AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiro Yumeavatar
Passante


Messages : 84
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie: Seconde Année de Lycée
Club : Aucun

MessageSujet: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Dim 4 Mar 2012 - 20:23

Une jeune fille traînant de lourdes malles derrière elle venait de passer les vieilles grilles imposantes séparant le pensionnat Shota et le reste du monde. Elle allait désormais vivre dans cet immense endroit qui serait désormais sa nouvelle et première maison depuis deux ans. Elle se trouvait dans un grand et magnifique parc où tout arbre était dépossédé de ses feuilles étant données que nous étions en hiver.

Elle s'avançait doucement à cause de ses lourdes malles dans ce parc où elle passerait beaucoup de temps désormais car elle adorait la nature. Yume observa alors le ciel, c'était un ciel gris où de nombreux nuages noirs s'avançaient vers le pensionnat annonçant ainsi une violente averse. Une bourrasque de vent s'abattit alors sur elle et elle serra encore plus son chaud manteau autour d'elle et remerciât intérieurement les infirmières de l'hôpital où elle a séjourné pendant près de deux ans, ces dernières lui avaient effectivement conseillé de mettre sa longue robe rose et noire au lieu de sa robe courte rouge.

Arrivant près d'un banc, elle posa ses bagages et s'assit exténuée d'avoir trainé toute sa garde-robe dans l'une de ses valises et ses effets personnels dans l'autre. Elle observa alors ce grand parc. Il y avait de nombreux bancs longeant le chemin menant aux bâtiments, l'herbe était abondante et retenait l'eau d'une précédente averse. Les arbres, majestueux et ancien, devaient être couverts de fleurs le printemps venue. Le parc était paisible à cette époque de l'année. Rien d'étonnant puisqu'il faisait froid et humide , mais elle pensa que comme ça elle pouvait profiter de cet espace pour elle toute seule. À cette pensée lui revint un souvenir doux de son ancienne vie et aussi l'un des rare. Elle se revit courant dans la neige dans le parc de l’hôpital semblable à celui du pensionnat. Les infirmières la poursuivaient avec des chaussures et un manteau tandis que les autres pensionnaires de l'hôpital riaient devant cette scène.

C'est alors que Yume commença à s'inquiéter

- J'espère que je réussirai à me faire des amis.

Elle regarda alors le ciel avec appréhension.

_________________




Le bonheur n’est pas un gros diamant,
C’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.


Dernière édition par Shiro Yume le Lun 5 Mar 2012 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anzai Kentaavatar
Passant


Messages : 41
Masculin Age : 22

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Dim 4 Mar 2012 - 21:09

Kenta passa les grilles, son unique sac à roulette volumineux dans la main. Il avait décidé de prendre assez peu d'affaires. Parce qu'il était désorganisé et s'y prenait toujours au dernier moment? Entre autre en effet... Il mâchait son chewing-gum depuis déjà une heure, il n'avait plus aucun goût, mais cela le déstressait. Comment se faisait-il que personne ne vienne à sa rencontre? C'était très mal poli ! En plus, il faisait froid, Kenta n'était pas assez habillé pour un jour d'hiver comme celui-ci.

Il s’avança donc dans le parc et observa le paysage, il s'arrêta pour le contempler.
C'était un très beau parc certainement apprécié des élèves, mais sûrement pas en cette époque de l'année... L'Hiver... De toutes les saisons c'était celle qu'il aimait le moins. Le froid, la neige et bien sûr son accident... Rien que d'y penser, Kenta eut des frissons, il se remis à marcher.
C'est alors que Kenta vit une jeune fille assise sur un banc, l'air pensive, elle portait un gros manteau et il lui semblait aussi qu'elle portait une robe rose. Il aperçu également les malles que la jeune fille portait, il en conclut donc que, comme lui, elle devait être nouvelle, mais quelle idée de s'asseoir sur un banc en plein froid comme ça, en plus, ses bagages devaient être lourds, le jeune homme s’avança donc vers la fille en robe.
En s'approchant, Kenta remarqua que la fille avait des cheveux blancs comme la neige, ce qui l'étonna un peu, mais il continua à marcher vers elle.

Une fois arrivée à 5 mètres d'elle, il attendit une dizaines de secondes le temps qu'elle s’aperçoive qu'il était là, sans résultat. Il prit donc la parole, en parlant japonais avec un léger accent français.

-Puis-je vous aider à transporter vos bagages?

Kenta fit son plus grand sourire et tendit la main vers cette jeune inconnue.

-Je m'appelle Kenta, enchanté

_________________

I walk a lonely road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Yumeavatar
Passante


Messages : 84
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie: Seconde Année de Lycée
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Lun 5 Mar 2012 - 19:17

Alors que cela faisait plusieurs minutes qu'elle regardait le ciel s'assombrir de plus en plus, Yume entendu quelqu'un lui parler (?):

-Puis-je vous aider à transporter vos bagages?

L'anonyme sourit alors chaleureusement(?) à Yume et lui tendit la main en signe de salut.

-Je m'appelle Kenta, enchanté.

Yume regarda la main de cet étranger, puis sa tête. C'était un jeune homme d'environ 18 ans, les yeux et les cheveux noir de jais. Ces vêtements n’étaient clairement pas assez chauds pour la saison, il ne portait même pas de manteau ! Cela inquiéta Yume pendant un infime laps de temps , il fallait vite que ce garçon, Kenta, rentre se mettre au chaud. Yume lui préparerait une tasse de chocolat chaud (quand elle saurait où on peut en faire) et lui apporterait un plaid chaud ( quand elle saurait où on les range) pour qu'il se réchauffe, et s'il y a une cheminée elle l'installerait devant et apprendrai à connaître avec cette nouvelle connaissance.

Mais c'est alors qu'elle tendait la main vers Kenta que Yume se rendit compte de quelque chose. Kenta était un garçon, un homme, un de ces êtres semblable à son père. Elle ne devait pas s'occuper des mâles sinon ils la traiteront comme son père depuis son enfance. Elle ne devait absolument pas l'approcher! Elle retira vivement sa main avant que cet homme la piège et se leva précipitamment pour se placer derrière le banc. Elle le regarda avec extrêmement de méfiance avant d'examiner les alentours. Il n'y avait rien, juste un désert humain, aucun secours. Elle inspecta alors une seconde fois le jeune homme et n'ayant eu aucun contact depuis deux années avec les mâles, elle ne sut dire si celui devant elle qui avait l'air inoffensif l'était vraiment. Mais il n'avait pas l'air très musclé en dessous de ces vêtements, avait-il eu des problèmes de santé ? car les hommes de cet âge faisaient très attention à leur corps or lui n'avait pas l'air de s'en soucier sans tracas. En tout cas Yume ne voulu pas lui faire confiance juste parce qu'il était moins costaud que les autres hommes.

Elle sortit donc son spray au poivre très efficace contre les possibles agresseurs et lança:

- Attention je suis armée !!

Puis l'informa avec une once d’inquiétude:

- Je ne vous fais pas confiance à vous les mâles et je peux devenir violente si je me sens menacer !



_________________




Le bonheur n’est pas un gros diamant,
C’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuji Rubyavatar
Passante


Messages : 63
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/ élève
Classe ou Emploie:
Club : Club de Musique

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Mar 6 Mar 2012 - 6:01

Depuis son arrivée au pensionnat, pas une seule fois Ruby n'avait fait grâce de sa présence en cours de sports. Aujourd'hui encore, elle séchait cette matière synonyme d’ennuis et de transpiration. La jeune fille voyait déjà le décor. Des vestiaires où chaque filles iraient raconter les plus grand bobard qu'il soit. Certaines profitant de cette occasion pour montrer leurs formes avantageuses à leurs camarades, d'autres enfilant un maximum de couches pour cacher ce qu'elles pouvaient se voir nommer chantier disproportionné.

Après ces inquiétudes fréquemment parties d'un rien, venait le début du sport. Ah! Quoi de plus jovial que l'appel pour écorcher un maximum de noms ? Mais le pire avec cela, était qu'au fur et à mesure de l'année, le prof associait un visage à ce nom. L'étiquette était alors posée. Ces cours étaient aussi l'occasion pour la direction de se venger des élèves incapables d'êtres ponctuels bien que leur dortoirs soient juste à côté.

Car voyez-vous, on était en hiver. Outre la saison des lapin blancs, elle était aussi celle qui faisait succomber les dernières feuilles sous les stalactites ou encore gelait la piste de façon à ce que chaque chutes soient plus douloureuses. Effectivement, la logique et l’ordre des choses faisaient que par ce froid, une trentaines d'élèves tournaient en rond, courant et s’aérant d'un air trop frisquet pour les oxygéner. Aura-t-on vite fait de dire, que l'enseignant n'aurait qu'à courir avec eux.

