AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Mar 28 Fév 2012 - 2:30

Spoiler:
 

Le Roi lui avait expressément demandé de passer à l'accueil du pensionnat. Sans chercher à comprendre cette étrange requête, après tout ce n'était qu'une de plus et elle commençait à s'y faire, c'est ce qu'elle avait donc fait aujourd'hui, en sortant des cours. Et alors qu'elle s'était approchée du comptoir dans le hall, le réceptionniste s'était incliné devant elle en une sorte de révérence caricaturale et lui avait tendu non sans un grand respect un trousseau de quelques clefs.

Cela devait être à ce moment qu'elle avait eu envie de rire. Rire de cette coutume de famille royale de ce pensionnat, rire de ce réceptionniste qui soudain la respectait plus que raison, mais surtout... Rire d'elle-même. De l'absurdité de la chose qu'elle était entrain de commettre. Le type de l'accueil ne lui avait rien expliqué. Mais elle avait lu la carte rattachée au trousseau et là... Elle eut un fou rire.

"Manoir - Appartements royaux" Était-ce une blague ? Ou étaient-ils tous sérieux ? Se moquait donc d'elle à ce point ? Ou bien était-ce simplement un jeu qui allait, selon elle, beaucoup trop loin ? La demoiselle se souvint alors des colportages qu'elle avait glané ici et là qui rendaient compte du Manoir. Ce dernier était, et tout le monde le savait, interdit aux élèves. Mais les rumeurs disaient que la famille royale y avait ses appartements personnels. Et donc y avait accès...

Était-ce seulement possible ? Remarque, après tout ce qu'elle avait vécu, pouvait-elle encore se poser la question ? Rien que le fait qu'il y ait une famille royale dans un pensionnat la dépassait déjà complètement. Alors après… Pourquoi pas ça ? Plus rien n'était impossible entre ces murs... Elle avait donc cherché à vérifier.

Une fois devant le bâtiment du Manoir, la jeune anglaise avait hésité, la main sur la porte. Et puis la curiosité l’avait emporté une fois de plus et elle était entrée. En faisant preuve d’une extrême discrétion, elle avait alors gravi les étages et était parvenue au troisième sans rencontrer personne. Rien d’étonnant, les cours venaient juste de se finir…

Le décor du troisième étage la souffla. Tout n’était que splendeur, richesse… Il lui semblait avoir soudain pénétré dans un hôtel de luxe. Des tapis jusqu’aux peintures et aux lustres, absolument rien ne manquait. Autant le deuxième étage, celui réservé aux professeurs et à la direction l’avait impressionné mais alors là… Ca n’avait plus rien à voir. Elle se demanda si elle était toujours dans un pensionnat.

Puis, la petite punk se remémora les raisons de sa venue ici. Tripotant nerveusement les clefs entre ses doigts, elle se demanda alors comment elle allait trouver lesdits appartements s’ils existaient bien. A cet instant seulement, elle s’avança vers la première porte du couloir et lu l’inscription qui l’ornait dans une calligraphie fine : « Appartements royaux ».

Alors ils étaient sérieux. La Reine éclata de rire à nouveau. Sans nul doute pour libérer la tension qu’elle avait accumulée… Ces derniers jours avaient été éprouvants. Elle n’avait plus le droit au moindre faux pas, à la moindre erreur. Tous ses gestes étaient observés, toutes ses paroles étaient examinées. On la jugeait sans la connaître, tout le temps. Un job à peine fatigant à la longue…

La jeune fille avait l’impression d’avoir été soudain balancé dans un autre monde. Un monde d’apparences. Un monde de richesses. Mais surtout…Un monde d’hypocrisie, à l’état pur. Car les gens venaient spontanément la voir désormais. Alors que bon nombre l’avait auparavant jugé sur son look et refusé de lui accorder la moindre syllabe. Alors qu’elle n’était pas là depuis bien longtemps.

Sans réfléchir, la Reine inséra une clef après l’autre dans la serrure jusqu’à trouver la bonne qui se révéla être également le plus grosse. Après un double tour, la porte s’ouvrit laissant une Emily à nouveau époustouflée des lieux qui s’offraient à elle. Ce n’était tout bonnement pas possible… Un rêve. Elle rêvait.

Un court corridor l’accueillait, dans des couleurs chaleureuses et revêtu d’un parquet au sol. Puis la première porte lui donnait accès à une salle de bain qu’elle devinait d’ici vaste et luxueuse. La seconde menait à la chambre à proprement parlée d’où lui était visible ici seulement le lit double soigneusement fait.

