AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mauvaise nouvelle [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Mauvaise nouvelle [libre]   Jeu 8 Déc 2011 - 20:45

Le soleil tapait, fortement, même trop au gout de Leah, même si elle tenait en mains sa belle ombrelle. Elle était dans le parc, n'attendant rien ni personne. Elle ne savait pas quoi faire plus justement. Alors elle regardait la fontaine et les arbustes.
Elle repensa à cette fille, Emily. Quelle étrange personne. Elle la détestait mais l'intriguait aussi beaucoup. Qui était-elle? Qu'est-ce qui n'allait pas chez elle? Elle voulait savoir, comprendre. Son envie de la faire souffrir s'était amoindrie, car elle ressentait en cette fille comme une ressemblance dans un domaine, mais elle ne savait pas dire lequel. Elle sentait qu'elles avaient toutes les deux quelque chose qui les réunissait. Et même si Leah était persuadée de ça, elle l'était aussi sur le fait qu'Emily devait payer pour l'affront de son arrivée. Après tout qu'est...

Son portable sonna. Elle resta le cœur battant quelques secondes sans rien faire. Qui pouvait bien l'appeler? Elle sortit son téléphone et regarda le nom: Père. Elle tressaillit, trembla de tout son corps. Pourquoi fallait-il que ce soit lui?! Elle aurait tout donné pour que ce soit quelqu'un d'autre. Sa main n'obéissait plus, elle sautait sur son portable. Elle finit par décrocher:

-A... Allô... Père...

-Je t'avertis juste de mon passage rapide au pensionnat, dans quelques jours. Je veux voir comment cela se passe.

Elle versa une larme, en secouant la tête.

-Non... Père, tout va bien... Il est inutile de vous déplacer...

-Tais-toi. Je viens.

Bip bip. Il avait raccroché. Leah jeta furieusement son portable et fondit en larmes. S'il venait et qu'il apprenait ce qui s'était passé avec Emily et Shin, il la battrait... Et même si elle n'avait rien fait, il la battrait pour une raison qu'il trouverait...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotetsu Moaavatar
Passante


Messages : 27
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge :
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Jeu 8 Déc 2011 - 21:49

Enfin un peu de beau temps ! Ces jours ci à chaqu'une de ses sorties Moa était tombé sur une météo à faire pleurer les pierres. A croire que même le ciel lui reprochait ce maudit héritage ! Ces foutu frangin n'avait qu'a se le mettre où elle pensait cet argent. En ce moment, elle ne pensait plus qu'a ses études. Elle excellait partout où elle allait, devenant à la foi la chouchou des profs et la rebut de service. Son accrochage avec cette Mitsu' lui avait coûté le peu de popularité qu'elle avait eu. Certes Moa était une très belle jeune fille, mais son caractère faisait office de répulsif. Ce qui expliquait pourquoi elle se retrouvait encore une fois seule, encore une fois entrain de bouquiner et encore une fois au mauvaise endroit, au mauvais moment.

L'histoire de ce livre était passionnante ! Un tueur pourchassant un flic corrompue dans une Europe du XXéme siècle. Épatant ! Mais voila, une sonnerie de portable plus tard et elle avait trouvée le moyen de violer l'intimité de quelqu'un. Sans même bougé ne serait-ce qu'un orteil. Allongé sur son banc favori elle avait assisté au ton déchiré de cette conversation, entre une jeune fille - qu'elle ne connaissait ni d’Ève ni d'Adam - et son paternel. Oui elle pouvait très bien comprendre qu'on ne veuille pas revoir ses parents. Si il y avait bien quelqu'un qui pouvait se faire une idée précise c'était bien elle !

Il fallait qu'elle intervienne ! C'était dans sa nature et voir les larmes sur les joues de cette inconnu l’empêcha d’ignorer cette envie de meurtre. Oui elle en voulait à ses parents, sa famille et tout ces empaffés d'élèves bourgeois et imbu d'eux même qui pullulaient dans ce lycée. Elle avait elle aussi eu envie de pleurer à quelques rares occasion. Mais jamais au grand jamais elle ne leur ferait ce plaisir. Elle réussirait et dans une dizaine d'années elle se délecterait de les voir travailler pour elle. La Kotetsu n'était pas une fille gentille, elle ne se considérait pas non plus comme particulièrement émotive, mais cette fille là avait besoin d'aide et Moa se trouvait justement à deux pas. Elle corna donc la page en guise de marquage et se tortilla pour passer en position assise. Repoussant ses cheveux de devant ses yeux et enfin tirant sur son chemisier trop court qui ne cessait de remonter jusqu'a ses côtes elle put observer la demoiselle en détresse.

