AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 'Tanjoubi Omedetto Petite Fraise !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakamura Mikiavatar
Passant


Messages : 112
Masculin Age : 24

Votre personnage
Âge : 19
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: 'Tanjoubi Omedetto Petite Fraise !   Mer 18 Mai 2011 - 11:38

Un énième ballon explosa dans les mains de Miki. D'accord, c'était officiel, il était nul dans ce genre de truc. Quoique... Il n'avait pas réellement à en faire tout un fromage. Chez lui, c'étaient ses domestiques qui s'occupaient de ce genre de choses lors des anniversaires. Lui, il se contentait de les apprécier. La seule susceptible de pouvoir gonfler dans leur famille des ballons sans les exploser était bien Ichigo. Miki soupira. Il ne cesserait jamais de s'étonner des longs discours intérieurs que lui apportaient de simples objets comme des ballons de baudruche. Chassant ces pensées de sa tête par un simple revers de main, le blond tourna la tête à sa droite. Un sourire satisfait étira ses lèvres. Yoru avait beau le détester plus que tout, lorsqu'il lui avait demandé de l'aide pour organiser les derniers préparatifs de la fête d'anniversaire d'Ichigo, elle avait gentiment accepté de l'aider. Gentillesse qui avait d'ailleurs foutu une sacrée trouille au Nakamura. Bref. Maintenant, elle l'aidait à gonfler de stupides ballons multicolores, et se foutait de sa gueule dès qu'il en faisait exploser un.

« Ima soba ni ireru koto arigato. Kimi no Happy Birthday~, chantonna Miki en même temps que la chanson passait dans son iPod. »

Le blond jeta un bref coup d'oeil aux lieux. C'était certainement mieux que ce qu'il avait imaginé. Il avait réussi à transformer ce vilain réfectoire en une immense salle prête à accueillir un bon nombre d'élèves pour une fête d'anniversaire. L'idée d'inviter tout le pensionnat traversa alors l'idée de Miki et un sourire amusé étira ses lèvres. Toute l'école, peut-être pas, le réfectoire ne tiendrait pas. Au pire, il se contenterait de ses amis et de ceux d'Ichigo. Il ne restait plus qu'à lancer quelques SMS, et tout serait prêt. Hormis le fait que le gâteau prendrait certainement un bout de temps à arriver, vu la demande qu'il avait faite aux cantinières. Satisfait de son travail -et de la mince part qu'avait fournie Yoru (Vous croyez vraiment qu'il va admettre qu'elle l'a quand même aidé à faire un bon bout'?), le Nakamura se tourna vers sa « collègue » et l'interpella :

« Heh mon chaton~ ! »

Sobriquet stupide accordé à Yoru. Bon d'accord, le surnom restait mignon en lui-même, mais le simple fait de comparer cette algue sur pattes à un animal aussi adorable était inconcevable. On pouvait bien sûr la comparer à un félin, oui. Oh que oui. Mais ce serait certainement une sorte de prédateur tel qu'un guépard ou bien alors le chat très moche et très agressif de sa tante -qui puait à trois kilomètres à la ronde- dont il n'arrivait pas à se remémorer le nom de la race.

Miki secoua la tête. Ses discours intérieurs devenaient de plus en plus effrayants. Toutefois, il n'y prêta pas plus attention et se focalisa sur l'algue verte, qui le dévisageait à présent d'un air de dire « y-a-intérêt-que-t'aies-une-bonne-raison-de-me-déranger-ou-je-te-jure-que-je-t'arrache-tes-couilles ». Haussement d'épaules. Qu'est-ce qu'il en avait à foutre ? D'ailleurs, qu'allait-il dire exactement à l'instant où il avait stupidement attiré l'attention de la jeune femme ? Cette nana avait le don de le déstabiliser comme pas croyable. Peut-être parce qu'elle était un peu trop imposante ? De la poitrine surtout, ajouta l'esprit loufoque de Miki. Furtivement, il jaugea Yoru du regard, s'arrêta sur sa bouche, ferma un instant les yeux pour se ressaisir et les rouvrît juste après en frissonnant. Brr. S'il commençait à être attiré par cette nana alors qu'il la connaissait à peine ce ne serait pas bon. Pas bon du tout. Et son actuel meilleure amie était bien placée pour le savoir. Il n'y avait aucun risque qu'il tombe amoureux une nouvelle fois, loin de là. Seulement, il risquait de la coller un peu plus qu'il ne le devrait, et ça ça deviendrait chiant. Un petit chuintement l'arracha à ses pensées. Ah...Yoru avait recommencé à gonfler. Et elle le regardait d'un air remarquablement surpris qui plus est.