La Reine longeait alors le corridor et poussa timidement la porte de la salle d’eau. Du carrelage d’un blanc éclatant recouvrait tout du sol au plafond, mis à part un pan du mur qui lui n’était qu’un immense miroir et un meuble. Dessus, deux lavabos, des produits bien rangés, une serviette pliée sur le côté. Au-dessus encore, divers placards étaient raccrochés au mur. De l’autre côté, une large baignoire qui aurait très bien pu être un jacuzzi pour la petite anglaise. Sur la porte, deux peignoirs étaient suspendus à un portemanteau finalement sculpté.

La jeune femme déglutit avec difficulté. Tant de luxe… A quoi bon ? Elle s’éloigna de la porte maladroitement et s’appuya un moment contre le mur. Son attention se reporta sur la seconde porte entrouverte et la curiosité la poussa à continuer sa visite. Sa main écarta alors la porte doucement et la chambre se dévoila.

Le lit double aperçu quelques instants plus tôt était bien réel, posé là, en plein milieu. De chaque coté, une table de nuit en bois, une lampe à abat-jour. Contre les murs, une armoire, une étagère, un bureau… Une télévision ! En face, un canapé. Le tout sur une moquette clair et entre des murs au papier peint couleur crème.

Une voix lui souffla alors : « Tout ceci… ». La demoiselle jeta un regard circulaire à l’ensemble. « …Te revient… » Elle se sentit soudain toute petite. « …De droit. » Elle lâcha les clefs. Un bruit métallique. Puis une vague de fatigue s’empara de son corps tout entier. Vacillante. Tombera, tombera pas ?

_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Ven 9 Mar 2012 - 22:12

Aujourd'hui le brillant Tadashi avait eu un éclair de génie ! Il allait enfin expérimenté une chose qu'il n'avait plus eu l'occasion de faire depuis des lustres. Tellement longtemps qu'on le privait de ce droit fondamental, de cette banalité si désirable. Faut dire qu'il ne croulait pas vraiment sous les gens importants à ses yeux... Oh il ne manquait certainement pas de candidate pour le satisfaire, ni d'argent pour faire impression, seulement depuis quelques temps il n'y pensait même plus. Et voila que la nuit lui avait fait cadeaux d'un rêve. Un simple avant goût de ce que serait ce jour. Car oui, cette nuit Tadashi Shin aurait 19 ans. Oh il avait assisté a de nombreuse soirées, quelques fois, en son honneur mais jamais il ne ressentait la chaleur que lui offraient autrefois ses parents. Son deuil achevé, il restait dans sa vie un grand vide à remplir. C'est pourquoi il prévoyait de se servir encore une fois de la petite Emily Stranger. Un jour, à force de trop la solliciter il finirait par lui mettre la puce à l’oreille, après tout ne l'avait-il pas choisit aussi pour son esprit vif ?

Toute les dispositions avait été prises pour que ce soit une soirée réussit, restait à dérider l'anglaise... La Reine encore trop peu familière avec son rôle ne semblait pas tellement heureuse et croira, croira pas, c'était une des préoccupations favorite du jeune homme en ce moment. Comment pouvaient-ils représenter le couple royal si l'un des deux tirait une gueule de trois pieds de long. Le Roi avait tout intérêt a rendre sa Reine effroyablement heureuse de son sort. Elle avait pourtant montrée une prestance incroyable depuis sa nomination non officiel. Sur ce coup et comme sur tant d'autre Shin ne s'était pas fourvoyé. Cette fois il lui resservait une surprise qu'elle découvrirait immédiatement en sortant de cours. Il ne put s’empêcher d'éclater de rire devant les élèves qui l'observaient prendre le chemin habituel de ses quartiers.

La luxueuse chambre qu'il occupait depuis son intronisation se trouvait au dernier étage. Au dessus même de celles du personnel et de la direction de l'établissement. Encore une preuve du non conformisme de cet endroit. Il avait tellement de fois été abasourdi par les règles régissant ces lieux que son impassibilité été devenu un sixième sens à part entière. Savoir quand être ou ne pas être expressif était une véritable question de survie, quand on avait eu le toupet de postuler pour un tel rang. Une ombre passa furtive et silencieuse avant de disparaitre derrière le bâtiment. Elle lui rappela un vague souvenir juste avant qu'il la chasse de son esprit. Aujourd'hui il voulait se séparer de tout problème.

