AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la cigarette et du chocolat à la menthe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Hyuk Jaeavatar
Passant


Messages : 17
Masculin Age : 21

Votre personnage
Âge : 16 ans
Classe ou Emploie: Troisième Année
Club : Aucun

MessageSujet: De la cigarette et du chocolat à la menthe.   Lun 14 Mai 2012 - 11:02

" Tu n'as rien fait de mal, je suis juste étrange. 
Il semble que j'ai déjà été préparé il y a longtemps pour notre rupture. Je voulais vraiment être avec toi, hors du temps, pourquoi c'est ainsi quand je suis confronté à l'amour. 
Je suis loin et je suis seul sans cesse. Tu es si gentil, mais c'est ta façon d'être, mais Oh.. Je ne sais pas, je ne sais pas. Pourquoi je suis comme cela ?Car même avec toi, je me sentais seul.
"
Lonely, 2ne1

- - - - - - - - - - - - - - - - -

L'amour, la haine, la paix, la guerre, la vie, la mort, le soleil, la lune, le blanc, le noir...
Les contrastes s'attirent ou se repoussent? On dit que dans une pile, le positif est attiré par le négatif... Mais est-ce que mon cœur est comme une pile? J'en doute fort. Cela veut-il dire qu'il faut une personne déprimée et une joyeuse? Existe-t-il vraiment des normes à l'amour? Pourquoi n'ai-je jamais compris ce stupide sentiment à la senteur âcre de la cigarette et de la menthe ? Ah puis, ça sert a rien! Ferme-les yeux Jae, et arrête de trop penser.  


Il poussa une roche avec son pieds.


Le japonais! C'est à ça que je dois penser. Je dois le parler couramment et l'écrire aussi. Je dois m'améliorer... Sauf que putain, à ce rythme je coule mon année. Si je redouble? Non. Jamais. J'étais intello en Corée, je dois l'être au Japon. Sinon, terminer les cours de danses et de chants... Bonjour le professeur privées de japonais... Il fronça les sourcils et resta pensif debout avant de tirer une cigarette et de l'allumer. Il la déposa contre ses lèvres... Ce que ça lui avait manqué. Fumer-tue, mais la mort peut arriver demain. Profiter de la vie et de ce qu'on aime, c'est mieux que de toujours fabuler sur tous ce qui pourrait accéléré la mort. Vivre sa vie comme elle arrive, c'est ce qu'il y a de mieux. Ce que j'aime le plus... Ah.. Le japonais... C'est vrai.. Bon, si je me souviens bien....


Le brun se remémora les nouveaux mots qu'il avait appris dans un manuel. Il apprenait vite, mais pas assez comme il l'aurait souhaité. Il s'assit contre un arbre, le printemps avait sonné, l'herbe était fraiche et nouvelle, mais il y jeta sa cendre sans se soucier de l'environnement. Il s'accotait contre l'écorce, humait l'air pur pour ensuite s'emplir les poumons de tabac. Sa mère, Yuzuru Shino, ne savait pas qu'il fumait. Ni son père. Ni personne. Il avait commencé au Japon. Une semaine et il était devenu accro. Il avait rempli ce manque de vie social, la peur d'un pays complètement différent par la fumée. Il devait tout simplement espérer ne jamais se faire coincer. Il ne voulait pas se faire passer un chiffon. Malgré, qu'il resterait impassible devant les réprimandes. Le ciel bleuté était tous ce qu'il regardait, ce qu'il admirait. La nouvelle langue avait sorti de sa tête, il ne pensait à rien. Lee Hyuk Jae jeta son mégot de cigarette et glissa le long du cerisier typique du Japon afin de se coucher contre la pelouse et avoir une meilleur vue de ce ciel impressionnant. 