Seulement voilà, cette personne avait pour habitude de ne pas courir après un bon petit déjeuner. Quel plus facile dessin que celui d'un adulte. Sa tasse de chocolat chaud à la main, sa veste chauffante sur le dos, son sifflet au cous et son chronomètre à la main, cet odieux personnage n'aurais de cesse de rabaisser les élèves, leur hurlant de courir plus vite car lui faisait mieux.

Ruby le connaissait bien suffisamment. Celui qui était capable de lui reprocher d'être trop petite au moins huit fois et la forçant à installer une plus petite barre de saut en hauteur rose bonbon sous peine de voir sa note dégringoler ne méritais seulement pas sa présence. Depuis ce jour là, la jeune fille souffrait de "téramie vomitive". Une maladie qui sous le coup d'un effort trop intense faisait vomir son porteur.

Ce n'aurais surement pas été si grave si elle n'était pas extrêmement contagieuse. Oui, car même agaçant, ce professeur ne faisait définitivement pas partis des plus intelligents. Aujourd'hui donc, la jeune fille devait sortir des dortoirs un sac à la main plein de vêtements de rechanges qui n'auraient pas lieu d'êtres utilisés. Pour l'instant, les élèves de sa classe se passaient bien de sa présence en cours. Et bien qu'elle sorte du dortoir pour ce cours tous les matins sans pour autant y aller, certains de ses camarades croyaient dur comme fer en cette pseudo maladie.

En ce temps de grisaille, Ruby avait opté pour le blanc. Sa robe étaient douce te confortable. Le froid ne heurtait pas spécialement la jeune fille qui à force d'habitude et de persévérance ne le ressentait plus autant. Quand la pluie commença à tomber, la poupée humaine eut la chance de se trouver sous un arbre. Elle progressait à présent dans le parc qui se donnait aisément des airs de désert humain.

Du moins, jusqu'à ce qu'un ballon vienne heurter le feuillage d'un arbre provoquant une chute d'eau de quelques secondes. Se trouvant en dessous Ruby ne fût pas éloignée et voyait bientôt ses vêtements devenir transparents. Elle ne pût mettre son poing dans la figure du responsable, se cachant, elle et ses sous-vêtements. Il lui fallut un peu de temps pour trouver un local où elle pourrait se changer.

Cependant, le seul vêtement à sa disposition étaient ceux de sports. Ils étaient parfaitement propres, mais ne correspondaient en rien au tout que formait la personnalité de la jeune fille. N'ayant pas le choix, elle se changea. Elle n'appréciait décidément pas cette tenue. Non pas car elle ne lui correspondait pas, après tout, c'était là une chance qu'elle ait eu ces habits.

Le problème était que son tatouage était parfaitement visible. Ça lui donnait un genre mauvais dont les gens se méfiaient. La jeune fille sortit du local, le sac avec la robe mouillée à intérieur à la main. Elle épia les alentours histoire d'être sure que personne ne la voie sortir. Sa discrétion fût cependant interrompue par la sonnerie de son portable.

Elle soupira jusqu'au moment où elle reconnut le numéro qui s'affichait. Dans un bon de joie qui ne lui était pas commune, elle décrocha. Elle fût la première à parler, comme une enfant en proie à l’excitation.

-Maman ? "Ruby ? J'ai essayé de te joindre hier mais ça n'a pas marché". Oui, mon portable était en assez mauvais état. On ne m'a pas informé de la date de ta venue. "Ho.. Ma petite fille, on ne t'as pas mise au courant ? Un contrat viens d'arriver, je ne pourrais pas venir". Ha...C'est dommage effectivement. "Ne m'en veut pas tu sais que ta maman tiens beaucoup à toi. A bientôt ! Bip Bip Bip..."

On appelait ça se faire racrocher au nez, la jeune fille préférait l'expression "être débordée"Ruby regarda quelques instants son reflet dans l'écran qui venait de s'éteindre. Puis, elle laissa retomber son bras le long de son corps. Elle ne se reconnaissait pas. Elle n'avait plus rien à voir avec celle qu'elle était lorsqu'elle arrivait encore à avoir des discutions de plus de 30 secondes avec sa mère. Cela faisait près de six ans qu'elle n'avait pas été mise en contact avec elle. Elle aurait dû venir dans les jours qui arrivaient.

La jeune fille attacha ses longs cheveux les laissant tomber sur son épaule. Elle marcha, elle ne savait pas vraiment dans quelle direction ni de quelle manière. C'était de plus en plus désert, personne ne l'aurais reconnue dans cette tenue et avec les cheveux tenus de cette manière. La poupée humaine fouillait les alentours du regard et tomba soudain sur deux individus.

Ruby pensa d’abord qu’il s’agissait d’amis, mais à la vue de la bombe au poivre, ce n’était pas le cas. Quand elle y pensait, la jeune fille n’avait que rarement pu apercevoir ce genre d’instruments même si u e trouvait au fond de son sac. Elle regard le garçon, il n’avait pas l’air bien méchant mais il ne fallait pas se fier aux apparences.

La poupée humaine faillit tourner des talons mais en était incapable. Lorsqu’elle recevait ce genre de coups de fils, elle en ressortait quelque peu déprimée. Ceci avait pour effet de lui donne le goûts du risque. La fille avait l'air de le menacer autant dans ses mots même si la distance ne permettait pas à la jeune file d'entendre ses propos. Ainsi Ruby s’avança furieuse vers le garçon qui terrorisait celle qui semblait être nouvelle d’après les bagages qu’elle traînait.


-Hey toi ! On peut savoir à quoi tu joue ?

_________________



Dernière édition par Kyuji Ruby le Sam 10 Mar 2012 - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anzai Kentaavatar
Passant


Messages : 41
Masculin Age : 22

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Mar 6 Mar 2012 - 16:42

Qu’est-ce-qui n'allait pas dans ce pensionnat? Aussitôt avait-il tendu sa main vers elle qu'elle avait sorti une... Une bombe à poivre? à piment? Non, une bombe au poivre, ça n'existe même pas les bombes aux piments, peut-être dans les pays d’Amérique, non?...
Kenta se tira de sa réflexion, il s’agissait d'une bombe lacrymogène, et elle était dirigée vers lui.
Kenta commença à s'énerver intérieurement quand il la traita de "mâle", "mâle", vraiment, qu'est-ce qui ne va pas ici? Autant dire homme, gars, n'importe quoi, mais pas "mâle", d'abord ce mot sonnait tellement mal qu'il eut envie de donner une gifle à la jeune fille, ensuite, mâle, c'est pour les animaux, pas les humains.
Cette jeune fille avait-elle aussi peur du contact humain "mâle" que ça? Mais où était-il tombé?
Mais l'inquiétude qu'on pouvait entendre dans sa voix attendri un peu Kenta, pauvre petite ! Il fallait tout de suite rétablir le malentendu.
Pendant ce temps là, il avait encore la main levée, ielle s'était figé, telle une statue, face à l'"arme" de la jeune fille, peut-être la surprise, ou encore le choc, le fait était il ne pouvait plus bouger sa main tendue.

C'est alors que l'autre fille arriva, une fille en tenue de sport, plutôt mignonne.. Bref...
à quoi il jouait? Mais cette petite se foutait littéralement de sa gueule ! Sous la colère, sa main se défigea et il l'envoya vers la jeune fille (Ruby :p). Il eut un éclair de lucidité et arrêta sa main à mi-parcours, puis la rabaissa. On ne tape pas une femme.
Il mit ses mains sur ses hanches et se mit à houspiller la sportive.

-Mais je vous demande pardon? Vous vous fichez de moi ma parole? Vous croyez peut-être que je rackette une pauvre petite nouvelle? Eh bien non ! D'ailleurs, je suis autant nouveau qu'elle. Je lui juste propose de lui porter ses bagages et je me présente à elle, mais non, madame ne voit pas ça comme ça, madame voit que je suis un "mâle", mot, soit-dit en passant strictement ignoble, et madame décide de sortir sa bombe lacrymogène car elle a peur de ma main, d'un contact "mâle"
mais où je suis tombé moi?


Areku se calma et posa son sac par terre.
Il s'adressa s'abord à la jeune fille apeurée.
-Excusez-moi de vous avoir fait peur, oui, effectivement, je suis un homme, mais sachez que vous êtes dans un pensionnat mixte, il y a bien d'autres "mâles" dans l'enceinte de cet institut, si vous menacez tout le monde avec une bombe lacrymo, vous n'allez pas vous faire une bonne réputation, ni d'amis par ailleurs. Encore désolé de vous avoir fait peur, j'espère que nous sommes encore dans de bons termes.

Areku finit par s'incliner devant la jeune fille, qui d'ailleurs, ne lui avait même pas dit son nom, en signe de respect.

Il s'adressa ensuite à la fille en tenue de sport.
-Et quand à vous, de quel droit vous permettez-vous de venir comme ça en m'agressant, certes les apparences sont trompeuses, mais quand on ne sait pas, on ne FAIT PAS. Au revoir, oh! et nom de Zeus, présentez vous!

Avait-il été un peu loin? sûrement, mais ce n'était pas une fille ignorante de la situation qui allait lui marcher sur les pieds. Aussi sûr qu'un Pikachu est jaune !