Sa première pensé alla vers l'ombrelle. Un artefact qui ne manquait pas de style et qu'elle aurait aimer voir de plus près. Elle s'attarda ensuite sur les vêtement, parfaitement parfait ! Le contraste était on ne peu plus loufoque, entre son propre jean délavé, son chemisier rétréci au lavage et cet ensemble. Il n'y avait pas photo ! Un instant Moa regretta de s'être assise. Puis elle se dit qu'au moins elle n'était elle pas en larme et la morve au nez. Elle ne pouvait décemment laisser une tel perfection être bafoué. La Kotetsu respectait les belles choses autant qu'elle adoré la nature et les livres. Elle lui tendit alors un mouchoir propre, qu'elle venait de sortir de son sac.

-Allons, allons, calme toi... Ne le laisse pas gagner. Tu vaut mieux que ça, ma belle. Tu vas finir par perdre ton éclat...

Ces paroles aussi inhabituelles dans sa bouche que dans ses oreilles lui vinrent naturellement, comme produite par son instinct. Étrangement elle avait prit le ton d'une grande sœur alors que tout semblait montrer qu'elle était plus jeune. C'était un de ces intéressant détail étrange qu'elle adorerait approfondir plus tard. Pour le moment elle devait s'abandonner à la nouvelle tache qu'elle s'était fixé. A savoir, réconforter cette fille. Quel était l’intérêt ? Aucun si ce n'est, avoir enfin, peu-être, la chance de se faire une amie.


_________________

The significance of lying !
嘘の意義!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Sam 10 Déc 2011 - 19:43

Durant quelques minutes, Leah regretta amèrement d'être venue au monde pour rien. Ou plutôt pour se faire battre sans raison, uniquement parce qu'elle n'était pas née garçon, mais fille. Son père avait tant attendu un fils que sa naissance l'avait rendu à jamais violent, sans compassion. Lucy-Victoria-Sophy, sa mère, lui avait souvent répété qu'il avait changé, qu'il avait eu une autre vie en quelque sorte, que Leah n'avait pas eu la chance de le connaitre dans sa vraie nature. Mais la jeune fille s'en fichait, qu'est-ce que cela voulait dire? Qu'elle devait l'excuser de la battre tous les jours?! Qu'elle devait l'aimer tout de même, simplement parce qu'il avait été bon? Elle pleura un peu plus, le cœur serré. Elle serra son ombrelle, chacune de ses larmes lui mouillant sa belle robe, offerte par sa mère. Voilà qu'elle était salie.

Elle regarda longtemps le téléphone portable qu'elle avait lancé. Il devait être abîmé. Tant pis, elle ne le ramasserait pas tout de suite, même pas du tout. Elle en rachèterait un, pas souillé par l'appel de son père. Voilà la raison pour laquelle elle se ferait frapper cette fois: son portable. C'était encore elle qui avait créé sa future torture. Elle n'eut pas le courage de le ramasser. Elle ne voulait pas toucher l'herbe un peu mouillée, mais du coup, personne n'allait le voir. Tant pis, elle avait l'habitude, un coup de moins, un coup de plus, cela ne faisait pas grande différence.

On lui adressa la parole, d'un manière claire, et douce. Elle se sentit comme bercée par ces mots d'une fille qu'elle ne connaissait pas. Cela faisait du bien. Depuis la mort de sa mère, la mort de la personne qu'elle avait aimée, personne ne lui avait parlé sur ce ton, sauf Areku, de temps en temps. Elle fut touchée, sans même savoir qui était la jeune fille qui venait de s'asseoir à côté d'elle. Après tout, c'était seulement parce qu'elle ne la connaissait pas qu'elle lui parlait ainsi, si gentiment. Pourquoi pouvait-elle l'apprécier, elle? Leah resta décontenancée. Pourquoi elle lui portait attention? Parce qu'elle pleurait? C'était bien la première personne assez folle pour venir lui adresser la parole lorsqu'elle était en larmes. Mais cette folie lui plut, lui fit du bien, la réchauffa. Elle avait un soutien. Seulement, elle ne pouvait pas comprendre, il s'agissait de se faire battre dès que son père reviendrait, alors que ses bleus n'étaient même pas encore partis.

