AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal de Leah Kancel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Journal de Leah Kancel   Lun 5 Déc 2011 - 19:04

•Sexe : Féminin

•Nationalité : Anglaise

•Date de naissance : Le 26 Mars 1994

•Lieu de naissance : A Londres en Angleterre.

•Orientation sexuelle : Bisexuelle

•Surnoms : Aucun, sinon, elle hurle.

•Niveau : Première année d'université

•Chambre : pas encore définie

•Colocataires : A venir

•Club : Aucun pour le moment

•Groupe : The Darkness

•Numéro de téléphone: 080 4683 7942

•Style vestimentaire : Robes super classes, mais peut tendre vers le gothique, le lolita, ou l'emo, ou le traditionnel

•Passions : Musique (violoncelle), mode, dessin

•Qualités : Gentille avec certains, à l'écoute s'il le faut, protectrice

•Défauts : Possessive, maniaque, sadique, parfois perverse

•Particularité : A peur des grandes surfaces d'eau et de la pluie, a un TOC et d'autres petits soucis...

•Tics : "Hein", se recoiffer, tout nettoyer

•Famille : Fille unique, déteste sa famille


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kancel Leahavatar
Passante


Messages : 82
Féminin Age : 23

Votre personnage
Âge : 17 ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Informations diverses   Lun 5 Déc 2011 - 20:34

Leah est quelqu'un de spécial, qu'il faut savoir cerner, mais très peu y arrivent. C'est surtout que très peu essayent. Elle a une personnalité si forte que l'on tente que rarement de s'approcher d'une telle fille. Un seul arrive réellement à la comprendre, c'est pour cela qu'elle n'a en réalité qu'un ami: son correspondant, Areku qu'elle aime beaucoup, même si elle ne le montre pas souvent. C'est l'un de ses plus gros défauts. Elle ne dit pas quand elle apprécie, mais elle dit quand elle hait. Elle aime dévaloriser, elle déteste complimenter. Cela lui arrive tout de même de temps en temps, quand elle estime qu'un petit compliment pourrait faire du bien, mais cela l'écorche, un peu. Elle préfère rabaisser, piétiner les autres. Si elle déteste ainsi les gens, c'est un peu parce qu'elle ne sait pas aimer. Cela ne la dérange pas d'être mal vue, au contraire. Tout ce qu'elle souhaite, c'est qu'on la respecte, qu'on ne dise rien à son passage. Elle veut s'imposer, et comme elle ne sait pas le faire par la parole, elle le fait par la force.
Souvent, Leah a eu recourt ce moyen. Elle a été capable de torturer des gens par l'intermédiaire d'autres et la manipulation est son point le plus fort. Elle mène les moutons, elle dit ce qu'il faut faire, on l'écoute: c'est elle la chef, pas quelqu'un d'autre. Elle arrive aussi bien à torturer psychologiquement que physiquement. Et elle aime ça, voir souffrir, faire souffrir. Pour plusieurs raisons: ayant été enfant, elle était tous les jours frappée par son père, et cette souffrance dont elle n'a jamais pu se délivrer, elle la transmet à d'autres innocents. Cela la soulage, mais momentanément, car après choses faites, elle s'en ronge les ongles, se déteste. Leah n'aime pas les autres parce qu'elle se hait. Pour elle, les "autres", c'est un peu elle. Elle s'attaque à elle-même, façon de se cacher la vérité.
Leah, à côté de ce sadisme sans limite, est quelqu'un qui souffre beaucoup moralement. Son histoire, absolument atroce, l'a traumatisée, et elle en garde des séquelles graves. Elle est en dépression depuis plusieurs années et ne s'en sort pas. Elle dort donc très mal et mange de façon un peu boulimique. Mais ce n'est pas tout, elle est aussi atteinte d'un trouble obsessionnel compulsif grave, elle se sent obligée de tout ranger, de tout nettoyer. Elle ne peut pas s'empêcher de faire certaines choses, comme se laver les mains dès qu'elle voit un robinet, et se douche deux fois par jour minimum, cela malgré sa phobie de l'eau. En effet, elle a peur des grandes surfaces d'eau et de la pluie, à cause du meurtre de son ex petite copine, noyée par un homme. Depuis, elle a des hallucinations, et voit sa copine réapparaitre et lui parler de temps en temps. Le plus grave est qu'elle devient psychopathe face à deux aliments... Du pain ou du jambon, et elle en souffre beaucoup. Elle a aussi quelques tics de gestuelle: elle serre souvent les poings, se recoiffe tout le temps; et de parole: elle dit régulièrement "hein?", car cela va bien avec ses "répliques qui tuent". De plus, Leah est allergique aux abeilles et aux guêpes.