_________________

I walk a lonely road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Yumeavatar
Passante


Messages : 84
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie: Seconde Année de Lycée
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Mar 6 Mar 2012 - 17:54

Alors que Yume vit le garçon s'énervait intérieurement, une jeune fille de petite taille arriva.

Yume pensa tout de suite que cette fille ne serait pas d'une grande aide, mais à la vue de son tatouage ( d'ailleurs très joli) elle changea d'avis. Les jeunes filles avec des tatouages étaient toujours stéréotypées comme des délinquantes donc savaient se battre. Mais en examinant de plus près cette "fillette", Yume remarqua qu'elle n'avait pas du tout le physique d'une délinquante: bien qu'elle portât un jogging cela ne devait pas être sa tenue ordinaire car cette tenue n'allait absolument pas avec son jolie minois et en plus n'était pas du tout chaud pour la saison, cette jeune fille avait donc eu un problème et avait du se changer. De plus les cheveux de cette jeune fille étaient très bien entretenus : il était soyeux et propre or les délinquantes selon Yume ne faisaient pas attention à leur apparence physique. Après son inspection minutieuse de la nouvelle arrivante, elle conclut que cette personne ne faisait pas du tout partie du groupe des délinquants mais faisait plutôt partie du groupe des poupées en porcelaine humaines. Alors que Yume avait finalement conclu que cette adorable petite fille n'était pas dangereuse, donc pas très utile contre un homme ; cette dernière interpela le fameux Kenta pour aider Yume.

C'est alors que la colère montante du jeune homme explosa. Mais au lieu de frapper Yume, il voulut frapper la jeune fille. Mais il s'arrêta en plein milieu de son geste, cela était inhabituel, normalement un homme ne s'arrête jamais quand il veut taper une femme surtout si petite ! était-il si méchant que ce que pensait Yume? Peut-être pas ! Mais alors qu'il commençait une longue tirade sur son comportement à elle et à celui de la fille, Yume eut à nouveau peur de lui jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle y avait était un peu fort dans son comportement et n'avait pas laissé échapper le mot "mâle" exprès: c'était juste une habitude! Il se passa alors quelque chose dont Yume ne se serait jamais attendu : le jeune homme s'excusa et s'inclina devant elle comme pour montrer son respect et en même temps son innocence.

Quand le jeune homme finit enfin de parler, Yume lâcha son "arme" et s’adressa au jeune homme:

- Je suis désolée.


N'étant pas sûr qu'il l'ait entendu vu la toute petite voix avec laquelle elle s'était adressé, Yume répéta:

- Je suis désolée, VRAIMENT désolée. c'est juste que ... j'ai peur des mâles ... Euh non désolé, des hommes. Je voulais pas vous énerver, mais j'ai eu une dure enfance et j'ai peur des hommes... En plus cela fait deux ans que j'en ai pas vus, vous êtes donc le premier depuis longtemps c'est surement pour cela que j'ai réagi de manière si ... si ... si démente.

Elle s'adressa alors aux deux jeunes gens devant elle :

-Et enfaite je m'appelle Yume, Shiro Yume .Enchantée de vous rencontrer !

Puis rajouta à l'attention du jeune homme :

- Tu devrait te couvrit, il fait froid... Je peux te faire du chocolat chaud... Si tu veux

Elle se mit alors à regarder ces pieds de manière honteuse, comme un enfant sage qu'on venait de gronder pour la première fois depuis longtemps ( ce qui était vraiment son cas) .

_________________




Le bonheur n’est pas un gros diamant,
C’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuji Rubyavatar
Passante


Messages : 63
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/ élève
Classe ou Emploie:
Club : Club de Musique

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Sam 10 Mar 2012 - 2:01

Ruby resta immobile face à la main qui avait pour premier but de heurter son visage. Ces quelques centièmes de secondes rendirent son regard agressif. Le fait qu'elle s'arrête n'améliora pas grandement la situation. La violence était pour la jeune fille une preuve de barbarie.

La poupée humaine réalisé alors que cette personne devait êtres la première qu'elle ait tutoyée en bientôt six ans. Mais plus important, il semblait qu'il y ait eu une méprise. Mais cela n'expliquait pas pour autant la crise que ce "nouveau" venait de piquer. Après tout, elle n'avait jamais rencontré de filles qui iraient pointer un parfait inconnu avec un bombe au poivre.

Quoi qu'il en fut, elle était tombé sur des pensionnaires assez particuliers. Avec un peu de chance, d'ici quelques jours ils rejoindraient le groupe de ceux qu'on airait peur de croiser dans les couloirs en pleine nuit. Ils n'étaient pas très stéréotypés, et pourtant. Faisant partie de ce groupe grâce à sa mauvaise humeur nocturne, elle compatit quelques instants.

Puis, d'un geste vif, elle fît trois pas en direction de Shiro. Elle lui fît don d'un sourire resplendissant cachant en fait le mépris qu'elle voulait faire ressentir à cette autre personne. Elle s'excusa auprès de la jeune fille avant de se tourner vers celui qui avait osé laisser passer dans son esprit l'idée de lever la main sur elle. Mais en plus de cela, il s'était arrêté en plein élan !

Après tout, quitte à vouloir la frapper comme il l'avait voulu, autant fallait-il aller jusqu'au bout. Elle put par cette occasion rajouter à la sauvagerie de ce personnage, le fait qu'il n'assume pas ses actes aussi stupides soient-ils. Il y avait de même la possibilité qu'il put avoir fait preuve de sexisme avec le fameux "il ne faut pas taper les filles" que Ruby ne supportait pas de voir utilisé, se considérant toujours comme à un pied d'égalité avec les personnes qui l'entouraient.

Et d'ailleurs où étaient donc ses manières. L’intérêt était déjà de savoir pour quelle raison il voulait savoir son nom. Après tout, ils ne seraient surement pas amenés à se revoir. De plus, la moindre des politesses lorsqu'on demandait un nom était de se présenter soi même avant.

Enfin, que mâchouillait-il ? La poupée humaine ne voulait pas le savoir. Mais elle comprenait mieux le terme de "mâle". Nous avions donc ici: Un mal élevé, un animal, un sexiste, un mâcheur de gomme et enfin un apathique. La jeune fille se préparait à montrer le chemin à Shiro. Elle adressa ces quelques mots à la personne dont finalement elle ne connaissait pas le nom.

-Je ne sais pas vraiment pour qui tu te prend, mais quitte à frapper pour un mal entendu va jusqu'au bout. Mais maintenant, tiens-tu vraiment à le faire te réduisant au rang d'animal ? Dans tous les cas je vais montrer à Shiro les lieux si bien évidemment elle accepte mon aide. Quand à toi, tu n'es pas expressément invité mais je ne pourrais pas t’empêcher de suivre la marche.

Elle était peut être un peu dure avec lui, cependant l'image qu'il lui avait faite passer n'était pas des meilleurs. Pour autant, il restait nouveau et partir sur une aussi mauvaise base que celle-ci n'était pas conseillée. Mais dans ce cas, tout ce qu'il aurait à faire serait de convaincre le jeune fille qu'il était capable de faire quelque chose de digne.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anzai Kentaavatar
Passant


Messages : 41
Masculin Age : 22

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Mar 13 Mar 2012 - 19:25

La jeune fille rangea son arme au plus grand soulagement de Kenta, celui-ci lui sourit de nouveau pour la remercier de ce geste. Elle s'excusa aussi de l'avoir traité de mâle, en lui exposant sa vie difficile, ce qui toucha Anzai. Puis elle donna enfin son nom, elle s'appelait donc Shiro Yume. Yume...
Ça voulait dire rêve en Japonais il lui sembla. Il trouva que ce nom lui allait à ravir, d'ailleurs, tout le nom de cette jeune fille était poétique: "Rêve blanc", pendant un instant, il pensa aux indiens d'Amérique qui avaient parfois des noms semblables traduits en francais. Nom nom respirait la pureté et l'innocence, c'était peut-être pour cela que ces cheveux étaient d'un blanc aussi pur qui sait?
Puis elle lui conseilla d'aller se couvrir et lui proposa de lui préparer un chocolat chaud, peut-être un réflexe acquis durant son enfance qui sait? Il était hors de question qu'elle lui prépare un chocolat chaud, elle venait à peine d'arriver, elle ne connaissait rien à ce pensionnat, tout comme lui. Elle n'allait pas directement lui préparer un chocolat chaud dès son arrivée.