Elle glissa un regard vers les vêtements de la jeune fille: un jean qui avait perdu sa couleur d'origine, une chemise un peu courte et là, son regarda tomba sur un joli visage aux cheveux châtain foncé, avec des yeux verts qui la rendirent perplexe. De très beaux yeux, Leah remarqua. Quelques instants, elle ne sut pas comment réagir, si elle devait l'envoyer bouler et être amicale. Amicale? Mais savait-elle être une seconde amicale avec quelqu'un... Elle ne savait pas apprécier, prenait tout comme une attaque personnelle.

Finalement, elle se décida, cette jeune fille lui avait bien parlé, l'avait même complimentée, et lui accordait du temps qu'elle aurait pu passer à lire son livre, il fallait se tenir...

-Tu as raison...

Oui, elle avait raison, elle ne devait pas pleurer pour un être aussi atroce que son père. Il en serait trop heureux. Leah hocha la tête.

-Tu as raison, répéta-t-elle, et elle accepta son mouchoir en murmurant un léger merci. Je me nomme Leah Kancel... Puis-je savoir comment tu t'appelles? lui demanda-t-elle avec un léger espoir d'amitié possible.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotetsu Moaavatar
Passante


Messages : 27
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge :
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Sam 10 Déc 2011 - 21:36

La jeune fille fut très agréablement surprise d'avoir réussit cet exploit. Il fallait savoir qu'il n'était pas vraiment dans les habitudes de Moa que de venir en aide à une parfaite inconnue. Le sourire qui s'afficha alors sur ses lèvres n'avait rien de factice. C'était l’expression épuré de sa compassion. Cette fille avait dut souffrir terriblement pour craqué d'un seul coup. Certainement avait-elle tenue un long moment avant de déversé ces larmes. Elle-même en avait eu des raisons ! Seulement elle s'était trouvé une échappatoire, un chemin à suivre pour ne pas tombé dans la dépression. Le travail avait été sa bouée de sauvetage, malheureusement, cette solution la coupait du reste des élèves et aujourd'hui voila que se présentait à elle un nouveau chemin. Cette beauté en pleure, qu'elle avait devant les yeux et qu'elle ne pouvait abandonné serait sa chance. Une chance qu'elle ne laisserait pas passer.

Quand l'inconnu accepta le mouchoir, Moa ne s'attendait pas à ressentir un tel élan d'affection. Elle lui rappelait presque l'époque où la famille comptait plus que tout. La période de sa vie avant qu'elle ne perde l'essentiel. Elle aurait crut détesté ce souvenir, elle l'aurait put et elle aurait peu-être dut. Mais bizarrement, elle fut reconnaissante, voila trop longtemps qu'elle avait oublier ce que signifiait la vie privée. Bien-sur elle avait vécut normalement faisant des rencontres et autres choses inévitables, mais à cet instant précis, elle sentait que cette fille deviendrait plus que cela. Une amie. En un sens elle était déjà son amie...

Poussée par cette affection et sans vraiment y réfléchir à deux fois, elle s'agenouilla près d'elle et l'entoura de son bras libre. Son autre mains bien trop occupé à maintenir l'équilibre précaire dans lequel elle se tenait. La voix chargée de chagrin de Leah -Puisqu'elle avait confié son nom- fit sourire la Kotetsu. Cette incohérence entre son apparence parfaite et sa voix bien trop chétive, ajoutait à la scène un côté comique que Moa eu bien du mal à garder pour elle. Heureuse de l'entendre demander son nom, la jeune fille lui répondit avec chaleur.

- Tu peu m’appeler Moa, si tu le souhaite. Tu apprendra, Leah, que j'ai tendance à avoir souvent raison. Sauf en ce qui concerne la mode comme tu peu le voir...

La jolie petite brune éclata de rire, moitié pour cacher le fou rire qu'elle manquait de lâcher depuis peu, moitié par ce que c'était effectivement le cas. Sur ce coup là elle n'atteignait pas la cheville de Leah. Toute impressionnante, intelligente et belle qu'elle fut. Moa était doté d'un sens très rudimentaire de la mode et autre chose branchées que les jeunes de son âge appréciaient naturellement. Ce n'était pas non plus une as de la modestie et pourtant elle avait offert à cette fille qui n'était plus une inconnue, un de ses plus gros défauts sur un plateau d'argent. Comme ça ! Dans le seul et unique but de voir son sourire.