Quand il passa le pas de sa porte Shin sut qu'elle était arrivée. La porte déverrouillée et la lumière allumée le prouvait bien. Il rangea donc le porte clefs qu'il avait préalablement sortit pour ouvrir la chambre. De dos elle ne semblait pas l'avoir entendu et a vrais dire il remarqua qu'elle était bien assez absorbée dans la contemplation des lieux pour penser à quoi que ce soit d'autre. En toute discrétion il pénétra dans la pièce et s’arrêta net lorsqu'une pensée effleura son esprit. Où dormirait la Reine ? Le seul lit de l'appartement, il l'occupait depuis sa nomination... Un bruit métallique retentit et il fut tout a coup derrière elle réceptionnant au passage la noble dame effarouchée, oubliant de ce faite l’éphémère idée.

- Bonsoir très chère ! Merci d'avoir pris compte de mon égoïste demande. La suite te parait assez luxueuse ? Moi je t'avoue qu'elle me rend malade de dégout, encore une exubérance de nos prédécesseurs. J’espère que tu vas bien.

Sur ces mots il entama un modeste massage qui se voulait réconfortant. Apaisant. Il s'attendait cela dit à recevoir une rebuffade cinglante. C'était le genre du personnage tout du moins. Le savoir ne l’empêcha pas de n'en faire qu'a sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Mar 20 Mar 2012 - 22:34

Le Roi la récupéra tout en douceur. Depuis quand était-il là ? Allez savoir. A croire qu'il attendait le bon moment pour faire son entrée avec classe. A croire qu'il les réussissait toujours. Agaçant à la fin, vous ne trouvez pas ? En tout cas, la demoiselle le trouvait agaçant sur le coup.

Quand il s'enquit de lui faire un massage, elle se releva immédiatement, se repoussant durement. A quoi s'attendait-il après tout ? Elle n'était pas comme toutes ces filles avec lequel il pouvait jouer impunément. De nouveaux sur ses pieds et parfaitement consciente, elle recula, non sans un regard noir à son interlocuteur.

Et voilà il venait d'avoir une nouvelle démonstration de sa faiblesse. Emily se félicita, pleine d'ironie. En vérité, elle s'en voulait de ne jamais parvenir à la hauteur se son titre. mais d'un autre côté... Elle n'avait jamais réellement souhaité y être. Pour la simple raison que ce n'était pas son jeu, pas ses règles. Elle devait être quelqu'un qu'elle n'était pas. Qui voudrait d'une Reine punk ? Ca bavardait beaucoup dans les couloirs.

La demoiselle le savait bien. Les gens la jugeaient sans la connaître. Les gens se montraient hypocrite envers elle. Elle se haïssait d'être devenu ce qu'elle détestait au fond. Tout ça aà cause de... Lui ? Elle releva la tête vers le blondinet.Pourquoi avait-il fallu que ça tombe sur elle ...? Elle n'avait toujours pas compris, depuis tout ce temps. Injustice. Elle détourna le regard, fixant subitement ses rangers. Elle se dégagea malgré elle de son mutisme.

    - Bonsoir.


Elle essaya malgré elle de ne paraitre trop froide. L'apparence glaciale qu'elle avait pris l'habitude d'adopter depuis si longtemps devait la quitter. C'était une de ces obligations en tant que Reine. Elle lâcha un soupir plus de regret que de fatigue. Puis aux mots du jeune homme, elle eut un nouveau regard global de la suite qui l'entourait. Ou plutôt l'enserrait...

    - J'peux pas rester ici, décréta t-elle, catégoriquement. C'est juste... Impossible. J'peux pas.


Un nouveau regard autour d'elle. Un seul lit ? Elle eut un soudain déclic.

    - Eh... En plus, j'vois pas où j'peux dormir !


Un lourd poids s'envola de sa poitrine et elle fut alors soudain soulagée. Elle n'allait pas restée ici. Ce n'était pas son univers. Tout cela ne lui appartenait pas. D'ailleurs elle n'était pas Reine. C'était des conneries, tout ça... Les caméras cachées allaient se dévoiler. Tout serait fini !

Spoiler:
 

_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Lun 2 Avr 2012 - 12:12

Décidément Shin s’éloignait de plus en plus de sa véritable nature. Autrefois indépendant il se coltinait maintenant cette fille qui n'avait même pas la décence de croire en elle-même. Le jour où le trône lui fut remis, il s'était crut enfin tranquille. Plus de lutte, plus d'adversaire a écarter de sa route vers le pouvoir... Juste les quelques responsabilités liée a son titre. Rien d'insurmontable en somme. Grave erreur puisque son ascension inspirait alors nombre de ses camarades, que les problèmes sortaient de nul part et qu'il eu vite fait de comprendre qu'il lui faudrait une Reine. Ça lui paraissait alors le plus facile. Après tout il était populaire et ne manquait pas de candidate, une simple marionnette lui suffirait, le reste il s'en chargerait. Hélas, en ce début d'automne, alors même qu'il partait chercher une de ces potiches, il avait croisée la fameuse Punk. Le Tadashi était exactement ce qu'il avait l'air d'être, un type orgueilleux, fier de sa personne et qui ne pouvait résister à l'envie d'être admiré par une fille de plus. Quelle meilleur occasion qu'en aidant celle-ci à se faire à sa nouvelle vie de pensionnaire ? Une chose en amenant une autre, et grâce a la participation de son instinct il avait fait de cette inconnu, la Reine incontestable du lycée. Car même s'il arrivait fréquemment qu'un Roi soit renversé par un autre, les Reines, elles, préféraient attendre le bon moment.