-Oh non, ne t'en fait pas pour moi, je n'ai pas froid, mais je retiens ton invitation pour un chocolat chaud

Il n'avait absolument pas froid avec que qu'il portait, peut-être la présence de ces jeunes filles l'avaient réchauffé?
Oh! Petite rectification, juste la présence de la première, la seconde était détestable.
Celle-ci lui avait recommandé de frapper les gens jusqu'au bout, ou bien quelque chose comme ça, serait-elle masochiste? Il n'en savait strictement rien, et il ne voulais pas savoir. Pour qui se prenait-il? Mais elle le faisait exprès ou bien... Puis elle enchaîna en parlant d'animal, Kenta ne comprit pas du premier coup ce qu'elle voulait dire, il fallait dire que la construction de sa phrase était tellement mal foutue qu'il était difficile de comprendre quoi que ce soit.
Elle lui proposa aussi d'un air hautain de l'accompagner, enfin, proposer est un bien grand mot. Tolérer serait plus juste.
Qui était-elle au juste? Encore une de ces riches prétentieuses qui se croient tout permis? Masochiste de surcroît? Le provoquait-il juste pour s'essuyer des coups? Masochisme ou suicide, Kenta ne voulut plus entendre parler de cette jeune fille, qui était en plus ridiculement petite.
C'était peut-être un complexe d'infériorité en réalité...

Kenta décida de l'ignorer, rien que sa présence la répugnait.

Il s'adressa donc à Yume dans une langue dont il était sûr que cette petite peste ne comprendrait pas: le Français. Il lui semblait avoir perçu un accent français dans les propos de la jeune fille. Il espéra qu'elle le comprendrait suffisamment, ne sachant pas le niveau de langue de la jeune fille.

-Je te propose plutôt de venir avec moi, cette fille m'a l'air louche, sûrement une de ces bourges prétentieuses avec des tonnes de robes dans leur chambre. Elle ne semble pas très fréquentable... Enfin... Si tu choisis de la suivre, je la suivrais aussi, ce serait bête qu'on se perde dans le parc quand même...

Kenta détestait vraiment les bourges, bien que sa amère était sénateur, son père lui avait inculqué beaucoup de valeurs et lui avait enseigné les préoccupations du petit peuple, si bien qu'il ne portait pas trop dans son coeur les gens riches et prétentieux, qui ne pensaient qu'aux apparences et qui ne se préoccupaient pas des autres et de la misère dans le monde.

Puis Kenta se pencha vers la "petite" fille et lui dit avec des mimiques et une intonation de voix comme si il parlait à un enfant de 4 ans, en japonais cette fois-ci:
-Je suis désolé, je ne t'ai pas entendu, il faut dire que tu es si petite que ta petite voix ne parviens pas à arriver jusqu'à mes oreilles, il faut dire que même en sautant avec tes petits pieds et en étendant tes petites mains, tu n'arriverais pas à atteindre mon oreille.

Puis il se releva comme si de rien n'était, comme si la petite jeune fille n'avait jamais existé.

C'était blessant pour elle, mais elle l'avait bien cherché.


[HRP]Je ne te donne pas le droit de toucher mon personnage Ruby Very Happy[/HRP]

_________________

I walk a lonely road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Yumeavatar
Passante


Messages : 84
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie: Seconde Année de Lycée
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Mar 13 Mar 2012 - 20:34

Yume releva la tête pour pouvoir voir le combat entre les deux personnes fraichement rencontrer. C’était la poupée humaine contre l’homme qui ne craignait pas le froid. Dès que Kenta s’était adressé à Ruby, Yume avait devinait que ces deux-là allaient se détester. Comment elle avait fait ? Faciles, leurs propos leur envers l’autre étaient remplis de poisons et leurs yeux lançaient des éclairs quand ils se regardaient.

Bon, elle exagérait et imageait peut-être un peu trop mais c’était l’impression qu’elle avait d’eux deux.

De ce combat elle n’avait retenu que quelque donnés en plus de l’aversion de ruby et de Kenta l’un sur l’autre.

Premièrement, Kenta serait ou était déjà son premier ami masculin depuis … disons des lustres. Car déjà qu’elle n’avait jamais eu vraiment d’ami de tout sexe depuis son enfance, l’évènement d’il y a deux ans l’a poussé à se retrancher sur elle-même et elle n’a plus eu de vrais contacts avec les autres. Sauf avec les infirmières. Mais peut-être que ce pensionnat et ses habitants allaient la changer . Kenta avait lui déjà un peu réussi car il avait gagné la moitié de la confiance de Yume. Maintenant il devait gagner l’autre moitié d’une manière ou d’une autre.

Deuxièmement, l’adorable poupée humaine et son « premier ami » voulaient tous les deux qu’elle vienne avec eux en laissant l’autre derrière, mais ils n’interdisaient pas à l’autre de venir : c’était à Yume de choisir. Mais elle se sentait comme dans un cul-de-sac où on ne peut pas avancer ni reculer, car elle ne voulait pas faire de peine ni à l’un ni à l’autre mais en même temps elle ne pouvait pas non plus choisir les deux en même temps car ils ne s’appréciaient. Elle devait faire quoi au juste. Les laisser en plan tous les deux. Elle n’en savait rien, cela faisait trop longtemps qu’elle n’avait pas eu de contact humain, même si elle n’avait jamais perdu son savoir-vivre avec les autres et sa politesse.

Troisièmement, même si Kenta était gentil avec Yume il avait dit quelque chose de très méchant à Ruby, et Yume n’aimait pas trop ça. Il ne fallait JAMAIS se moquer des filles, que se soit physiquement ou moralement ! Elle le savait très bien car ses ex-camarades de classes se moquaient toujours d’elle et de son comportement avec son père, ils étaient vulgaires avec elles et se moquaient d’elle a cause de sa canitie. Mais ce n’était pas de sa faute si elle avait un père horrible et des cheveux blancs à cause de lui !

Quatrièmement, Kenta était FRANÇAIS ! Il avait parlé un français parfait. Yume en fut heureuse comme ça elle pourrait parler avec sa langue préférée, pas qu’elle n’aimait pas le japonais, mais elle adorait les sonorités de la langue française et sa mère aussi l’adorait. Et elle ne voulait pas perdre son français si précieux et son seul lien, autre que ses yeux, avec sa défunte mère.

Après mure réflexion, elle décida de ce qu’elle allait faire avec Ruby et Kenta.

- J’aimerai biens visiter les bâtiments avec vous deux, si cela ne vous dérange pas bien sur. J’ai envie de faire plus ample connaissance avec vous deux, et j’aimerai aussi bien m’entendre avec des amis potentiels.

Elle dit cette dernière phrase avec un véritable accent d’envie. Puis elle dit à Kenta en français:

- tu sais tu ne devrais pas être aussi méchant avec elle, c’est à cause de moi qu’elle t’a mal parlé tu sais. Donc pardonne-lui s’il te plaît.

Elle finit par ajoutait en sautillant en avant avec un large sourire:

- bon on y va . Il va bientôt pleuvoir et je n’ai pas spécialement envie d’être trempée ! Pas vous ?


Et pour valoriser son argument, elle leur montra du doigt les nuages noirs qui avaient avancé au-dessus des bâtiments depuis le début de cette conversation.


_________________




Le bonheur n’est pas un gros diamant,
C’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuji Rubyavatar
Passante


Messages : 63
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/ élève
Classe ou Emploie:
Club : Club de Musique

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Dim 18 Mar 2012 - 18:37

Ah, le pacifisme, quel beau mot. Bien souvent, on l'utilisait pour parler des manifestants se baladant dans les rues pour exprimer leur mépris envers une politique qu'ils n'apprécient pas. Dans d'autres circonstances, on appelait pacifiste ceux qui se croyaient trop bien pour se battre. Mais encore, une gamme courante qui était celle des trouillards prêts à tout pour ne pas engager le combat et s'en tirer sans une moindre séquelle.

Ruby maintenait donc sa première impression. Ce garçon était bien un lâche. La jeune fille n'avais après tout connu de cette langue que l'habilleuse de son père Caroline. Elle ne connaissais que vaguement le français mais avait compris deux mots: Louche, et prétentieuse.

Ruby avait du mal à distinguer ses groupes. Elle même n'utilisait ses poings que très rarement. Dans ce genre de situations, il fallait vraiment que la personne l'aie poussé à bout. Le nouveau faisait guise de l'exemple parfait du sauvageon bête comme ses pieds qui irait mettre une fille en colère. A ce moment là, la jeune fille ne pensait qu'à une chose. Un coup de genou bien placé qui irait résoudre tous ses problèmes voir même compromettre la descendance de l'être ciblé.

Ruby avait bien une bombe au poivre dans son sac, cependant, quand depuis son arrivée on avait pas eu l'occasion d'exprimer son mépris autrement que par les mots, on voulait hardemment profiter de chaque secondes. Blesser indirectement n'aurait fait que diminuer le plaisir que cela aurait pu procurer. Alors que la jeune fille commençait à reculer en prévision de l'élan à prendre, les mots du nouveau raisonnaient encore dans sa tête. Petite, il l'avait qualifiée de "petite", et ce à plusieurs reprises.

Il ne semblait y avoir aucune chance qu'il puisse s'en tirer si facilement. Pourtant, au même moment, Shiro débutait un discours sur la paix et la bonne entente. Ce qui était assez curieux et que finalement elle était en quelque sorte la source du conflit. Elle n'avait aucune intention pour autant de se ranger d'un côté. Du moins, en apparence, qui pouvait savoir ce qu'il se tramait dans sa tête pour imaginer une chose aussi délirante.