Y-a-t-il des étoiles le soir par ici? En Corée, les néons et lumières les cachait toutes... Je voudrais bien en voir une... Enfin, plusieurs. Je voudrais en voir une qui bouge, une étoile filante et faire le voeux de revenir en Corée... Si seulement c'était un rêve. Si seulement.. Toi, papa, tu n'avais pas tout gâché. Si seulement tu étais rester fidèle à maman.. On serait encore tout les trois à s'aimer... Il ferma la yeux. Sauf qu'il aurait du tôt ou tard annoncer à son père son attirance envers les garçons. Il m'aurait tué... Non, je n'aurais jamais pu lui dire...j'aurai déshonorer la famille. D'ailleurs comment vais-je l'annoncer à maman?... J'attendrai encore un peu... Il avait longtemps refoulé cette attirance, jusqu'au jour où un garçon l'avait invité à sortir. Il avait goûter à ses lèvres, même que ce garçon lui avait fait l'amour et qu'il était resté deux ans ensemble, mais maintenant, c'était terminé. Sauf que ça n'avait pas changé ses goûts et la façon dont il observait la gente masculine. Son homosexualité ne le rendait pas efféminé, peut-être que son visage l'était, tout fin, mais ses goûts non. Il aimait le rap, les casquettes et les bon vieux CD. Il s'habillait comme un homme, sauf qu'il aimait tout de même les pantalons serrés. Mais dans les bras d'un garçon... Il devenait un vrai ange.


Le Coréen fit mine de dormir. Le soleil plongeait sur sa peau pâle, il respirait paisiblement... C'est pas si mal ici... Il faudrait tout simplement que je ne sois plus seul. Il faudrait que je me fasse des amies et amis. Des connaissances... Il faudrait que j'approche les autres.. Mais bordel.... Je suis nul pour ça. Il faisait aussi peur aux autres. Vu son extérieur froid et distant... Il était entièrement seul.

_________________

<< Fumer me garde en vie,
Jusqu'à ce que je meurs. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: De la cigarette et du chocolat à la menthe.   Lun 14 Mai 2012 - 18:45

Les maths, et encore les maths, quoi de plus énervants que les maths pour une jeune fille tout sauf matheuse? Elle était douée, certes, mais certainement pas en maths. Voilà qui était bien embêtant pour elle. Si les notes ne suivaient pas, elle savait ce qui l'attendait lirsqu'elle reverrait son père: des coups. Jusque là, les notes étaient bonnes, voire excellentes, et était en tête de classe. Il y avait juste les mathématiques sur lesquelles elle devait réellement se pencher. Apr_ès tout, les chiffres, c'était pas plus compliqué que les notes quand même.

Elle leva la tête vers le ciel, vérifiant le temps. Heureusement, il n'allait pas pleuvoir. C'était une bonne chose, car elle n'avait pas de parapluie. Elle aurait fait sa crise au beau milieu du jardin. Personne n'aurait compris cette fille qui hurlait comme ça, comme si chaque goutte la brûlait. Seul Areku aurait pu comprendre, mais pas les autres. Qui peut comprendre une phobie de la pluie, sérieusement? Même elle, elle ne se comprenait pas.

Elle fit quelques pas dans l'herbe jusqu'à arriver au pieds d'un jeune homme, allongé, qui regardait le ciel de façon bien pensive. Elle l'observa un moment. elle ne se souvenait pas de l'avoir vu quelque part dans le pensionnat. Elle en avait vu tellement des visages d'un autre côté. Elle trouva ce garçon plutôt beau, et se dit alors que si elle l'avait vu, elle ne l'aurait pas oublié aussi vite.

-Enchantée, dit-elle timidement. Et elle s'inclina légèrement, comme le voulait sa coutume. Je suis Leah Kancel, de la lignée Kancel of Silfton, d'Angleterre.

Tenter de se faire des amis, c'était sa première préoccupation. Les maths pouvaient bien passer après. Elle rangea son livre dans son sac. Elle angoissait, se demandant si elle allait encore être jugée par son physique bourgeois, aristocrate. Ses doigts tremblaient, son coeur battait. Elle voulait enfin se faire de vrais amis, pas des hypocrites qui lui mentaient, des gens qui en voulaient surtout à son argent.

