temps de répondre, repris.
▬ Je suis Saitô Mitsuko, une année au dessus de toi. Je suis ta babysitter pour la journée, ordre des supérieurs.
Ren regarda Mitsuko pointé le doigt vers le ciel et porter son regard vers le plafond. Ren eut un petit rire en la voyant, il avait pensé un instant qu’elle parler de Dieu ce qui est bien évidement faux.
*Attends un peu, ma babysitter ? Qu’est ce qu’elle veut dire par là ?...*
Mitsuko ne lui laissa pas laisser finir sa phrase qu’elle reparle déjà.
▬ A mon avis tu te perdras pas dans l’établissement, mais tu sais, ils se figurent toujours que tu pourrais être un chouilla débile. Et puis, c’est l’heure du café, ajouta t’elle en tapotant sa montre, alors tu pense bien, hors de question qu’ils viennent en personne.
Puis Ren vit enfin apparaître un sourire sur le visage de Mitsuko qui ne paraissait pas vraiment naturel mais on voyait de la volonté derrière ce beau sourire.
▬ Bon, tu veux savoir quelque chose en particulier ?
Ren baissa son regard vers le sol sans prononcer un seul mot ; il était en train de réfléchir. Il releva la tête brusquement vers la jeune fille.
▬ Dis moi ce qu’il y a d’important à savoir parce que là aucune question ne me vient à l’esprit
Ren scuta tout autour de lui, puis sans laisser le temps à la jeune fille de répondre à sa question, il ajouta :
▬ Ah, je voudrais bien savoir où je vais dormir pendant les prochaines années qui vont suivre ? S’il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   Lun 20 Sep 2010 - 18:43

Il baissa son regard, sûrement en pleine contemplation du carrelage blanchâtre, si bien nettoyé qu’il leur renvoyait pratiquement leur propre image. Elle attendit avec patience les quelques secondes qui durèrent cette admiration (sûrement de son reflet. Narcissique ?), avant de comprendre qu’il réfléchissait. Elle reporta son regard sur la réceptionniste en train de se curer le nez, hésitant entre la prendre en photo ou la laisser tranquille. Grande question existentielle, en somme. De ce fait, lorsqu’il releva la tête, elle fit un écart, surprise par la brusquerie de son réveil.

▬ Dis moi ce qu’il y a d’important à savoir parce que là aucune question ne me vient à l’esprit

Ahah.
Elle haussa un sourcil surprit, mais avant qu’elle n’ait pu dire quoi que ce soit, il articula la suite.

▬ Ah, je voudrais bien savoir où je vais dormir pendant les prochaines années qui vont suivre ? S’il te plaît.
Wué, évidemment.

Elle lui fit un bref signe de main, voulant dire en gros « tu m’excuse mais je reviens dans trente secondes et demi » (bien que ce ne soit pas très compréhensible, je vous l’accorde), et se dirigea tout droit vers la secrétaire désormais en train de manger ce qui était très vraisemblablement un cake au chocolat, qui dégoulinait gracieusement sur son menton.
Juste… Sublime.

Elle discuta quelques secondes, essuya un postillon au chocolat avec un dégout évident, et l’obligea à fouiller dans sa paperasse, le temps qu’elle lui trouve une minuscule information, et lui tende une petite clé argentée. Pas folle, notre demoiselle la prit avec des pinces qui trainaient dans ses poches (c’est dingue le nombre de trucs que Mitsu’ cache dans ses poches. Non, sérieux, vous pourriez être surpris). Elle revint donc vers Ren avec dans son dos le regard foudroyant de Sumo-la-secrétaire, et au bout de son bras, une clé tenue par la pince.

▬ Bon, je suis vraiment désolée, mais je crois que tu vas devoir la désinfecter, et encore. Je te conseille de la plonger quatre fois dans les toilettes et de tirer la chasse d’eau autant que possible avant de la laisser dans un bain-marie au moins trois jours, au vu des… choses que cette pauvre petite clé a touché.

Avec une certaine habilité, elle fit pivoter la pince de manière à lui tendre le manche, sans pour autant toucher l’objet suspect.

▬ Ou aloooors… Tu peux considérer cet objet comme parfaitement normal, auquel cas je t’épargnerais la liste de tout ce qu’il a vécu entre les mains de notre secrétaire, mais tu risque d’attraper un truc, et ça ne m’étonnerais pas que ce soit une MST.

Grand sourire.
Ni hypocrite ni ironique, non. Un peu d’amusement et de sérieux à la fois, preuve que même si ce qu’elle disait était à moitié de grosses conneries, elle n’avait pas tout à fait tord. Vous pensez sérieusement qu’elle aurait fait tout ce cirque pour rien ? Non ? Vous êtes raisonnable.

Mais moi j’y crois à fond.

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himaruka Renavatar
Passant


Messages : 220
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 18 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   Dim 26 Sep 2010 - 7:22

▬ Wué, évidemment.
Mitsuko lui fit un signe de la main, Ren n’en compris pas la signification mais il la vit ensuite se diriger tout droit vers un comptoir, où se trouver une femme assez âgée. Depuis son arrivé dans le hall, Ren n’avait pas remarqué que cette femme était là depuis un moment. Celle-ci était en train de manger un…cake au chocolat ?! Enfin ça paresser être un cake un chocolat, qui dégouliner sur son menton.