Shin doutait qu'Emily fusse renversée par qui que ce soit, et même si cela arrivait ils auraient alors offert au pensionnat un couple royal rudement doué s'il était parvenus a les mettre hors-jeu tout les deux. Malgré sa force de volonté et toute la patience du monde, n'importe qu'elle garçon découragerait en voyant cette anglaise fuir le premier problème qui pointait le bout de son nez. Peu-être n'était-il pas si doué que cela pour jauger les gens... Peu-être avait-il eu tort tant qu'on y est !

- Vraiment ? Donc je me suis a ce point trompé ? Tu est une lâche qui recule face au moindre soucie ? Dit-moi que je ne suis pas fait pour être Roi tant que tu y est ! Te gène surtout pas.

Le coup de la rebuffade, ça il l'avait bien pris, surtout en sachant pertinemment qu'elle le repousserait. Mais ces découragement en série passait mois bien. Il n'avait pas crié, mais avait haussé la voix suffisamment fort pour que l'on se pose la question. Son visage loin d'être rouge, adoptait une teinte blafarde et ses tympans résonnaient au rythme des battements atypique de son cœur. Les lunettes qu'il portait s'écrasèrent sur le sol comme il tourna brusquement le dos à la jeune fille. Ne ferait-elle aucun effort ? Jamais ? Il porta la main sur son visage essuyant les prémices de larmes de frustration. Tandis qu'il érigeait le barrage à sa démoralisation, sa bouche se tordit en un sourire forcée.

- Quelle idée à la con ! Décidément Shin... T'aurais put tout simplement dormir en cours, mais non. Ta voulut du pouvoir et bien en voila ! Et bien fait pour ta gueule... happy birthday !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Lun 16 Avr 2012 - 10:28

Happy birthday...? Emily ne comprenait plus rien. S'était-il exprimé en anglais pour rendre ses paroles plus amères encore ? A quel anniversaire faisait-il allusion ? Une lâche ? Ses paroles s’emmêlaient dans son esprit. Elle l'avait toujours été après tout.. Et tout le monde s'accordait à lui dire. Était-ce sa faute ? Mais alors qui ? Il fallait bien un coupable. La jeune Reine se sentit soudain mal pour le jeune homme. Mais pourquoi ? C'est lui qui avait voulu jouer à ça... Pas elle. Elle n'avait jamais demandé à être Reine. Alors pourquoi accepter ?

Pour avoir la paix. C'est ce qu'elle avait pensé à ce moment-là. Et bien, elle s'était plantée en beauté. Mais il était encore temps. Encore temps de tout arrêter. De démissionner, de déménager, partir très très loin ! Là où elle n'aura pas de pouvoir, là où on ne la reconnaitrait même pas. Son anonymat lui manquait terriblement. sa liberté également. Elle n'aimait pas ce jeu malsain. Pourquoi y jouer ? En première ligne qui plus est...

Ses contradictions lui sautèrent à la gueule sans plus attendre. Une solitude, une main levée. Un bracelet, un poing serré. Des envies et des pleurs. Le bord d'un lit avant la chute... Toujours la solitude. Lancinant, lancinante. Voiture jaune. … Une écriture rose. Noir ! Et ça défile. Une autre voiture jaune. Et l’encre passe à côté de soi. Un vide… Des sourires encore. Non, pas figé ! Juste en emballage sous vide… Et encore une voiture jaune.

Les rires fusent. Chargés à bloc. Ils sifflent dans l’air. Foutu cage d’escalier. Ca porte bien son nom… Sons prisonniers. Rebondissent, rebondissent. Ne s’arrête pas. Et ne s’arrêteront pas. Aucun visage à mettre derrière, seulement des masques dansants. Chut… C’est marqué ne pas déranger. Des couleurs ! Entre les côtes… Glacial. Ca remonte, envahit, submerge tout. Plein de vide. Pas de quoi exploser, y a rien… Rien qu’une putain de voiture jaune en plus.