Ruby dévisagea le nouveau quelques secondes un air dégoûte et perspicace sur le bout des lèvres. Faire un effort pour s'entendre avec ce garçon ? Ça ne lui ressemblait absolument pas. Et portant, pourquoi pas. Cependant, il était clair que ça ne fonctionnerais que si lui en faisait autant. De plus, elle n'avait plus d'autre tenue de rechange. La pluie pouvait être agréable mais la maladie qui allait avec l’était moins.

-Etant donné que prendre racine n'est pas la bonne solution, je suppose qu'il vaut effectivement mieux y aller.

_________________



Dernière édition par Kyuji Ruby le Dim 25 Mar 2012 - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anzai Kentaavatar
Passant


Messages : 41
Masculin Age : 22

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Lun 19 Mar 2012 - 19:32

"Vous deux"?
Kenta se demanda si elle avait vraiment suivi la conversation: écouter les paroles acides que Kenta et la petite jeune fille se lançaient, voir leurs regards haineux, ce genre de choses.

Cette réponse prit un peu Kenta au dépourvu, choisir les deux? Mais il fallait faire un choix entre Lui ou Elle, pas Eux!
D'un autre côté, elle avait raison, elle ne voulait pas choisir entre deux amis "potentiels", elle était nouvelle, c'était normal qu'elle recherche l'amitié plutôt que le conflit.
C'est alors qu'il fût pris d'un éclair de lucidité. Lui aussi était nouveau, et il cherchait à tout prix le conflit. Ne devait-il pas comme elle lui conseillait d'arrêter de la considérer comme une ennemie, qui sait, peut-être que derrière ces vêtements de sport se cachait un coeur tendre et bienveillant.
En regardant cette tenue, Kenta fût emporté dans ses pensées.
Un jogging en plein été.
Des heures d'entraînement.
Des cours de Krav-Maga.

Il se sentit mélancolique l'espace d'un instant, mais il effaça très vite cela de ses pensées, ce qui comptait, c'était le présent et non le passé. Il dévia donc le regard de la tenue de sport de la jeune petite fille. Ce regard n'avait duré que quelques secondes, il espéra que personne n'avait remarqué ce "bug", mais étant donné qu'elles attendaient une réponse de leur part, il douta que cela passe inaperçu.
Il ne restait plus qu'à espérer. Mais au fond, Areku s'en fichait pas mal du fait qu'ils aient notés cela. Il pouvait bien repenser à des moments de sa vie librement non?


Le jeune homme jeta un regard sur cette petite "poupée", une poupée de cire figée dans une beauté mortelle, sans vraiment d'émotions sur sa figure, juste une stupide poupée de cire. Celle-ci le regardait d'un air un semblant dégoûté, quoi? N'avait-il pas le droit de dire ce en quoi il croyait? Cette réaction le surprenait plus qu'autre chose, d'habitude les japonais - et ce devait être le cas pour cette fille vu sa taille - n'expriment pas d'une façon aussi marquée leur désaccord. Elle avait probablement un fort caractère.
Kenta aimait les caractères forts.
Comme ennemis.

Néanmoins, il ne savait pas quoi décider, quoi apprécier. Devait-il aimer cette jeune fille ou la détester? Son caractère le charmait mais il avait tendance à chercher la guerre avec ce genre de personnes, par pure provocation, pour se divertir. Avoir comme ennemi un simple d'esprit n'est pas amusant.

Il essayerait donc de s'entendre avec cette fille, mais il doutait vraiment y arriver. Elle faisait partie de cette catégorie de gens qui forçaient l'admiration mais également la haine.
Il verrait bien, après tout, ce n'était qu'une première impression.

Il cesserait au moins de se moquer de son physique.


En effet, des nuages noirs s’amassaient dans le ciel. Il allait probablement encore pleuvoir.
Temps de m*rde !

Yume serait son amie, ça il en était certain. Il aimait cette jeune fille un peu "Sainte". Ça changeait de l'hypocrisie générale des personnes. A moins qu'elle soit une Sainte-Nitouche? Non, il en doutait fortement.

Kenta offrit un sourire aux jeunes filles et ramassa les lourdes valises de Yume.

-Allons-y! Je suppose qu'il faut emprunter ce chemin-ci?

Ne pouvant montrer le chemin avec ses mains encombrées, il décida de le montrer de la tête et commença à s'y engager sans attendre les autres.

Pourvu qu'ils aient du Nutella à la cafétaria !

_________________

I walk a lonely road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Yumeavatar
Passante


Messages : 84
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie: Seconde Année de Lycée
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Lun 19 Mar 2012 - 20:14

Elle n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles, elle avait réussi à convaincre Kenta et la jeune fille d'enterrer la hache de guerre provisoirement! Mais elle n'était pas totalement niaise, elle savait que cela ne durerait pas éternellement. Mais au moins pour l'instant, elle n'était pas obligé de choisir entre deux camps, elle détestait d’ailleurs cela. Pourquoi devait-on choisir? Même si elle a toujours était pauvre, elle n'a jamais du choisir entre deux choses: elle choisissait toujours les deux comme ça moins de casse tête. Mais pour tout le temps pouvoir choisir les deux choses, elle a dut enduré deux fois plus de boulot. et grâce à cela, elle est devenue très bosseuse et débrouillarde.

Après ce bref instant de déconnexion de la réalité, Yume se rendit compte que Kenta avait indiqué le chemin à prendre et avait commencé à avancé en portant son sac et les Valises de Yume. Elle s’empressa donc de le rattraper en sautillant avec un grand sourire , et demanda :

- c'est pas trop lourd? Tu veux que je porte ton sac en échange de mes valises?

Elle regarda ensuite par dessus son épaule pour regarder si la poupée les suivait, et se rendit compte qu'ils n'étaient même pas sur que ce soit le bon chemin. Elle s’arrêta donc et tira sur le manche de Kenta pour qu'il s’arrête aussi.

- Attend Kenta, On ne sait pas si c'est le bon chemin.

Et demanda à la jeune fille:

- Est-ce que nous allons dans la bonne direction?


_________________




Le bonheur n’est pas un gros diamant,
C’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.


Dernière édition par Shiro Yume le Dim 25 Mar 2012 - 8:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuji Rubyavatar
Passante


Messages : 63
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/ élève
Classe ou Emploie:
Club : Club de Musique

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Dim 25 Mar 2012 - 0:24

Enfin, la marche funeste vers le pensionnat pouvait commencer. Ruby n'aurait pourtant pu se douter que le nouveau connaisse les lieux et qui plus est un raccourcit. A partir de ce moment là, elle ne reconnaissait plus le chemin. Le parc n'avait jamais été son endroit préféré. Les personnes y jetaient leur détritus comme si il s'agissait d'une poubelle. Ces gens là l'exaspéraient tout particulièrement.

Au fur et à mesure qu'ils progressaient, le gazon qui bordait la route de gravier semblait de moins en moins entretenu. Il n'y avait comme plus âme qui vive. Tous les jeunes étaient partis, et seul persistaient les trois pensionnaires ainsi que le ciel qui noircissait. Lorsque la jeune fille sentit un vent glacial remonter le long de son dos, elle leva la tête au ciel. Les nuages étaient noirs, et pourtant, ils n'avaient pas l'air d’apporter la pluie. Leur allure menaçante prévoyaient des orages. Petit à petit, des parcelles commençaient à clignoter.

Dans le cas où les orages ne mettaient pas Ruby particulièrement en confiance, le lot imprévisibles d'arbres qui leur faisaient face n'arrangeaient en rien la donne. Après tout, depuis qu'elle avait mis les pieds dans ce pensionnat, la jeune fille n'avait pas eu l'honneur de croiser un seul paratonnerre et cette végétation pourraient faire très rapidement l'affaire. Quand elle rebaissa les yeux, les deux nouveaux se disputaient presque la charge des sacs. Elle hésita longtemps à les mettre en garde, pourtant, elle ne le fît pas. Après tout, ils n'étaient pas peu fréquent de lever les yeux au ciel et ils devaient l'avoir remarqué depuis un moment. Puis, elle n'avait pas une grande envie de converser encore sous le coups de sa discussion avec sa mère.

Finalement ils s'arrêtaient. Ruby pensa premièrement qu'ils avaient remarqué que le temps pouvait s'avérer dangereux et qu'ils allaient proposer d’accélérer la marche, et pourtant, ce n'était pas le cas. Ils se seraient perdus par ces conditions climatiques? La jeune fille n'y croyait pas. Sa bonne étoile comptait-elle donc réellement lui faire regretter d'être venue au monde comme elle l'avait maintes fois rêvés ? peut-être bien. La poupée humaine fût tentée de féliciter le duo pour leur perspicacité. Cependant, elle savait bien que si elle y mettait son mot, ils pourraient lui demander de les guider. Or, Ruby n'avait aucun, AUCUN sens de l'orientation.