Elle voulait bien tout offrir pour un ami, un vrai. Elle voulait bien offrir son âme pour un seul unique ami qui la comprendrait. Que ce soit un garçon? Elle s'en fichait bien. Elle espérait beaucoup de ce jeune homme d'ailleurs. Mais elle ne savait pas si c'était une bonne intuition qu'elle avait eue, d'aller lui parler.

Elle pensa alors à Ruby, se disant que cette fille pouvait être une amie, elle aussi, à Moa et à Yume, deux personnes qu'elle connaissait à peine mais qui avaient su être là... Que penser d'eux? Elle était déjà perdue. Que venait-elle de faire? Pourquoi avait-elle engagé la discussion avec un garçon inconnu? Elle recula.

-Pardon, je dois te déranger...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Hyuk Jaeavatar
Passant


Messages : 17
Masculin Age : 21

Votre personnage
Âge : 16 ans
Classe ou Emploie: Troisième Année
Club : Aucun

MessageSujet: Re: De la cigarette et du chocolat à la menthe.   Lun 14 Mai 2012 - 21:19

"Donner un sens à ma vie, ça aurait été comme jouer la 5e symphonie de Beethoven avec les ongles sur un tableau."
-Jeux d'enfants-

- - - - - - - - - - - - - - - - -


--Enchantée, dit-elle timidement. Et elle s'inclina légèrement, comme le voulait sa coutume. Je suis Leah Kancel, de la lignée Kancel of Silfton, d'Angleterre.


Putain... Quelqu'un... Réaction distincte d'une personne à qui la vie sociale manque, particulièrement lorsque les seuls contactes humains sont des rumeurs entendues à votre sujet qui volumine dans la bouche des autres... Hyuk Jae se releva à la vitesse de New York, s'assit poliment et rougit jusqu'au bout de ses oreilles qui possédait d'ailleurs plusieurs trous. [piercing... gomen, je viens pas de la France, il risque d'y avoir peut-être du vocabulaire difficile à comprendre. .____.] J'aurais jamais dû m'étendre... Elle doit m'avoir prit pour quelqu'un de mauvais, quelqu'un d'impoli et de très... Très "relaxe"..... Il épousseta son chandail légèrement trop grand pour lui, se repeignit sans miroir, voilà. Enfin quelqu'un qui semblait gentil... L'Académie Shôta regorgeait de commère qui lui avait tissée une bien belle réputation, dans certaines histoires, son père était mort dans d'autres, sa mère était souffrante d'un cancer.... Des histoires toutes aussi sombres pour camoufler la véritable qui était moche : Son père avait trompé sa mère, Jae était donc partit dans le pays de sa mère, loin d'un menteur. Le divorce était courant. Ce n'était épouvantable, c'était réel. Ce n'était pas triste, mais choquant. Pas cruel, mais sadique. Il n'y avait aucun mot pour décrire à la perfection une rupture, encore moins lorsqu'il s'agissait d'un premier amour... La première fois qu'on donne sa confiance aveuglément et qu'on offre avec innocence son cœur vierge. 

Leah Kancel... Leah Kancel... Répétât-il dans sa tête en imitant l'accent anglais qu'elle avait émit en prononçant son propre nom qui sonnait mélodieux aux oreilles du Coréen. L'anglais... Il adorait cette langue, celle de Shakespeare, celle de l'amour... Celle de la musique et des sentiments. Avait-elle vécu en Angleterre? Si oui, combien d'année? Assez pour être nostalgique de sa terre natale? Ou avait-elle tout simplement oublié? Lee Hyuk Jae n'avait pas totalement compris ce qu'elle voulait dire à propos de.. "lignée de Kancel of Silfton"... Déjà, il était fière d'avoir compris entièrement le message de la demoiselle. 


-Pardon, je dois te déranger...

-Ahneo! Euh... Iié!!!!!! S'exclama-t-il afin de dire "non"


Stupide...... Il se gratta la tête très honteux de s'être embobiner, les mots les plus simples... Il les confondait avec ceux du coréens. 