_________________

The significance of lying !
嘘の意義!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Dim 11 Déc 2011 - 19:54

Leah était quelqu'un de lunatique, mais souvent c'était en mal que son humeur dérivait, vers la colère, vers la crise de larmes: cette fois, et en quelques secondes, sa tristesse s'effaça pour laisser place à un début de bonheur. Elle ne comprit pas. Comment cette fille avait-elle fait? Simplement en lui adressant la parole... Peut-être était-ce de cela dont elle avait vraiment besoin. D'une personne pour la rassurer, présente, qui l'apprécie à sa juste valeur. Une personne à qui dévoiler ses plus lourdes douleurs... Elle se demandait juste comment. Et puis, rien ne disait qu'elle souhaitait être son amie.

Elle leva légèrement la tête, pensant alors qu'elle ne devait pas être dans un bel état. Maintenant, elle devait se changer. Cela la tracassait trop pour rester avec une robe aussi "sale", en compagnie d'une personne qu'elle visait (enfin!) non pas comme ennemie mais comme amie. Là, elle se rappela qu'il n'y avait sûrement qu'elle qui s'inquiétait de savoir si sa robe avait reçu une larme ou non, ou si elle avait un pli de trop. Elle ne put s'empêcher de vérifier. Oui, elle avait même trois plis de trop. Décidément, rien n'allait comme il fallait. Elle s'empêcha de s'en occuper immédiatement et lança un regard rapide à la jeune fille. Elle tomba sur ses yeux verts, resta muette, comme inquiète, pour une fois intimidée. Elle attendait une réponse.

Leah avait peur: elle croyait qu'elle la ferait fuir. Dès qu'elle apprendrait ses troubles, ses actes passés, ses tendances, elle la laisserait alors qu'elle, elle se serait attachée à elle. Elle s'était déjà attachée à cette fille d'ailleurs...

Celle-ci l'entoura de son bras, avec compassion, comme si elle avait été son amie depuis longtemps. Leah fut surprise, les yeux grands ouverts. Eh bien! Elle avait perdu l'habitude de ce genre de gestes affectifs. Elle l'accepta, et en fut étonnée elle-même, car elle n'aurait jamais laissé une inconnue l'approcher. Seulement, c'était différent... Cette marque d'affection la toucha si profondément qu'elle ne put pas bloquer un de ses sourires de joie, qu'elle tentait toujours de cacher.

Moa, quel joli prénom. Leah aimait bien. Eh bien, Moa serait son amie, elle se jura de ne pas la perdre à partir de maintenant. Elle sourit encore, surtout lorsque la jeune fille insinua qu'elle avait toujours raison sauf en matière de mode. Elle la regarda de haut en bas, ce n'était pas non plus catastrophique. C'était plus Leah qui avait l'air d'une sacrée bourge, qu'elle était en plus de ça. Une vicomtesse et duchesse en même. Pour une fois, Leah eut un peu honte de ses titres, si elle lui disait, elle rirait peut-être...

Et puis non. Cette Moa avait l'air d'être quelqu'un de génial, elle ne voulait pas rater sa chance.

-Tu sais, la mode ça se change, le raisonnement ou la pensée, eux, restent ce qui fait partie de toi. Ton style vestimentaire, je te dirais, ce n'est pas ce qui compte, ce n'est qu'une chose à choisir quand tu en auras envie. En attendant, ton visage suffit amplement, tu es très belle. Alors qu'importe tes vêtements, non?

_________________



Dernière édition par Kancel Leah le Jeu 22 Déc 2011 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotetsu Moaavatar
Passante


Messages : 27
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge :
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Jeu 22 Déc 2011 - 11:43

Moa fut remplit de fierté en découvrant qu'elle savait maintenant soulager la peine de sa nouvelle amie. "Votre personnage gagne un niveau, Moa sais maintenant utiliser Réconforter !" Lorsque la jeune fille complimenta la beauté de son visage, la Kotetsu rayonna de bonheur, la flatterie avait toujours été un truck qui marchait à merveille avec elle. Surtout si elle venait de quelqu'un d'aussi distingué que l'était à l'évidence cette demoiselle là ! Décidant qu'il était plus que temps de se relever -et qu’aprioris elles avaient l'air bien idiote accroupie en plein milieu du passage- la Kotetsu aborda la manœuvre avec un peu trop de légèreté et se retrouva, en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, étalée à même le sol, entrainant Leah dans son élan.