Quand la jeune punk reprit pieds, elle avait l'impression d'avoir perdu dix ans. D'être une gamine, entrain de se faire gronder. Elle ne comprenait pas davantage, elle était juste mal pour lui. Sans vraiment savoir pourquoi... A croire qu'elle s'était attachée à son Roi. Enfin, au Roi... Il lui avait tourné le dos. et ça, elle ne voulait pas.

La demoiselle ramassait ses lunettes et posa délicatement ses mains sur son dos. Baissant le regard, elle appuya légèrement sa tête contre lui.

    - Je... Je suis désolée.


Elle n'aimait pas s'attacher aux gens. Ou alors était-ce simplement qu'elle n'avait pas l'habitude... Mais devant qui aurait-elle pu s'excuser ? Peu de gens pouvaient déclarer fièrement pouvoir la faire plier. Peu ? Y en avait-il déjà eu ? Mais un, c'était peut-être déjà trop... Se refusant à ses pensées, la demoiselle inspira lentement. Elle ne trouvait décidément rien d'autre à dire... Elle se sentait à la fois impuissante et fautive. Une vraie gamine.

_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Mer 2 Mai 2012 - 13:28

Les excuses sincères bien qu'enfantine d'Emi, rassérénèrent le Tadashi. Il ignora inconsciemment le contact des mains de la Reine dans son dos. A vrais dire toute ses pensées étaient dirigeaient vers sa propre personne. Un petit garçon, blondinet le dévisageant d'un air triste. Il se trouvait en face de lui, habillé de frusque trop grande qui auraient put appartenir à son père. Ses yeux bleu ciel, lui renvoyaient le reflet d'un visage en pleur ravagé par le malêtre. Le miroir montrait une image de lui-même, peu être de ce qu'il avait été, surement de ce qu'il était, probablement ce qu'il ne manquerait pas d'être.

Son esprit se détachant de cette image suivit le frisson qui apparut dans son dos pour le ramener a la réalité et à la présence de l'anglaise. Elle avait ce dons de lui montrer son passé chose qu'il détestait autant qu'il appréciait. Fallait-il le prendre comme son cadeau d'anniversaire ? Déjà aurait-il fallut qu'elle soit au courante... Et certain dise de lui qu'il est cruel, n'est-il pas plutôt la victime dans cette histoire ? Au final le simple fait de savoir qu'il devrait le lui dire pour qu'elle le sache, montrer toute la splendeur de son réseau social. Ah qu'il regrettait les années passées... A cette heure ci, surement que ses amis auraient organisés une soirée au village enfreignant la majeur partie du règlement de l'internat.

Finit la minute d’apitoiement sur son sort, le Tadashi recomposa sont visage, il n’eut pourtant pas vraiment l'envie de se revêtir du sourire officiel. il s'agissait de son lieu de repos, sa chambre, une sorte de havre, certes luxueux, mais le seul endroit où il pouvait faire semblant d'oublier ce qu'il était a l’extérieur. Elle qui venait de détruire cette endroit aurait en d'autre circonstance méritée les foudres de sa colère. Il saisit une chaise devant lui et la tirant s'assit toujours dos a la Stranger. Il montre alors de sa main le canapé.

- Reste pas debout, prend tes aises je t'en pris. Ne t'inquiète pas, je crois que ton Roi n'est plus d'humeur a t'en vouloir... Pour en revenir a ce que tu disait sache que nous n'avons plus le choix. A moins que tes parents ne soit exemplairement compréhensifs je doute qu'ils te permettent de quitter l'établissement maintenant que tu a put y rentrer et surtout, qu'ils ont appris ta nomination. Crois moi, tout les gens puissant de la planète connaissent maintenant ton nom. Le miens aussi d'ailleurs.

Le Tadashi ferma ses paupières et pencha la tête en arrière contre le dossier de la chaise. Il se laissa alors allez, abandonnant tout ce qu'il lui restait de royal. Il ne pourrez jamais tenir le coup si même dans sa propre chambre, Emily lui apporter le supplice de la complaisance.

- C'est ce que l'on appel faire comme chez soit !

Il lui offrit alors son véritable sourire, bien que moins éclatant et charismatique, au moins celui-ci atteignit ses yeux azurés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Mar 8 Mai 2012 - 18:40

Il y eu un long moment de flottement. Où ni l'un ni l'autre ne bougèrent, ne parlèrent. Rien que deux respirations dans un silence qui devait lui aussi être luxueux vu le lieu où il s'imposait. Un moment où le temps lui même semblait se dispenser de ses fonctions. Mais cela n'avait rien de plaisant... Ce vide angoissait la demoiselle. Elle ne savait plus où se mettre, que faire. Dire un mot ? Se taire ? Elle tenta à plusieurs reprises de lui parler mais chaque fois qu'elle ouvrait la bouche, sa voix s'évaporait.