-Vous voulez dire que depuis tout à l'heure on marche au hasard ?


La jeune fille retenait sa colère face aux éventements. Si ils n'avaient fait que se perdre, cela n'aurait pas été si grave, mais l'orage était là et la donne était toute différente. Pourtant elle s'était promise de se tenir à carreaux pour que cette rencontre ne finisse pas en boucherie. Il serait effectivement regrettable qu'un œil soit retrouvé par un élève escaladant les arbres. La poupée humaine secoua la tête afin de sortir cette image répugnante de son esprit. Ses parole se dirigeaient vers le garçon.

-Et toi, quelle idée de partir sans savoir le chemin.... Toi... Tu n'as toujours pas dit ton nom.

Ruby croqua un pépin. Quelque chose n'allait pas, car une information assez importante manquait. Mais ce n'était pas tout. Là ou la jeune fille aurait voulu pouvoir être en colère, aucune fureur ne sortait. Les frissons montaient jusqu'à sa gorge trahissant sur son visage une certaine anxiété alors que les touts premiers grands éclairs allaient bientôt commencer à pleuvoir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anzai Kentaavatar
Passant


Messages : 41
Masculin Age : 22

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Dim 1 Avr 2012 - 14:15

Kenta marcha donc, accompagné de Yume et de la jeune fille qui marchait un peu plus en retrait. Kenta faisait mine de ne pas s'en apercevoir, mais il avait bien vu le ciel noir et menaçant. Étrangement, tout était d'un calme plat, pas un seul oiseau, pas un seul animal, rien. On aurait dit qu'ils étaient dans l’oeil d'un cyclone.
Etant donné que la jeune fille ne protestait pas, il en déduisit naturellement qu'ils étaient sur le bon chemin, probablement un raccourci étant donné l'état des plantes et des mauvaises herbes aux alentours.
Les arbres pourraient-ils conduire le tonnerre jusqu'à eux? C'est ce que craignait le plus Kenta.
Il détestait les orages. Il se souvenait qu'étant petit, à chaque fois qu'il regardait un film précis, l'orage éclatait, cette anecdote fit sourire légèrement Kenta, ah! La jeunesse! Douce insouciance! L'heure n'était pas à la nostalgie néanmoins.
Yume demanda innocemment si ils étaient sur la bonne route. Quelle question! Bien sûr que oui! Sinon l'autre fille leur aurait signalé qu'ils se trompaient de route, et ce dès le début.

Sa réponse fît sursauter Kenta. Comment ça ils marchaient au hasard? Elle n'avait pas été suffisamment intelligente pour leur indiquer le bon chemin cette g*rce?
Il se retourna vivement.
-Comment ça au hasard? Non mais tu te fiches de nous? Comment tu peux espérer que deux nouveaux connaissent le chemin? C'est tout bonnement impossible! On croyait qu'on était sur le bon chemin car tu ne faisait pas de remarques!


Puis la jeune fille insinua presque que c'était de sa faute si ils étaient perdus.

-Hé! Attend! Comment ça c'est moi le fautif? Tu crois qu'on connait le chemin? On est nouveaux! Réfléchis un peu! Oh! Et je m'appelle Kenta! K-E-N-T-A! C'est bon? Cette information tu l'as comprise?
Bon... On va où du coup? Ce qui serait conseiller c'est de trouver une grande étendue sans rochers ni arbres, mais c'est un coup à prendre froid, et puis...


Kenta fût coupé par un coup de tonnerre. Celui-ci l'aveugla momentanément. L'orage commençait. Il pouvait sentir son coeur cogner dans sa poitrine, quelle journée pourrie.

-Il faut prendre une décision! Toi là! Machin! T'as pas donné ton nom aussi... On fait quoi?


_________________

I walk a lonely road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Yumeavatar
Passante


Messages : 84
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie: Seconde Année de Lycée
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Dim 1 Avr 2012 - 16:00

Et c'est reparti pour un tour! Ces deux-là ne s'entendaient vraiment, mais alors vraiment pas ! Comment allaient-ils faire pour retrouver leur chemin si tout les deux se chamailler encore et toujours? En plus, le ciel s'assombrissait de plus en plus et au loin des éclats de lumières apparaissaient de-ci de-là montrant la position des éclairs qui s'approchaient d'eux. Heureusement il n'y avait ni vent ni tonnerre, ce qui était franchement bizarre car orages rime avec rafale de vent et gros coup de tonnerre. Yume se sentit mal à l'aise, elle regardait très fréquemment le ciel et les deux qui se disputaient. Alors qu'elle voulait couper la parole à Kenta qui fut couper non par Yume mais par énorme coup de tonnerre accompagné par un éclair aveuglant. Elle regarda encore quelque secondes l'endroit où était apparu l'éclair puis se tourna soudainement vers c'est deux compères:

- STOP!! Arrêtez de vous chamailler comme des gamins de deux ans! Kenta a raison il faut vite aller se mettre à l'abri si on ne veux pas finir cramer car un éclair. Franchement, je sais pas vous mais je ne suis, pour ma part, pas suicidaire. Donc faut vite bouger de là! En plus ce n'est pas que j'ai peur des orages mais je déteste entendre le tonnerre donc je vous en supplie, faites une trêve jusqu'à ce qu'on soit hors de danger! Et ...

Un autre éclair apparu dans le ciel. Yume compta le nombre de seconde qui le séparait du coup de tonnerre. Un. Deux.Trois.Quatre.Cinq.Six... Un coup de tonnerre assourdissant retentit dans les tympan de Yume. Elle poussa un long gémissement. Maintenant elle avait peur.

- Si j'ai bien compté l'orage est à 6 kilomètre de nous. Il faut qu'on reste le plus loin des arbres et il ne faut malheureusement pas aller vers le pensionnat car c'est là qu'est l'orage. Faisons demi-tour.

Elle lança un nouveau regard vers le ciel avant de faire demi-tour et de commencer les recherches vers un abri sûr.

_________________




Le bonheur n’est pas un gros diamant,
C’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuji Rubyavatar
Passante


Messages : 63
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/ élève
Classe ou Emploie:
Club : Club de Musique

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Dim 1 Avr 2012 - 20:41

Finalement, il n'avait pas fallut longtemps pour qu'une autre dispute surgisse. Apparemment, à eux seuls il faisaient bien plus de bruit que les bruissements de plus en plus bruyants des arbres. Plus le ton de Kenta venait à grimper, plus Ruby en faisait de même. Il n'y avais rien à rajouter. La jeune fille avait ce qu'on aurait pu appeler un "sale caractère". Un de ceux qu'il n'était pas simple d'apaiser autrement que par la solitude. Le nouveau quand à lui ne semblait pas être de meilleur condition.

Le seul moyen d'un tant soit peu les arrêter aurait été un bruit bien plus assourdissant que la puissance de leurs voix. Aussitôt cette réclamation parvint, aussitôt elle arriva. Car si la force vocale de Yume n'aurait pas été assez puissante pour couvrir la dispute, l'orage n'en fît qu'une bouchée. Ce premier brouhaha se répondit en écho au travers de toute la forêt. Celui-ci mis un point d'honneur à pousser la poupée humaine à se calmer.

La jeune fille respira lentement prenant soins de se nourrir de chaque bouchée d'air qui s'offrait à elle. Après tout, dans cette histoire, elle n'y était pas pour plus que Kenta ou encore Yume. Comme si elle avait le temps de passer ses journées au parc. Un deuxième coup de tonnerre vibra suivis d'un troisième. La nouvelle à l'entente de celui-ci poussa un gémissement.

La poupée humaine n'avait pas peur de l'orage mais aurait préféré s'en méfier. Alors qu'elle vivait encore à Barcelone, l'une des choses qu'elle préférait au monde mis à part son chat et sa mère était la sensation de sa main sur la fenêtre quand les vibration cycloniques venaient la percuter. Ce souvenir l'envahissait. Après-tout, cet orage n'en était pas si différent. Certes elle n'avait pas la possibilité de poser sa main contre la vitre pour le ressentir au travers de tout son corps, mais elle était au centre de l'action.

La pluie commença assez rapidement à tomber sans pour autant que l'orage ne s’arrête. Elle leva discrètement et innocemment les mais pour ressentir le moindre contact des gouttes d'eau sur sa peau. Si elle restait ici avec eux, Ruby sentait très vite qu'une autre dispute allait être engendré, mais elle n'avait plus la motivation nécessaire. Ne pouvant de même simplement les abandonner sur place, il n'y avait pas une infinité de solutions. La poupée humaine se souvenait du local dans lequel elle s'était changée.