Elle a, comme tous les adolescents, ou presque, des centres d'intérêts. Elle adore la musique, c'est la passion qui la fait vivre, c'est pour cela qu'elle joue du violoncelle et du piano, comme une virtuose. Elle adore la musique classique, et parfois le rock, ainsi que le symphonique. Elle aime la haute gastronomie, car Madame a des gouts de luxe, cela vient de son histoire.


Histoire
Leah est née le 26 Mars 1994 à Londres, dans un contexte de souffrances physiques incroyables à cette époque. Sa mère, Lucy-Victoria-Sophy, vicomtesse, dut accoucher sans dans son château, sans aide médicale, avec ses femmes de chambre. Est née alors la petite Leah au grand regret de son père, Lord Mark-Hector Kancel of Silfton, duc de Silfton, qui attendait un fils pour poursuivre la lignée KANCEL. Son enfance a donc été très difficile, se faisant frapper tous les jours pour un oui ou pour un non: son père la détestait. Ce fut sa mère qui fit attention à son éducation, lui, rappela qu'il trouverait un homme qui sauverait cette famille ou bien qu'il aurait un fils cadet capable de perpétuer ce sang noble. Leah fut donc insultée, punie, n'apprit pas à aimer son prochain et détesta le monde entier, surtout lui. La mort soudaine de sa mère obligea son père à reprendre complètement la main sur sa fille qu'il avait délaissée et décida de la diriger vers des écoles privées, extrêmement chères et nobles, et ainsi arrêter les cours personnels à domicile. Son père accorda alors plus d'attention à sa fille, par obligation car il ne pouvait pas avoir d'autre descendant, et continua de la frapper, buvant beaucoup pour la mort de sa femme. Leah développa des problèmes psychologiques et des Tocs. Mais elle put enfin vivre auprès des autres, et être connectée au monde grâce aux technologies. Elle devint sadique, et commença à aimer la violence. Cependant, elle rencontra une jeune femme, qu'elle aima mais qui fut tuée sous ses yeux, noyée dans un lac.
Un jour, le père de Leah trouva un jeune homme dont la lignée était aussi bien placée que la sienne et dont le chef de famille acceptait de garder en second nom KANCEL, pour prolonger les deux lignées. Seulement, cette famille était japonaise et non anglaise. Ne pouvant se restreindre qu'à ça, il signa un accord avec cette famille, qui heureusement avait au moins du sang européen. Une seule chose l'empêchait de les marier: leur âge, de plus, le maître de l'autre lignée voulait un mariage un peu près consentant. Le vicomte Kancel obligea donc sa fille à être correspondante avec le fils Areku, sans pour autant lui dire les raisons de cette correspondance. Il disait parfois que ce n'était que scolaire. Leah dut apprendre le japonais et grâce à ce nouvel ami, elle se sentit un peu plus libérée. Seulement, elle ne se doutait pas du plan de son père, croyant qu'il ne pensait plus à lui trouver quelqu'un, surtout quelqu'un qui n'était même pas Anglais.
Un autre beau jour, son père envoya Leah dans la famille d'Areku, habitant à Paris, où elle resta quelques mois, sans se douter de rien. Ce furent eux deux qui le demandèrent aussi, s'appréciant beaucoup. Elle revint et reprit ses habitudes, quand un jour, son père lui annonça qu'elle partait faire de grandes études au Japon, cela simplement parce que le fil Areku y allait aussi...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Journal de Leah Kancel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Maria Sharapova vs Xoxo Leah
» IMPORTANT : Journal recrute rédacteurs
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Je veux jouer ! :: Cher journal intime,-