Finalement, son interlocuteur finit par bouger. La jeune femme ouvrit enfin les yeux et l'aperçut alors s'assoir dos à elle. Déception. Baissant le regard, elle recula de quelques pas. Mais le Roi s'exprima alors. Et à ses paroles, avant même d'avoir une pensée à ses parents lorsqu'il en fut question, Emily se demanda pourquoi il n'était même pas d'humeur à lui en vouloir. Que se passait-il enfin ? Est-ce que pour une fois elle pouvait être mise au courant ?

Mal à l'aise, elle recula à nouveau pour finalement percuter le pied du lit. Une douleur lancinante à la jambe lui ordonna alors de s'assoir sur ledit lit. Pour une fois, elle se plia à son corps et s'exécuta. Relevant la tête, elle vit le visage de Shin renversé. Son regard était un de ceux qu'elle n'avait presque jamais surpris. Un regard franc, vrai. Derrière lequel ne se cachait pas l'habituel politesse royal. La demoiselle fixa ses yeux pour imprimer ce regard et le ranger soigneusement dans sa mémoire.

Le blondinet parut alors détendu et ses quelques mots la réconfortèrent. Elle aimerait bien elle aussi faire comme chez elle. Mais elle ne le pouvait pas, ne se sentant jamais en sécurité, constamment sur ses gardes. Comme si depuis des années, elle attendait la moindre alarme pour s'enfuir. Elle ne pu réprimer un soupir, malgré le sourire qu'il lui adressait. Il avait l'air tellement fatigué... Mais les raisons restaient un mystère pour elle.

La petite anglaise baissa un nouveau la tête, fixant ses mains posées sur ses genoux. Même plus d'humeur pour lui en vouloir ? Quoi, ça veut dire que c'est sa faute ? Mais oui. C'est tellement évident...

    - Tu sais, je suis désolée de ne pas me montrer à la hauteur. Désolée de ne pas appartenir à cette sphère de la haute société, de ne pas avoir ses codes. De ne même pas savoir me contrôler... A ce mots, elle repensa à l'affreuse scène où la folie l'avait pris en son sein devant des nouveaux. Tout le pouvoir royal vacille à cause de mes conneries. Franchement... Je suis désolée de ne même pas croire en moi alors que...


Sa voix s'éteignit brusquement. Étranglée cœur et âme. En un même désaccord.

Tu ne le regardes même pas en lui balançant tout ça. Quelle lâche tu fais...
J'ai peur.
Non mais regarde-toi ! On dirait une gamine, putain !
S'il te plait, arrête...
Ah ouais, pourquoi ? T'as peur de la vérité aussi ?!
C'est pas le moment, j't'en prie...
Toujours à t'apitoyer sur ton sort. T'en as pas marre de te plaindre ?
C'est pas vrai... Je ne me plains pas...
T'es entrain de faire quoi alors là à ton avis ?
Je veux juste m'excuser de tout le mal que je fais...


Satisfaite. Aucune réponse ne vint. Ses mains s'agitaient sous ses yeux. Spectatrice de ce jeu auquel elle n'avait jamais participé. Les idées s'embrouillaient dans son esprit. Ses ongles s'agrippèrent à ses genoux comme à une bouée.

    - Je suis désolée, sincèrement. C'est juste que... J'ai jamais eu d'importance moi.


Il lui fallut un instant pour se rendre compte de la gaffe. Merde. Sans plus réfléchir, la jeune fille releva soudainement la tête et lança avec un sourire entendu :

    - Enfin, de rôle important, je veux dire.


Soutenant alors son regard, elle se demanda comment il avait été Roi lui. L'avait-on nommé ? Ou bien s'était-il de lui-même proclamé à ce titre ? Il y avait bien des rumeurs à ce sujet mais aucune ne l'avait convaincu. Et puis... Il disait que maintenant ils n’avaient plus le choix ? Etait-il alors lui aussi contraint ? Ce rôle lui déplaisait ? Il en avait bien déjà discuté mais cela ne lui avait pas suffi.

Tout ce qu'elle avait enregistré lors de cette conversation c'est qu'il ne lui sera jamais aisé d'avoir des réponses claires et franches. Il s'enfermait dans sa propre parodie. Alors elle abandonna l'idée de le questionner et sans savoir vraiment pourquoi, son esprit fut tout à coup intrigué de savoir ce qui se passait précisément en ce moment.

    - Enfin bref. Qu'est ce qu'il t'arrive pour ne même pas être d'humeur à m'en vouloir ?