D'après elle, il se trouvait un peu plus loin dans un rayon d'un kilomètre. sa position précise n'était pas avérée, mais pour une fois, la poupée humaine avait un bon sentiment quand à la direction à prendre. Malgré tout, il lui semblait préférable de ne pas mêler les autre à cela, car le local n'était pas près de la route et le plus sur pour eux était de rester là, à l'endroit où les arbres se faisaient pour l'instant les moins nombreux. Ruby soupira avant de s'adresser à eux avec une voix calme à la limite de la douceur qui n'avait rien à voir avec toutes celles qu'elle avait usées jusqu'à maintenant.

-Vous n’avez qu'à rester ici, je ne vois pas d'autres solutions pour le moment. Tout à l'heure j'ai aperçu un local hors de la route. Il ne doit pas être bien loin. Dès que je l'aurais trouvé, je viendrais vous chercher.


Ruby tourna des talons vers la sortie de la route de gravier. Pour le moment, il lui aurait été complétement égal de passer sous un éclair alors qu'elle cherchait le local. Après tout, depuis un moment la vie avait une signification de moins en moins importante à ses yeux. Les deux nouveaux n'avaient pas l'air dans le même cas qu'elle. De plus, les pousser vers le danger de cette façon ne ferait pas bon ménage avec sa conscience comme avec la direction. Elle commença à mettre un pas devant l'autre jusqu'à poser un pied sur l'herbe mal tondue. Elle se retourna l'espace d'un instant.

-La machin s'appelle Ruby.

Elle reprit sa route en direction du local.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anzai Kentaavatar
Passant


Messages : 41
Masculin Age : 22

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Mar 10 Avr 2012 - 19:16

Des cris encore des cris! Le froid... et l'orage aussi!
Et dire que c'était à peine la première journée... Il devait avoir un instinct de dispute avec cette jeune fille, ce n'était pas possible autrement... Instinct de dispute... Ce n'était même pas correct grammaticalement parlant ce groupe de mots.... Pourtant, ça résumait bien la situation non ?

Maintenant, ils étaient trois à s'engueuler. L'orage n’arrangeait rien ... Oh Non !
Boum... Second coup de tonnerre. Yume s'était engagée dans une longue tirade, ce coup de tonnerre la fit taire. Un long gémissement se fit entendre... On aurait dit un râle de chiot... Un long râle spectral... Cela fit frémir Kenta, surtout que c'était sorti de la gorge de Yume.

Après un rapide calcul de sa part, elle estima que l'orage se trouvait à 6km d'eux. Elle n'était pas bête, elle avait compté le temps entre l'éclair et le tonnerre. Pour être franc, Kenta n'y avait même pas pensé. Mais cela n'avait pas d'"importance" étant donné qu'ils ne savaient pas à quelle vitesse se déplaçait l'orage. 6km, c'était quand même peu...

La voix de la jeune fille aussi lui glaça le sang. Elle avait tellement changé. Cette voix dure et chamaillerie s'était transformée en une douce voix paisible. Ce qui donnait un "léger" contraste avec la situation.
Elle proposa d'aller retrouver un local, seule, et de les laisser ici. Elle reviendrait les chercher plus tard.


Spoiler:
 
Elle marcha calmement vers le bord de la route. On aurait dit qu'elle se résignait à la mort en passant ce chemin.
Kenta s'apprêta à prononcer une phrase quand celle-ci se retourna. L'espace d'un instant. Juste d'un instant.
Kenta grava ce visage dans sa tête. Ce visage à la fois beau et mortel. Glacé et dangereux. Vous savez? Comme quand on enregistre un épisode de sa vie, juste une image, une seule image, et qu'on reste là, à la détailler, le millième de seconde durant une année.
C'est ce que vit Kenta.

Il entendit bien évidemment ce qu'elle dit, elle avait utilisé cette même voix calme et paisible. Ruby. Cette Jeune fille s'appelait donc Ruby. Ruby... Comme la Pierre Précieuse rouge en Francais. Rouge synonyme de colère et d'amour peut-être? Dans la situation dans laquelle ils se trouvait, c'était plutôt une colère mélancolique qu'autre chose.

La jeune fille se retourna et recommença à marcher, droit devant.

Kenta décida d'agir! Il ne voulait plus la voir partir et les laisser. Il fallait qu'elle reste ! Ou qu'ils partent.

Kenta s'avança donc vers Ruby, presque en courant et mis une main sur son épaule pou qu'elle se retourne.

- On ne te laissera pas y aller seule, on y va avec toi aussi!


Jour de rentrée.
Il pleuvait.

_________________

I walk a lonely road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Yumeavatar
Passante


Messages : 84
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie: Seconde Année de Lycée
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Mer 2 Mai 2012 - 15:27

Elle voulait vraiment partir seule sous cet orage pour chercher un abri?! C'était insensé et trop dangereux! Si il lui arrivait quelque chose ou qu'elle se perdait, comment le sauraient-ils? Non, Yume ne pouvait pas la laisser partir seule et on dirait que Kenta était de son avis car le jeune homme se précipita vers le jeune fille, nommée Ruby, forçant Yume à courir derrière lui avec sa longue robe complètement trempée et pleine de boue en bas pour ne pas être seule.

- Ruby je suis d'accord avec Kenta,on ne te laissera pas y aller seule! On y va ensemble!

Elle se mit à réfléchir car Ruby disait qu'elle avait vu un local pas très loin d'ici et qu'ils étaient passés à côté. Yume ne lavait pas vu mais en même temps elle était entrain de se bagarrer avec Kenta car elle ne voulait pas qu'il porte à lui seul toutes leurs valises. Mais comment arriver à voir clairement où se trouvait cet abri alors qu'ils n'y voyaient rien dans ses lieux rendus obscures à cause des épais nuages noirs tapissant tout le ciel, les seuls moments où on voyait clairement étaient lorsque qu'un éclairs jaillissait de ce ciel d'un noir ébène. Il leurs fallait une source de lumière continue! Elle pensa donc à l'application qu'elle avait installé sur son téléphone portable lors du long et ennuyeux trajet en voiture vers le pensionnat, une lampe de poche interactive! Elle fouilla donc en hâte ses poches et elle ne le trouva pas mais le sentit: il était dans la poche intérieur de son manteau. Se moquant totalement de la pluie battante, elle ouvrit son manteau et pris son portable; en le déverrouillant elle regarda son fond d'écran, c'était une photo d'elle et de se mère quand elle avait encore les cheveux d'un blond blanc hérité de son père et que sa mère n'était pas morte, puis elle effleura du regard sa jauge de réseau qui bien entendu était nulle à cause de l'orage. Elle ouvrit après son application, le flash de l'appareil photo de son téléphone s'alluma alors. Elle regarda ses deux compères et dit:

- Avec ça on va pouvoir mieux s'orienter pour trouver l'abri...

Mais elle avait parlé trop vite car son téléphone vibra puis s'éteignit. Il n'avait plus de batterie. Yume le regarda et releva la tête:

- Aucun de vous n'a une lampe torche?

_________________




Le bonheur n’est pas un gros diamant,
C’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuji Rubyavatar
Passante


Messages : 63
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/ élève
Classe ou Emploie:
Club : Club de Musique

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Lun 21 Mai 2012 - 20:56

Yume continuait de luter avec son portable alors que Ruby tentait d’échafauder un plan. Le problème n’était pas seulement le fait que la semi-albinos parlait pour ne rien dire depuis quelques minutes. Mais que les deux nouveaux s’en étaient pris directement sans s’en rendre compte à la dignité de Ruby. Il paraissait surement difficile de comprendre ce fait, mais quand on y regardait à plus près, c’était tout à fait compréhensible. Ruby avait pris d’elle-même la décision d’aller chercher un abri, et eux deux avaient décidé de l’en empêcher. Que ce soit pour la protéger ou car il n’avait pas suffisamment confiance pour s’attendre à la voir venir, ils avaient entravés sa liberté.

L’orage amplifiait toujours et la lumière continuait de diminuer. Ruby s’assit sur le côté du chemin, se protégeant de la pluie avec le sac contenant sa robe encore humide. Elle regardait tout autour d’elle. Ses yeux commençaient tout juste à s’habituer à l’obscurité. Si elle ne partait pas chercher le refuge immédiatement, probablement personne n’irait et ils seraient ainsi coincés ici jusqu’à ce qu’un inconnu dévoué ne viennent leur indiquer le chemin.

Ceci aurait par la même occasion propagée une nouvelle rumeur comme quoi la jeune fille donnerait lieu à des rituels louches les jours d’ouragans impliquant des nouveaux pour on ne sait quelle raison. Après cela, telle une mèche reliée à un bâton de dynamite, elle continuerait de se propager pour finalement arriver à l’explosion. Finalement, Yume et Kenta seraient devenus ses sacrifices en offrande à son dieu de façon à lui offrir la jeunesse éternelle. Ruby essora ses cheveux encore plus trempés qu’avant. Son plan était maintenant élaboré, elle n’avait donc plus qu’à l’appliquer. Elle se leva, jetant son sac aux pieds des deux nouveaux.

-J’en ais peut-être une là-dedans. Vous n’avez qu’à regarder à l’intérieur. Je suis désolée, je n’arrive pas à l’ouvrir.