-Tu peux t'asseoir... Tu ne me déranges pas, au contraire.. J'étais très sans chose à faire... Murmura-t-il. Je suis Lee Hyuk Jae, étudiant de première, ravis de faire ta connaissance!


Il lui sourit avec pureté, affichant ses jolies dents blanches. La demoiselle était très jolie et semblait soignée, voir noble. Elle dégageait que de bonnes choses tout en semblant, physiquement, au delà de la classe moyenne. Elle était bien habillée, son visage fin, et sa ravissante chevelure. Dès son premier regard, elle plût à l'adolescent qui ne voyait absolument rien de méchant en elle. Kancel ne semblait pas le genre à rire de sa timidité, ou de le trouver méchant parce qu'il était cynique. Ça été facile lui parler.. Bien plus que je ne l'avais imaginer. J'espère que mon visage ne trahis pas mes émotions... Souvent j'ai l'air froid, mais je ne le suis pas... Il soupira et osa la questionner à propos de son pays d'origine.


- L'Angleterre... C'est comment? Parvint-il à dire avec un accent. C'est quoi une lignée..? J'ai pas trop compris ce que tu voulais dire... Pardon, je ne vient pas d'ici...


Lee Hyuk Jae baissa la tête ... S'il faut que j'ai l'air idiot... Autant me tirer tout de suite une balle dans la tête. C'est bien la dernière chose à laquelle je souhaite ressembler! Il tira une seconde cigarette de sa poche et tendit son paquet à la jeune fille, en voulait-elle?...

_________________

<< Fumer me garde en vie,
Jusqu'à ce que je meurs. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: De la cigarette et du chocolat à la menthe.   Mer 16 Mai 2012 - 13:21

Cela la rassura de ne pas se retrouver en face d'un adolescent imbus de lui-même, orgueuilleux comme jamais. Elle le vit se redresser immédiatement à sa vue, comme si elle lui inspirait la politesse. Elle trouva cela bien de sa part. Elle sourit. Au moins était-il respectueux, pas comme les autres. Il la rappela même lorsqu'elle demanda pardon pour l'avoir dérangé. Ils allaient pouvoir faire connaissance, car apparemment il acceptait sa venue.

C'était déjà un grand effort de sa part d'être venue le voir. Elle détestait parler aux gens de son âge. Mais elle se sentait tellement seule qu'être enfin avec quelqu'un lui faisait grand bien. Elle sortit un peigne, et se mit à se coiffer une nouvelle fois. Le vent avait fait des dégats, et elle ne le supportait pas. Elle devait mal présenter après un tel coup de vent. Même s'il faisait beau, le vent était là pour l'embêter.

-Merci, dit-elle quand l'inconnu l'autorisa à le rejoindre, et elle s'assit devant lui, sur l'herbe en rangeant son peigne dans son sac. Elle mit un peu de temps, de peur de salir sa robe. Encore une manie. C'est gentil.

Elle comprit qu'il n'était pas d'ici lorsqu'elle entendit du coréen. Elle reconnut effectivement les traits caractéristiques de la Corée sur son visage. Elle avait connu plusieurs coréens dans sa vie. D'après elle, tous les Coréens étaient sympathiques, avenants. Mais être en face d'un inconnu comme ça l'angoissait. Elle rougit un peu et tenta de se détendre avec un brin d'herbe dans les main. Elle fixa le jeune homme un moment, essayant de graver ce visage charmant. Elle voulait être capable de revenir le voir si une amitié naissait entre eux.

-Veux-tu que je m'exprime en une autre langue si tu as du mal? proposa-t-elle.

Evidemment, elle ne savait pas parler le Coréen, mais elle pouvait s'exprimer dans sa langue originelle, c'est à dire l'Anglais, ou bien dans un autre langue qu'elle avait appris: le Français, ou bien d'autres encore. Son père l'avait forcée à en apprendre plusieurs de sorte à être capable de marchander avec tous les pays. Ce n'était pas bête, mais encore une fois, c'était lui qui décidait de sa vie.