_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Mer 9 Mai 2012 - 2:08

/TADASHI SHIN (Ca se voit, non ?)/

Encore des excuses. N'en avait-elle pas marre ? C'était fatigant d'avoir toujours le même refrain. En boucle. Replay. Mais décidément, Shin n'était vraiment pas d'humeur à lui en vouloir. Il n'avait pas le cœur à cela. Mais à quoi avait-il alors le cœur ? Ne trouvant aucune réponse, il soupira. Etait-elle narcissique à ce point ? Pour croire qu'elle était la cause de tout malheur ? Exaspérant. Le blondinet haussa un sourcil avant de se redresser.

Le Roi se releva, replaça la chaise à sa place. Il s'approcha tranquillement à nouveau avec son grand sourire aussi charismatique que factice. Plus question de se laisser envahir. Il faut reprendre les choses en mains avant que cette gamine ne foute tout par terre. Enfin, pour l'heure, il était temps de changer de sujet comme elle le suggérait.

    - A quoi bon ? De toutes façons, tu t'arrangeras pour tout flanquer par terre dès que tu en auras l'occasion à force de n'avoir aucune confiance en toi. Félicitations.


Son sourire devint amer et il se planta, debout, face à elle, la fixant droit dans les yeux. A la fois amusée et narquois. En fait, peut-être qu'il était d'humeur à lui en vouloir au contraire... Ne serait-ce qu'un tout petit peu.

_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Mer 9 Mai 2012 - 4:00

/Stranger Emily/

L'anglaise le pied en feu, réadapta sa posture, le lit étant bien trop moelleux pour être confortable dans cette position. Elle s’enfonçait, se noyait, aussi bien dans ce fauteuil improvisé que dans ses plates excuses. La chaleur de la douleur traversa tout son corps pour finalement s'installer dans ses joues, rougie par l’embarras. Réprimandée, c'est exactement ce qu'il ce passait, avec le ton, l'exaspération et la déception de rigueur. Le Roi se leva reprenant autant de sa fougue que sa colère. Pour le coup il semblait lui en vouloir.

Réveil toi ! Qui ça intéresse !
...
Tu veux m'ignorer ? Très bien, alors je te laisse dans ta merde !
S'il te plait...
Active, t'es plus une gosse qui chiale. Reprend toi.
Mais... Il a raison...
Crève !


L'écarlate de ses joues ne la quitta pas une seul seconde, alors que Shin enfonçais le couteau dans la plaie. Elle ne pourrais pas s'excuser indéfiniment, il faudrait bien qu'elle lui dise.

-Attend ! Je... Je ne suis pas comme ça et tu le sais ! C'est juste que...

Elle ne finit jamais cette phrase, puisque regardant comme a son habitude le sol elle découvrit le long de son pied un sillon de sang qui abreuvait déjà le parquet de la chambre. Même son corps se foutait de sa gueule !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Mer 9 Mai 2012 - 21:15

/TADASHI SHIN (Mais cette avec son style \o/ (Imaginez un petit bonhomme en costume qui danse la disco :3))/

Emi avait les yeux et les joues rougis. L'émotion qui la submergeait peinait le Tadashi. Mais il était intimement persuadé d'avoir fait le bon choix. La Reine ne pouvait autre que cette petite anglais affolée. Cela lui était apparut comme une évidence dès son premier jour. Il se rappelait de cette soirée dans ses moindres détails. Jamais Reine n'avait été aussi rayonnante en ce pensionnat. Alors, il se devait désormais, une bonne fois pour toutes, de lui faire porter son titre et de prouver aux autres, mais surtout à elle, qu'elle en était digne.

Il n'y avait aucune autre solution. Le blondinet se devait de jouer ce rôle cruel pour forger la demoiselle [HRP]Mouhahaha, je fais des rimes en plus. *sort*[/HRP]. Il ne lâcha pas son regard une seconde, toujours avec un sourire amer. Lorsqu'elle se noya à nouveau dans une énième justification, il leva les yeux au ciel. Sa voix fut suspendue. Le Roi posa ses mains sur ses hanches et approcha son visage de celui d'Emily.

- Juste que ...? Je t'écoute.

Il se redressa et sans quitter ses yeux. Son cœur se serra mais il ne laissa rien paraître. Tout cela était nécessaire et pour son bien. Elle n'avait pas le droit de remettre en question ses décisions, et encore moins de le faire douter.

- Et dépêche-toi. Si tu crois que je n'ai que ça à faire aujourd'hui...