C’était aux pris de sa robe qu’elle avait coincé la fermeture éclaire. Il ne lu fallut par la suite qu’un instant pour se volatiliser. Laissant les deux nouveaux derrière elle. La poupée humaine progressait dans le parc se repérant aux arbres, tout en essayant de leur accorder un signe distinctif. Quand ce n’était pas possible, elle déchirait un petit bout de sa manche pour l’accrocher à une branche tel un petit poucet. Elle parvint finalement au bout de son cauchemar. Le petit local où elle s’était changée plus tôt était face à elle.

La jeune fille tremblait tellement elle avait froid n’étant vêtue que d’un jogging et d’un débardeur ayant anciennement des manches. Elle regardait à présent ses mains couvertes de sang. Elle les secoua tentant de se remémorer où elle s’était faite ça, et se rappelait les nombreuses écorchures qu’elle subissait quand elle accrochait ses bouts de tissus aux arbres. Ayant entamé la bas de son haut et le nombril quasiment à l’air, elle essuyait ses mains tremblantes et ensanglantées dessus se donnant le profil parfait d’une victime de film d’horreur. Quand elle voulut reprendre sa route, une ombre lui bloqua le chemin. Elle essaya de voir mais cela semblait impossible. Trop gros pour un lapin, trop petit pour un arbre, Ruby se surprenait à paniquer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anzai Kentaavatar
Passant


Messages : 41
Masculin Age : 22

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Mer 23 Mai 2012 - 13:48

Un portable pour éclairage? Vraiment?
Il fallait dire que son portable était très efficace, une batterie super résistance, une lumière avec une portée de 300 mètres et même un GPS intégré dedans, en plus d'un distributeur de boissons fraîches et d'un parapluie portatif.
Oups, vous y avez crus? C'était évidemment faux, son portable a flanché quelques secondes après qu'elle l'ai eu en main. Le portable lampe-poche, un outil essentiel pour les gens perdus, à condition d'avoir de la batterie. Ce n'était pas le cas.

Si ils avaient une lampe torche? Mais bien sûr! Tout le monde se baladait avec ça dans sa poche! Quelle personne insensée se promènerais sans une lampe torche dans la poche? Personne. Non, bien sûr qu'il n'avait pas de lampe torche, il n'avait même pas de portable, alors...

Ruby jeta son sac au pied des deux jeunes gens, les éclaboussant de boue. Adieu chaussures.
Kenta essaya d'ouvrir le sac. Effectivement, il était bien coincé. Il suffirait juste de forcer et...
Kenta releva la tête, Ruby avait disparu. Où avait-elle bien pu partir? A la recherche de la cabane? Elle avait volontairement abandonné deux pauvres nouveaux en plein coeur d'un orage? Elle aurait fait ça?

-Je crois qu'elle est partie... Mais ce n'est pas grave, on la rattrapera avec la lampe-torche dans son sac, il suffit juste de forcer...


Kenta cassa la fermeture éclair mais réussi quand même à l'ouvrir. Ce n'était qu'un sac, Ruby irait s'en acheter un autre.
Sans scrupules, Kenta vida le sac au sol, des vêtements en sortirent et s'imprégnèrent de boue. Tant pis. Puis le jeune garcon s'agenouilla et fouilla dans le tas de vêtements. Il n'y avait QUE des vêtements, aucunes lampe-torches, rien du tout qui puisse émettre de la lumière.
Kenta se releva et piétina rageusement les affaires.

-Elle nous a menti, le sac était un appât, elle en a profité pour fuir lâchement! Si je l'attrape...

Kenta observa tout autours de lui. Arbres, arbres, pluie, arbres, tissu?
Un morceau de tissu était accroché à la branche d'un arbre. Kenta s'en approcha et s'en empara.

-Elle veut jouer au petit poucet ou quoi? Le bon côté est qu'elle ne sera pas chagriné d'avoir sa robe complètement foutue si elle est capable d'arracher des morceaux de vêtements.

Un horrible bruit perça dans la nuit, peut-être un hibou, ou que sais-je encore?
Kenta pris le couteau paillon qu'il avait mis dans son sac, "au cas où".
Il suivit donc les morceaux de tissus et avait complètement oublié Yume, étant absorbé dans sa traque à la poupée.

Une racine mal placé.
Kenta trébucha et s'écorcha avec son couteau. C'était bien malin, la blessure au bras allait salir ses vêtements et son sang avait imprégné le manche du couteau.
C'est bien mon jour...
Kenta ne pouvait ni désinfecter ni rien faire d'ailleurs, il continua donc sa traque, le sang tachant de plus en plus ses vêtements.

Un éclair fissura le ciel, la lumière ainsi produite lui fit voir l'abri à quelques dizaines de mètres de lui. Elle était ici, il en était presque sûr. Il irait la retrouver et puis il se vengerais.
La lumière de la foudre se refléta sur son couteau papillon. Il avait un sourire diabolique aux lèvres.

-Ma petite Ruby, viens par ici, j'ai deux trois mots à te dire chuchota-il.

C'est alors qu'il l'aperçu. Il cria son nom.

-RUBY! REVIENS! POURQUOI TU FUIS?

Il s'aperçu qu'elle n'était pas toute seule. Un homme se tenait devant elle. C'était probablement le concierge.
Le garçon sourit, c'était la fin du calvaire.

Il regarda l’accoutrement de Ruby, puis le sien, tout en s'approchant. Après vérification, la scène risquais d'être plutôt mal interprétée. Il fallait dire que Ruby était vraiment convainquante dans le rôle de la victime.

Ça sentait les embrouilles

_________________

I walk a lonely road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Yumeavatar
Passante


Messages : 84
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie: Seconde Année de Lycée
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   Lun 29 Oct 2012 - 18:31

Yume était exacerbée ! Elle avait un téléphone High-tech pour avoir plein de fonctionnalités, elle trouvait ça génial mais maintenant que son portable n'avait plus de batterie, elle ressemblait à une cruche!! Maudite technologie ! Elle fit la moue mais Ruby venait de lancer son sac aux pieds de Kenta et Yume en disant qu'il y avait peut être un lampe torche dedans. Vive la gadoue ! Yume qui aimait tant sa robe, elle devrait surement la nettoyer plusieurs fois avant qu'elle ne redevienne vraiment propre et si ça n'arrivait pas, alors elle devrait la jeter. A cette pensée, elle eue un instant envie de tuer Ruby. Encore absorbée par cette pensée meurtrière, elle vit Kenta essayer d'ouvrir le sac poisseux de Ruby. Alors que Kenta força, Yume vit un mouvement dans la périphérie de sa vision, elle releva brusquement la tête, elle ne voyait pas grand chose à cause de la pluie mais elle constata quand même que Ruby n'était pas là... Yume regarda autour d'elle... Personne.. Elle se retourna alors vers Kenta mais il avait déjà remarqué la disparition de Ruby et il s'efforça d'ouvrir son sac. Yume avait un mauvais pressentiment... Qui s’avéra juste. En se penchant au dessus de l'épaule de Kenta, elle vit que Ruby leur avait menti : Pas de lampe torche, juste des vêtements. Alors que Kenta se releva très vite, tellement vite qu'il faillit envoyer Yume très loin, mais il ne sembla même se rendre compte de la présence de Yume, il parlait tout seul, sans demander la participation de Yume, sans la regarder et il parti tout seul à la recherche de Ruby.

- Eh je suis là aussi!! cria Yume. Bon c'est pas grave! T'en fais pas pour moi hein ! Je vais ma débrouiller toute seule!

Elle réfléchis deux secondes et se mit à courir après Kenta car elle n'était pas très douée en orientation et elle n'avait pas envie de récupérer les vêtements de cette chère Ruby qui avait salit sa belle robe. Pour une fois que Yume était rancunière... En suivant Kenta, elle le vit tombé et s'entailler le bras, elle grimaça à la vue du flot de sang, elle exagérait peut-être sur la quantité de sang mais elle ne put pas bien voir car il continua à courir et Yume fit de même. Puis après qu'un éclair illumina le ciel, ils la virent enfin et Kenta lui fit peur. Il avait un drôle de sourire et avec son couteau on aurait dit un film d'horreur. Yume en frissonna puis sursauta une première fois quand Kenta se mit a crier et encore une fois quand elle vit un homme devant Ruby. Qui était-il ? Un psychopathe ? Ou quelqu'un du pensionnat? En voyant Kenta s'approcher, Yume en conclu que Kenta ne pensait pas que ce nouvel arrivant n'était pas dangereux. Elle s'avança donc et dépassa Kenta. Elle arriva ensuite près de Ruby et lui lança:

- Salut. Tu crois pas nous avoir laissé un petit peu en plan.


Puis elle se tourna vers la silhouette qui faisait face Ruby.

Spoiler:
 

_________________




Le bonheur n’est pas un gros diamant,
C’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée de Yume à Shota [Pv Kuyji Ruby, Anzai Kenta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Yume No Pandora ~
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-