Allongée à moitie la studieuse et première de la classe Moa s’esclaffa avec une impétuosité qu'elle ne se soupçonné pas. Bien-sur elle savait s'amuser et se décontracter mais agir sans réfléchir en général pas vraiment... Leah avait donc un effet euphorisant sur elle, c'était bon à savoir ! Moa avait longtemps chercher un bon moyen de s’éclater, hélas les fêtes auxquelles elle avait participé lui avait semblé fade et ennuyante.

- Tu as entièrement raison ! Tu n'es pas mal non plus en jeune fille effondrée...

Elle garda sa bonne humeur du moment. Ce n'est pas tout les jours qu'on se fait de nouveaux amis ! En observant Leah, il parut évident qu'être sale n'était pas du tout son trip. Elle ne savait trop comment, mais Moa arrivait parfaitement à la comprendre, pourtant ça ne l'avait jamais vraiment déranger. N'avait-elle pas à une époque travaillé dans la poussière en quête d'un peu d'argent pour les frais d'inscription ? A présent qu'elle ressentait l'empressement qu'avait son amie, courir prendre une douche et se changer semblait la meilleur chose à faire ! Du moins pour Leah.

Moa n'avait emporté avec elle que le stricte minimum et il était grand temps d'achetter de nouveaux vêtements à sa taille. Admirative devant la prestance de l'anglaise il paraissait alors évident qu'elle l'engage comme conseillère personnelle ! Hélas avant même de penser au shopping, il lui faudrait trouver un job à mi-temps... Et un qui ne perturberait pas son emploie du temps. Malgré son avance considérable par rapport aux autres élèves, elle se refusait tout relâchement dans ses études.

- Tu n'aura qu'a m'apporter ton savoir la prochaine fois que j’irai faire le plein de vêtements ! Oh et tu aurait entendue parler d'une demande d'embauche ? Tu me sauverait !

Entre temps elle s'était levée et épousseté. Récupérant son livre sur le sol à proximité elle en vérifia la propreté avant de regarder dans les yeux sa précieuse amie. Sur ce coup elle était franchement en retard, ses camarades était de vrais génies finalement... Ils avaient tout compris depuis longtemps. Les amis sont bien plus important que tout le reste ! Ne nous aide t-il pas à transformer les moment difficile en fou-rire ?



_________________

The significance of lying !
嘘の意義!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Jeu 22 Déc 2011 - 18:16

Lorsque Leah tomba, elle ne rit pas tout de suite, s'apercevant qu'elle allait être sale. Elle fixa juste son amie, car elle la considérait ainsi maintenant, celle-ci riait de bon cœur. Elle ne lui en voulait pas de l'avoir emportée ainsi dans sa chute. Elle comprit une chose qui la marqua. Elle comprit cette chute: une amie doit toujours être là, même en cas de problème... C'est ainsi qu'elle le traduisit. Elle fut donc contente d'être tombée avec elle. Elle regarda le ciel, contente. Elle sortait de sa tristesse, se sentait envahie par des sentiments oubliés. Cette fille, était-ce une sorte de cadeau du destin, après toutes ces souffrances endurées?

Leah se leva doucement, s'essuya les mains, le sourire aux lèvres. Elle regarda avec grande attention sa robe et son ombrelle. On ne voyait presque rien, mais elle si. Elle sentit l'angoisse monter. Elle s'en voulut d'avoir ce trouble obsessionnel compulsif. Elle leva les yeux vers sa jeune amie, gênée. Elle devrait lui expliquer un jour, de toute façon. Il allait falloir aller prendre une douche et laver deux fois ses vêtements. Deux fois, pas une. Elle resta bloquée sur un bout de sa robe salie.

-Excuse-moi, je suis... Un peu maniaque...

Elle secoua la tête, comme exaspérée par elle-même. Franchement, avait-on idée d'être atteinte d'un si grave trouble. En plus de sa peur de l'eau... En plus... De tellement de choses. Elle essaya de faire passer toutes les idées noires qu'elle avait en tête. Finalement, elle lui adressa un nouveau sourire.

-Ca va, tu ne t'es pas fait mal, j'espère.