*Wahou, la classe !*, pensa Ren avec un air dégoûter.
Puis Ren vit Mitsuko parler avec cette secrétaire, il se demanda ce que pouvait bien demander Mitsuko à cette étrange dame. Lorsqu’il aperçu la réceptionniste sortir de ces paperasses, une clé argentée. Mitsuko sorti de sa poche d’uniforme, une pince, Ren surprit regarda la scène plus attentivement, il vit Mitsuko prendre la clé avec la pince qu’elle venait de sortir de sa poche. Lorsque Mitsuko tourna le dos à la réceptionniste, celle-ci lui lança un regard furax, Mitsuko n’en pris pas compte et se dirigea vers Ren.

▬ Bon, je suis vraiment désolée, mais je crois que tu vas devoir la désinfecter, et encore. Je te conseille de la plonger quatre fois dans les toilettes et de tirer la chasse d’eau autant que possible avant de la laisser dans un bain-marie au moins trois jours, au vu des… choses que cette pauvre petite clé a touché.
Elle fit pivoter la pince en tournant le manche vers Ren sans évidemment toucher la clé argentée. Ren n’eut pas le temps de parler que la jeune fille répliqua.
▬ Ou aloooors… Tu peux considérer cet objet comme parfaitement normal, auquel cas je t’épargnerais la liste de tout ce qu’il a vécu entre les mains de notre secrétaire, mais tu risque d’attraper un truc, et ça ne m’étonnerais pas que ce soit une MST.
Lorqu’elle fut fini sa phrase, elle lui afficha un grand sourire. Ren après avoir entendu ces propos, ne voulait pas vraiment la croire mais pour affirmer ce qu’il pensait, il se pencha sur le côté et regarda la secrétaire qui était retourner dévorer son cake au chocolat, toujours avec un peu de chocolat sur le menton. Il fit une petite grimace, se redressa, puis pris le manche de la pince.
▬Ok, je te crois, Mitsuko. Mais cette secrétaire est tous le temps comme ça ? Elle est vraiment dégoûtante, cette pauvre femme. Oh et merci pour la clé Mitsuko-chan, enfin si je peux t’appeler comme ça.
Ren lui rendit son beau sourire, puis regarda la clé une dernière fois. Il redéposa les yeux sur Mitsuko et répliqua.
▬Bon, maintenant euh… Tu voudrais bien me présenter un peu le Pensionnat s’il te plaît. Si ça ne te dérange pas bien sûr.


_________________

Invité*, Do you like me or not ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   Dim 6 Mar 2011 - 13:41

Ok, je te crois, Mitsuko. Mais cette secrétaire est tous le temps comme ça ? Elle est vraiment dégoûtante, cette pauvre femme. Oh et merci pour la clé Mitsuko-chan, enfin si je peux t’appeler comme ça.

En cette instant, Mitsu' avait l'impression d'être un animal de compagnie qu'on venait d'adopter. Pas pour le coté mimi-tout-plein plein d'émotion, d'amour et de larmes dégoulinant de naiserie, non, plutôt pour le coté, "Je vais appeler mon nouveau chien Mignon/Coeur/Peluche/Charles-Henri/Pikatchu, bref, le moment douloureux de l'affectation du nom ridicule à son petit rottweiler bébé qui, quoique mignon, allait devoir se taper un surnom pourri pour le reste de son existence de méchant chien tueur.

Comment ça je m'égare ?

En somme, elle ne releva pas le "Mitsuko-chan", plus par flemme que par une quelconque charité. Faut pas rêver.

Bon, maintenant euh… Tu voudrais bien me présenter un peu le Pensionnat s’il te plaît. Si ça ne te dérange pas bien sûr.

Ouais.

Ceux qui pensent que cette réponse n'est pas constructive n'ont pas tord, mais... En même temps, ceux qui connaissaient Mitsuko pouvait dire sans faillir qu'elle était en train de réfléchir à toute allure au temps que cela lui prendrait pour lui faire visiter l'endroit sans perdre trop de temps. Tout à ses réflexions, elle fit trois pas, avant de se retourner.

Tu attends quoi pour bouger ? J'ai tout un pensionnat à te présenter, alors si on pouvait ne pas y passer toute l'après midi...

Saitô roula des yeux, en recroisant ses bras contre la poitrine. Dieu merci, the real Mitsuko is back. Tant de débordement de sociabilité, cela en était presque devenu inquiétant... Elle se retourna définitivement, bien décidée à lui faire une présentation rapide et concise, avant d'aller vaquer à d'autres occupations bien plus intéressantes. Et, s'ils ne lui emboîtait pas le pas, et bien... Tant pis.

Spoiler:
 

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himaruka Renavatar
Passant


Messages : 220
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 18 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   Mar 8 Mar 2011 - 14:36

Je te laisse le verrouiller ^^
Et merci Mitsu' pour ce rp x')

_________________

Invité*, Do you like me or not ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   Mar 8 Mar 2011 - 17:00

Merci à toi et à ta patience, plutôt ^^'

Je verrouille =D

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la joie et la bonne humeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Au début, j'étais de bonne humeur. ⎢ Crépuscule
» Des rires, de la joie et de la bonne humeur dans une époque troublée ( Thomas Percy & Margaret Fleming)
» Votre humeur en un gif
» Une nouvelle semaine dans la bonne humeur! [Terminé]
» Un smiley pour ton humeur !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-