« Disons que c'est ma façon à moi de te remercier. »

Sans un mot de plus, il saisît la jeune femme par les bras, esquiva de justesse la baudruche qui fusait vers son visage en se vidant de son air, et posa sa bouche contre celle de la jeune femme. Il n'eût aucun mal à forcer l'entrée de ses lèvres, certainement parce qu'elle était surprise. Et après un long baiser langoureux, Miki s'écarta, cligna plusieurs fois des yeux et sortît son portable.

« Bon. Je m'occupe de prévenir les autres. »

Sous le choc de ce qu'il venait de faire, il s'éloigna en vitesse, sortît du réfectoire avec son portable et un morceau de papier en main, puis entreprît d'envoyer des messages à tous les numéros marqués sur cette feuille. Vieux, pourquoi faut-il toujours que tu réagisses comme ça face à une paire de nibards ?! Grogna-t-il intérieurement. Restait à voir si la poitrine de Yoru était la seule responsable, mais là n'était pas la question. Aujourd'hui était l'anniversaire de sa sœur, pour rien au monde une de ses conneries ne viendrait gâcher cette journée. Alors exceptionnellement, aujourd'hui, il agirait comme un adolescent normal, ayant une libido toute aussi normale. Ichigo passerait toujours avant.

« ...Roh putain. Fallait vraiment qu'elle se fasse autant d'amis ?! »


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar



MessageSujet: Re: 'Tanjoubi Omedetto Petite Fraise !   Mer 18 Mai 2011 - 17:14

Un anniversaire hmm ? Yoru n'avait parlé qu'une seule fois à Ichigo, dans la salle de musique. Il lui était parfois arrivé de la voir de loin dans le pensionnat, toujours pleine d'énergie et en train de faire des choses loufoques . A cette pensée, Yoru ne pu s'empêcher de sourire en se rappelant ces moments et accepta la demande de Miki non sans qu'une pensée du genre " Tu me demandes de l'aide parce que t'es juste tellement un gros boulet que tu peux pas faire ça tout seul. " lui traverse l'esprit .
Oui, ce mec odieux qui s'était permit de l'embrasser à l'heure même où elle venait d'arriver au pensionnat était venu lui solliciter de l'aide , avec évidemment son petit air sûr de lui et péteux habituelle. Rien qu'à sa vue, Yoru avait été prête à sortir ses griffes et lui anéantir le visage. Heureusement, elle venait de manger tout un petit sachet d'éclairs aux chocolats et était donc de bonne humeur. Enfin, du moins, assez pour ne pas agresser le blond provocateur. C'est pourquoi elle l'écouta lorsqu'il s'adressa à elle. Et alors qu'elle le scrutait, se rappelant à quel point il pouvait l'énerver , il se mit à parler de sa soeur. En réalité, il en parla presque dès le début de sa phrase mais Yoru avait bien prit le temps de se souvenir de ce " bon " moment passé avec lui dès son premier jour au pensionnat. Mais cela fut vite oublié. Oui. Dès qu'il se mit à parler de sa soeur, la petite plante ressentit tout de suite quelque chose de différent à son égard. Ce sentiment, elle l'avait aussi ressenti lors de sa rencontre avec Ichigo , lorsque Miki était arrivé Oui. Maintenant, elle s'en souvenait. Miki dégagait une grande assurance et protection lorsqu'il parlait de sa soeur ou était avec elle. Cela déstabilisait Yoru, qui découvrait tout un autre homme à ces instants. Heureusement, Miki restait quand même un gros con , et c'est pourquoi Tsubasa ne tombait pas non plus sous son charme.