Lee Hyuk Jae, se répéta-t-elle pour le retenir. Eh bien, enchantée aussi Jae. je suis en première aussi.

Elle posa son brin d'herbe et continua de scruter le jeune homme. Elle savait bien qu'elle devait l'angoisser un peu, mais ce n'était nullement pour le juger. Lee Hyuk Jae était un beau brun au visage particulièrement beau. C'était un visage charmant qui donnait envie de s'approcher, de sympathiser avec lui. Leah avait bien envie de faire connaissance. Et même d'être amie avec Jae. Elle espérait grandement que ce soit pareil de son côté.

-Une lignée, c'est une famille. Je parlais de la famille Kancel of Silfton dont je fais partie. Je suis aristocrate et je viens d'Angleterre. La Lignée Kancel Of Silfton estune des familles les plus connues du Royaume Uni, en grand rapport avec la famille Royale.

Elle refusa gentiment la cigarette: elle n'avait jamais fumer, même si son père fumait devant elle tout le temps. Elle n'osait et elle avait entendu beaucoup de mauvaises choses sur les cigarettes et le tabac. Cela rendait accro... Lui était-il accro? Elle avait bien envie de le savoir, mais elle n'osa pas demander une telle chose. D'après un documentaire, cela abîmait les poumons. Elle réfléchit un instant, hésitante à tester pour la première fois et dire enfin qu'elle avait déjà essayer! Mais non, elle se refusa à ça.

-Je ne fume pas, dit-elle tout bas. Mais peut-être un jour j'essayerai.

Elle sourit chaleureusement, elle ne voulait pas le vexer surtout. Tout se passait bien. Elle n'avait fait aucune gaffe pour le moment. Elle essayait d'être naturelle. Elle essayait de paraitre sociable.

-L'Angleterre est le plus beau pays existant, dit-elle pour répondre à sa question. J'ai plein de photos que je pourrai te montrer un jour si tu veux. Tu viens d'où? De Corée non?



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Hyuk Jaeavatar
Passant


Messages : 17
Masculin Age : 21

Votre personnage
Âge : 16 ans
Classe ou Emploie: Troisième Année
Club : Aucun

MessageSujet: Re: De la cigarette et du chocolat à la menthe.   Jeu 17 Mai 2012 - 10:56

"Quand vous aimez une personne comme je l’aime, cette personne fait partie de vous. C’est comme si vous étiez attaché par cette corde invisible, et peu importe si vous êtes loin, vous pouvez toujours la sentir."
Glee, Sue.

- - - - - - - - - - - - - - - - -


Elle peignait sa longue chevelure, chose qu'il admirait de la gente féminine. Il y avait de quoi admirer les femmes, elles se peignaient à la perfection et certaines se maquillaient, sans compter qu'elles faisaient attention à leurs corps, prenait leur bains, se rasaient ou s'épilaient...  Alors que les hommes... Ils essayaient? Même lui, se laissait aller souvent. Il eut un petit rire caché à l'intérieur de lui, en se rappelant, gamin qu'il ne voulait jamais prendre son bain. Il sourit en la voyant s'asseoir avec difficulté. Il ne riait pas d'elle, loin de là! Il riait de la complixecité à s'asseoir lorsqu'on portait une robe. Il fallait avoir de la classe! L'inconnue était comme il l'avait hypothétisé, elle était gentille et sympathique. 


-Veux-tu que je m'exprime en une autre langue si tu as du mal? proposa-t-elle.


Il allait répondre oui, murmurer qu'il souhaitait parler en anglais, cette langue lui était beaucoup plus familière. Il avait beau avoir une mère japonaise, elle lui avait apprit que quelques mots jusqu'à leur déménagement où elle s'était mise, corps et âme à lui enseigner sa langue natale. Tandis que l'anglais, il l'étudiait depuis son tout jeune âge à l'école. Il hésita une seconde à lui dire oui, il n'aurait pas besoins de ce concentrer pour comprendre... Mais il avait bien falloir qu'un jour ou l'autre, il apprenne à parler couramment le japonais... Et plus vite ce jour jour arriverait, plus il serait soulager. Il fut tout de même touché par la proposition de Kancel.