Elle remit un de ses cheveux en place, légèrement irritée par cette imperfection. Ainsi, c'était bien mieux.

Lui apporter son savoir en matière de mode? Elle posa ses mains devant sa bouche.

-C'est vrai? Tu... Mais évidemment! Dès que tu veux, je t'emmène faire les magasins!

Elle n'en croyait pas ses oreilles. Elle était si heureuse. Jamais on n'avait partagé avec elle de tels moments, sauf il y a un moment... Et puis Areku se fichait bien de la mode.
Puis elle se rappela le job que son père voulait: une demoiselle de chambre pour Leah. Le boulot consistait, en plus simple, à être l'amie de Leah et à veiller sur elle. Mais elle n'avait jamais voulu d'amie artificielle, de fausse amie. Elle ne voulait pas payer quelqu'un pour être avec une adolescente de son âge. Et puis, cela ne se faisait plus à cette époque. Quelle drôle d'idée de la part de son père. Hors de question.

-Euh, comme ça, je n'en ai pas qui te conviendrait. Celui que j'ai n'est absolument pas convenable. Cependant, si c'est de l'argent qui te manque... J'ai largement de quoi t'aider...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotetsu Moaavatar
Passante


Messages : 27
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge :
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Sam 25 Fév 2012 - 13:02

La Kotetsu ria avec malice du tic de sa nouvelle amie, s'était infiniment plus drôle que les manière exagérée de ses camarades de classe. Toute se pavanaient devant les garçons, espérant vainement que ce "Roi" de pacotille leurs adresse la parole. Moa, elle dans son coin ne s’intéressait absolument pas à ce jeu auquel participait tous ces fils de bourge. Elle avait des préoccupation bien plus matérielles en tête. Mais un jour, elle se l'était promis, elle aurait suffisamment de temps et d'argent pour pouvoir se laisser allez comme ces idiots. Qu'importe le temps que ça prendrait ! Pour le moment elle était toute heureuse de cette rencontre. Dans ses bouquins on parlait souvent de fortes amitiés, mais jusque là elle n'avait put qu'imaginait ce que l'on ressentait. Aujourd'hui elle entrée dans une nouvelle période. Un age d'or, c'était jouissif. Ce qui expliquait qu'elle continue de rire comme une idiote.

- Ca vas, t'inquiète pas, j'suis plus solide que j'en ai l'air ! Cool on vas pouvoir sortir entre fille ! A vrais dire c'est un peu nouveau pour moi, mais j'suis sur qu'on vas assurer toute les deux.

Une pierre deux coup, comme dit le dicton ! Sa pote allez lui ouvrir les portes de la popularité. Pas qu'elle en rêvait particulièrement, mais si elle voulait devenir une parfaite petite Ojo-sama, il lui fallait de beaux habits. L'habit ne fait pas le moine, mais tout de même, il a son utilité. On ne peu pas dire qu'elle ne fut pas déçut de la réponse de Leah, mais c'était si insignifiant à côté de ce qu'elle lui offrait qu'elle n'eu même pas le loisir de s'en inquiéter. Et puisqu'il en était ainsi elle n'insista pas. Pourtant elle ne pouvait accepter son argent.

- Non, non, vraiment, ça ira, je préfère le gagner moi même, mais merci de l'avoir proposé. Par-contre fait moi signe si tu à un tuyau sur un job à mi-temps dans le coin.

Elle lui sourit comme pour lui assurer que ce n'était rien de bien grave et la regarda se pouponner avec malice.


_________________

The significance of lying !
嘘の意義!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Mar 6 Mar 2012 - 19:44

Leah sourit, contente de voir que son amie -car dès maintenant, elle la traiterait comme son amie- ne s'était pas fait mal dans cette chute. Elle semblait même amusée, cela lui fit plaisir. Était-ce elle, la fille de la lignée Kancel, qui la faisait rire comme cela? C'était forcément le cas, et c'était plaisant à savoir, qu'elle pouvait inspirer amitié et compassion, et non pas que haine et peur, ou dégoût. Seulement Leah savait qu'un jour, Moa apprendrait la vérité sur elle, sur ses troubles, ses peurs, et tout serait fini. Comment paraitre normal quand on ne l'est pas? Seul Areku comprenait, la connaissait et la respectait pour ce qu'elle était. Soudain, elle eut une idée, présenter son meilleur ami à la jeune Moa justement! Ils 'entendraient bien peut-être. Mais ce serait pour plus tard, quand elle aurait de nouveau des nouvelles de lui. Il n'était plus là depuis un petit moment, et personne ne l'avait vu, cela l'inquiétait. Devant Moa, elle n'en laissa rien paraitre.