Et donc voilà. Miki et Yoru. Yoru et Miki. Seuls. Dans le réfectoire. Quel situation étrange. Jetant des regards vers le gros dragueur , elle ne se retenait pas de le vanner chaque fois qu'il se loupait dans ses préparations. Mais si Plante avait accepté de lui venir en aide, ce n'est pas seulement pour les raisons déjà citées. C'est aussi parce que préparer ce genre de festivité l'amusait beaucoup, et surtout car pour elle , les anniversaires représentent quelque chose d'important. Tout en gonflant des ballons avec aisance, et faisant même , avec cette fois un peu de difficulté , les noeuds à la fins pour les refermer ( PUTAIN C EST IMPOSSIBLE DE FAIRE CES NOEUDS DE MERDE !!! ), elle imaginait le sourire qui s'afficherait sur le mignon visage d'Ichigo. Cette pensée motivait encore plus Yoru, lui faisant oublier qu'elle était en compagnie d'un enfoiré. Enfin... un beau enfoiré. Assise par terre, elle levait par moment les yeux pour regarder le visage concentré de Miki, se donnant du mal pour faire une jolie fête. Elle admirait ses jolies traits de visages et sa peau nette. Une peau si belle qu'elle donnait envie d'y glisser tendrement la main pour savourer sa douceur. Voyant que le jeune garçon continuait sans cesse d'essayer de s'appliquer tout en chantonnant pour rendre sa soeur heureuse , Yoru ne pu s'empêcher de sourire, charmée de ses actions. Mais dès qu'elle s'en rendit compte, elle se sentit automatiquement stupide et s'en voulait presque d'avoir admiré ne serait-ce qu'une seule seconde cet abruti.
Le temps passa et la piece était maintenant ornée de pleins de jolies décorations . Yoru se releva, remettant en ordre sa salopette courte et son t-shirt noir, tandis que Miki admirait le résultat de leur labeur. Alors qu'elle s'apprêtait à faire de même , un surnom qui n'avait rien à faire ici parvint jusqu'à ses oreilles. Elle leva immédiatement ses yeux verts vers le blond provocant. Ce dernier sembla sur le coup perdu dans ses pensées, jusqu'à ce que leur regards se croisent. Il sembla la dévisager et, après avoir enfin prononcé quelques mots.... Ah, vous savez déjà tous ce qu'il se passa.
Sous le coup de la surprise , Yoru ne pu même pas réagir , se laissant totalement faire au grand séducteur qui était une fois de plus passé à l'action. C'était la deuxième foisque Miki osait violer les lèvres de la jeune fille. Bon, ok, elle avait elle même fait de même pour se venger, mais... c'était lui qui avait commencé ! A la fin d'un charmant baiser langoureux absolument non voulu de la part de Yoru, le don Juan du pensionnat fit comme si de rien n'était, et sortit prévenir les autres, laissant la plante seule dans la salle. Elle resta d'abord immobile, puis glissa deux doigts sur ses lèvres et fronça les sourcils.

" ENCORE ?!!! "

Aaaaaaaaaaaaaaaah !!! C'est pas possible !!! Comment avait-elle pu se laisser avoir une deuxième fois ! Ce Miki.... merde, ce n'était pas un homme ! C'était un violeur de baiser , un enfoiré sur patte, la perversion incarné ! En pensant tout cela , le sentiment que Yoru ressentait n'était étrangement pas de la colère. Bon, peut être juste un tout petit peu, sur le coup. Mais plus maintenant. Enfaite, elle avait envie de rire, d'éclater de rire. C'était vraiment ridicule , ce mec était ridicule ! Après tout, si cela lui donnait le sentiment d'être un homme virile capable d'avoir n'importe quelle fille à n'importe quel moment , soit ! Yoru pourra toujours obtenir vengeance plus tard . C'est pourquoi elle décida de faire elle aussi comme si de rien n'était. Enfin, ce n'est pas ça qui l'empêcherait de lui faire au moins une remarque sur ce qui venait de se passer.
Réglant juste deux trois détails de la décoration, elle sortit à son tour de la pièce et découvrit que Miki était toujours là, son portable à la main, probablement en train d'envoyer des messages pour prévenir les autres. Ah, pourquoi faire ça au dernier moment ? Pauvre abruti. Mais cela amusa Yoru. Elle s'adossa au mur et regarda Miki avec un sourire amusé. Après un petit silence, elle s'autorisa enfin à prononcer quelques mots.

- Tu as de drôles de méthodes pour remercier les gens , Miki-chan. Comme tu le dis, c'est bien TA façon à toi de gratifier les gens pour leurs services. Qu'est ce que ce sera le jour où je t'en rendrai un encore plus grand ?

En disant cela, Yoru ne pu s'empêcher de rire discrètement . Ce mec qui l'avait auparavant tant énervée et mit hors d'elle ne lui provoquait désormais que de l'amusement. Mieux valait en rire que d'en pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
 

'Tanjoubi Omedetto Petite Fraise !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-