-Gomen, je dois pratiquer le japonais... Parle lentement et je devrais te comprendre. Sinon, je te demanderai de parler en anglais, dit-il en riant légèrement.


Lee Hyuk Jae était très observateur, Lire des Sherlocks Holmes... Ça apporte des avantages. Elle semble nerveuse, elle joue avec un brun d'herbe, ou peut-être est-ce une manie? Chacun à des manières différentes d'exprimer son angoisse, moi, c'est devenu la cigarette... Quoi que la cigarette est devenu tout pour moi. Rien à faire? Fumer. Gêné? Fumer. Triste? Fumer. Fâcher? Fumer... Je deviens pathétique... La demoiselle laissa tout de même filer avec élégance le bout d'herbe entre ses doigts.


Elle lui expliqua par la suite ce qu'était une lignée. Il était loin d'être sot, aristocrate égalait beaucoup d'argent! Et pas juste beaucoup. Sans compter que sa famille était l'une des plus connus du Royaume Uni... Il était assez cultivé pour connaître la famille royale et comprendre que la jeune fille devant lui devait être quelqu'un de beaucoup plus important qu'il ne l'avait pensé. À un point tel qu'ils n'avaient probablement pas le même genre de vécu, la même éducation et les mêmes règles d'éthiques. Minable mon vieux...Tu es minable... Il se mordilla les lèvres. Il ne savait pas trop comment réagir face à la compréhension du mot
Lignée. La trouvait-il nul? Incompétent? Non-cultivé? Pensait-elle qu'il provenait d'une riche famille coréenne? C'était bien loin de là.... Son père n'était qu'un travailleur pour une compagnie, il vendait leurs produits dans le monde entier, tandis que sa mère avait été femme aux foyer jusqu'à aujourd'hui. Lui et sa mère avait dû quitter la Corée lorsque son père avait divorcé. Ils ne connaissaient personnes là-bas pour leur venir en aide, alors qu'au Japon, toutes la famille de Yuzuru Shino, sa mère, était prête à leur venir en aide. Sa mère avait désormais un emplois de secrétaire et vivait chez sa grand-mère, tandis que lui, logeait dans un pensionnat. Il n'était pas pauvre. Au contraire, car il avait toujours eu de la nourriture dans son assiette, disons qu'il ne vivait pas dans une famille aisée...


-Woah... Tu dois être.. Enfin... You know.. Rich... !!! Ce doit être formidable! S'exclama-t-il. Tu dois .. , il chercha ses mots, en essayant de traduire en japonais,avoir tous ce que tu veux!


Il l'avait dit en anglais, terriblement impressionné, même si le sentiment de se sentir inférieur grandissait. Il alluma une cigarette, elle lui avait dit plus tôt qu'elle fumait pas, mais que peut-être, un jour, elle tenterait. Il y pensa une seconde. Était-ce vraiment une bonne chose? S'il avait commencé, c'était bien parce qu'il avait été dépaysagé. Il y avait tellement d'effet secondaire affreux, sauf qu'il était addict. Ça fait partit de moi... Autant elle peut dire qu'elle essayera peut-être un jour, que moi j'ai parfois envie d'arrêter... Je ne dirai rien. Si on me disait pour quelle raison j'ai commencé, il n'y a aucun argument valable. C'était bien pour le plaisir. Elle a le droit elle aussi de vouloir fumer. Comme elle a le droit de ne pas le faire. Et moi, je lui souffle de la boucane comme un gros égoïste... Il continua tout de même à fumer, l'écoutant vanter son beau pays. Il ne l'avait vu qu'en photo... Mais sur Internet. Des vrais, ça l'intéressait bien plus! L'Europe l'avait toujours attiré. Il avait envie parfois de prendre l'avion et d'aller voir ces gens si différents. Il se comptait chanceux d'en avoir une sous ses yeux!