Shin se demanda s'il n'était pas aller trop loin. Mais vu la résistance qu'opposait la jeune anglaise, il lui fallait bien au moins cela. Et puis il tenait à protéger ce jour. Peut-être n'était-il pas complètement gâcher après tout.

_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Jeu 10 Mai 2012 - 14:25

/Stranger Emily/
Tentative d'imitation de son style xD

Le sillon s’allongeait, obéissant a l'ultime loi de la gravité [hrp]Clin d'oeil[/hrp], le carmin s’insinuant entre les lattes du parquet. Lent. Le monde fut plongé dans une immobilité déroutante. Enivrée de cette clarté envahissante, la Punk, observa ce qui constituait le logis du Roi. Enchainement de meuble plus luxueux et écœurants les uns que les autres, pièce digne d'une suites, salle de bain princière. Royale. Était-elle réellement censé venir vivre ici ? Le pouvait-elle ? Le voulait-elle ? Le froid, qu’accompagnait le parcours de son sang sur sa peau fit frissonner la demoiselle. Sa vie se mêlait au sol... Habitude ?

Même ton sang reste au sol.
La gravité...
Tu n'a vraiment aucune espèce de courage ? Tu vas le laisse dire ce qu'il veut ?
J'ai pas envie d'être seule...


Se servant de ce soudain coup de pouce des dieux, Emi regarda le Roi droit dans les yeux, il lui était impossible de s’empêcher de rougir mais au moins put elle conserver son sans froid et s’empêcher de trembler en observant une immobilité parfaite. Elle posa son indexe sur le front de son vis à vis agressif et le repoussa avec toute l'impudence qu'elle put lui emprunter. Il voulait voir son caractère ressortir, et bien il l'aurait ! Elle fouilla son sac quittant par la même occasion le garçon des yeux. Répondant a un simple instinct naturel elle y piocha un gâteau sauvegardé du déjeuné et entreprit de le dévorer devant son impatient de Roi. Puisqu'il avait cherché a la brusquer elle ne lui donnerait que ce qu'il méritait. A savoir une petite pose.

Profitant au maximum de cette revanche, la Reine balada son regard le long de la pièce chantonnant une des chanson figurant sur son top 10 des plus énervantes. Attaquant a très petites bouchées le précieux objet de sa vengeance passive. Elle finirait par le voir craquer ce grand dadais !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   Jeu 10 Mai 2012 - 15:37

/TADASHI SHIN (Avec mon style, rien qu'à moi **)/
Je tiens à te rappeler que tu dois al faire boire et non manger x'D

La gamine demeurait muette. Comme à son habitude en temps de crise... Elle parcourait la salle des yeux, cherchant on ne sait quoi. Des réponses ? Ce n'était pas ici qu'elle allait les trouver. Allait-elle donc toujours fuir ? Un moment d'absence suivit. Puis soudain, l'anglaise se mit à le fixer droit dans les yeux avant de le repousser de son index. Et tout aussi soudainement, elle quitta son regard désormais interloqué pour fouiller son sac et en ressortir un petit gâteau. Elle se mit tranquillement à le dévorer tout en fredonnant un air particulièrement narguant et agaçant.

... Dans quelle délire était-elle maintenant ? Le Roi ne la reconnaissait plus. Était-ce la même fille qui un peu plus tôt s'excusait à tout va ? Alors, oui, au moins, il avait la preuve qu'elle avait un minimum de caractère mais... Quel caractère de merde ! Non mais sérieusement, cette fille est juste invivable. Elle ne peut donc pas être stable plus d'un quart d'heure ? Absolument imprévisible...

En même temps, il l'avait cherché. Et il l'avait trouvé. Ce n'était donc pas le moins du monde un échec mais au contraire, une belle réussite. Néanmoins... Comment pouvait-il assurer un pouvoir royal avec une demoiselle aussi instable ? Il se souvint de sa perte de contrôle devant des nouveaux. Comment pouvait-il faire ?

La seule façon, c'était qu'il ne se divise pas. Il leur fallait faire front à deux. Et pour cela... Il fallait qu'elle lui accorde pleinement sa confiance. Il était sur le bon chemin, il le sentait. Mais il lui restait de la route... Il n'y tint plus : le blondinet éclata de rire à la voir ainsi, quittant par la même occasion son masque de cruauté.

    - T'es vraiment impossible comme nana !, lança t-il affectueusement.


Le jeune homme lui déroba un morceau de gâteau et se laissa tomber à côté d'elle sur le lit. Les avants bras sur ses yeux pour se cacher la lumière d'un lustre pompeux, il soupira avant de déguster à son tour ce bout de pâtisserie durement gagné.

_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce qu'il lui revient de droit [PV Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le droit d'objection du Président de la République
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-