Parler d'une après-midi entre amies angoissait un peu la jeune bourgeoise. Elle n'avait jamais eu d'ami autre qu'Areku et donc n'avait jamais partagé, sauf avec la personne qu'elle avait aimée, de moments comme ceux-ci. C'était peut-être le début d'une grande amitié, oui, et le début d'une amélioration de son caractère, d'une remise en cause sur elle-même. Même si Leah détestait le monde, les gens méritaient-ils autant de haine de sa part? Elle se rappela son passé... Oui, oui, bien sûr qu'ils le méritaient, les gens lui avaient fait du mal, ne l'avaient pas comprise, avaient tué sa raison de vivre... Elle leva les yeux vers Moa. Cette fille n'avait rien à voir avec son passé, mais avec son futur, si, et elle le pressentait. Ne pas oublier le passé, mais essayer de vivre, c'est ce qu'elle devait faire.

-Mangeons quelque part pour faire plus amples connaissances, proposa Leah avec un sourire plutôt timide.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotetsu Moaavatar
Passante


Messages : 27
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge :
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Mar 1 Mai 2012 - 17:29

Sur les mots de l'autre fille l'estomac de Moa lui rappela qu'il était temps de ravitailler ses réserves, voila maintenant quelques heures qu'elle avait absorbée tout ce qu'apportait un bref petit déjeuné prit a la cafétéria le matin même. Dans son esprit se déchainaient tout les plats qu'elle aimerait se voir servir ce midi. Peu-être c'était elle davantage habituée a cette vie de luxe qu'elle ne l'avait crut d'autant plus qu'elle n'avait jamais vraiment était ce que l'on appel une gourmande. A ce besoin simple mais essentiel se mêlait l'envie de nouer plus de lien avec Leah. Les mystère qui entourés encore cette jeune demoiselle demandaient à être connues et décortiqués. La kotetsu attendait avec impatience d'être choisit comme privilégiée, et entrée enfin dans la vie de quelqu'un d'autre. Apprendre ses secrets, ses délires tout ce qui feraient d'elles des amies plus proches. Son avidité ? Surement, mais il aurait été vint de l’empêcher de voir le monde de cette manière. A part son propre bien être, Moa n'avait pas d'autre préoccupation naturel. Tout le reste lui demandait, réflexion, calcule et efforts.

-Pour tout te dire, j'en rêvait presque ! Tu me sauve la vie, j’aurais continué a gargouiller longtemps comme ca. Ca peu paraitre idiot mais il m'arrive d'oublier de manger quand je suis pris dans mes pavés.


Elle leva la main en mettant son livre en évidence. C'était effectivement le cas, lorsque son esprit accompagnait, imaginait et suivait les aventures des héros de ces histoires, il lui fallait un énorme effort pour s'en sortir toute seule.

-On a pas mal de chose a se raconter ! Vas falloir que tu me dise tout ma chère. J'aime les histoires et plus elles sont longues mieux c'est. Je te suis, crois le où non mais il m'arrive parfois d'oublier tout les trajets possibles dans ce pensionnat. C'est horrible, un vrais labyrinthe, avec un style moyenâgeux...


Ceci étant dit, la jeune fille se mis a faire bouillir son cerveau, cherchant toutes les questions qu'elle pourrait poser a son amie. Le tact n’étant ni dans ses habitudes, ni dans ses envies elle se jetterait franchement dans la mêlée.

_________________

The significance of lying !
嘘の意義!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himaruka Renavatar
Passant


Messages : 220
Féminin Age : 22

Votre personnage
Âge : 18 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   Mer 10 Oct 2012 - 10:57


Bonjour/Bonsoir,
C'est pour savoir si ce rp est toujours d'actualité
Merci d'avance

_________________

Invité*, Do you like me or not ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mauvaise nouvelle [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvaise nouvelle [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mauvaise nouvelle (pv Davros)
» Lettre et mauvaise nouvelle [PV]
» Une très mauvaise nouvelle ( Libre )
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» Tres Mauvaise Nouvelle pour Nigel McGuinness / Desmond Wolfe
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-