-Oui j'aimerais bien les voir!!!!! Dit-il tout joyeux. La Corée c'est... Un peu comme le Japon, très moderne... Sauf qu'il y a la Corée du Nord, une autre langue et une mentalité différente, murmura-t-il un peu gêné de parler de son pays.


Il espérait du fond de son cœur que Kancel Leah le considère comme son ami. Il était émerveillé de voir à quel point c'était facile de lui parler... 

_________________

<< Fumer me garde en vie,
Jusqu'à ce que je meurs. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: De la cigarette et du chocolat à la menthe.   Dim 20 Mai 2012 - 9:25

La jeune demoiselle sentit l'hésitation et la gêne qu'elle provoquait en Jae. Peut-être croyait-il qu'elle le prenait pour un idiot qui ne savait pas parler un mot de japonais? Ce n'était pas ça, loin de là! Elle ne le jugeait pas, elle pensait juste que ce serait plus facile pour lui, tout comme pour elle. Même si elle maitrisait le japonais comme une langue natale, elle préférait largement l'anglais, sa langue maternelle. Au moins, elle ne faisait pas de faute stupide. L'Anglais était tout de même facile à maitriser, elle aurait pensé que Jae accepterait, pour se simplifier la tâche mais finalement, elle vit en lui quelqu'un de travailleur. Apparemment, il faisait cela pour s'entrainer, et pratiquer le japonais. Leah trouva cela bien, c'était une preuve que ce jeune homme pensait à ses études et sûrement à ce qu'on lui avait conseillé: en autres, de pratiquer les langues le plus possibles.

Quand elle vit la réaction de Jae devant son explication du mot "lignée", elle fut surprise. Si elle était riche? Oui! Atrocement riche. Mais comment lui dire sans le gêner si ce n'était pas le cas de son côté? Elle réfléchit, en regardant ses doigts fins qui avaient de nouveau arraché un brin d'herbe. elle joua avec la tige verte avec grâce puis se résolut à répondre.

-En effet, ce n'est pas l'argent qui me manque, mais sache que je donnerais bien cette richesse à qui m'accepterait autrement qu'en une aristocrate pleine aux as, répondit-elle, la voix presque tremblante.

En effet, si elle le pouvait, elle ferait ce qu'elle venait de dire. Sa richesse? Elle s'en fichait bien, tout ce qu'elle souhaitait, c'était une potion contre la solitude et ses souffrances. Une potion contre la solitude, c'était difficile à trouver. Et si c'était lui? Elle lui adressa un sourire, essayant de le mettre à l'aise, même si elle-même ne l'était pas vraiment. Il fumait, lui. Pourquoi? Elle ne le savait pas et ne voulait pas le savoir. Peut-être avait-il ses raisons. Peut-être était-ce une façon de gérer son angoisse. Elle regarda ses doigts, pour voir s'il tremblait. Peut-être le rendait-elle mal? Elle passa une main dans ses cheveux. Elle ressentit le besoin de se les peigner encore une fois, mais cette fois, elle ne le fit pas.

-Je te les montrerai. Ce soir... si tu veux? proposa-t-elle. On a qu'à aller manger en ville, je te montrerai tout ça...

(Ps: pas d'inspi, vraiment désolée ^^')

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himaruka Renavatar
Passant


Messages : 220
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 18 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: De la cigarette et du chocolat à la menthe.   Mer 10 Oct 2012 - 10:58


Bonjour/Bonsoir,
C'est pour savoir si ce rp est toujours d'actualité
Merci d'avance

_________________

Invité*, Do you like me or not ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: De la cigarette et du chocolat à la menthe.   

Revenir en haut Aller en bas
 

De la cigarette et du chocolat à la menthe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» Le salon du chocolat à Paris
» Tarte au chocolat et à la noix de coco
» Patte de Chocolat ♥
» quelle mangeuse de chocolat êtes vous ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-