AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'impromtu de Shôta. [PV Kirie Mitsurugi & Kyoshi Toya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsurugi Kirieavatar
Passante


Messages : 24

Votre personnage
Âge : 15 ans/Première année
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: L'impromtu de Shôta. [PV Kirie Mitsurugi & Kyoshi Toya]   Sam 26 Mar 2011 - 17:24

Le hall, pièce charnière du pensionnat. C'était un grand et bel espace, riche, apte à contenir du beau monde. Et beaucoup. En ce présent, force jeunes gens -et d'autres plus vieux- allaient et venaient, entraient et sortaient, couraient et marchaient. L'animation était grande ; il était aux entours de la midi et tout ce petit peuple affamé se précipitait pour manger, tant en dehors qu'à l'intérieur du complexe. Et cela donnait un tableau farfelu, auquel s'ajoutaient les bruits en tous genres que provoque ce genre d'agitation. Un peu comme des oiseaux se ruant sur leur mangeoire...

Kirie se tenait là, îlot craintif au milieu de ce fleuve en furie, avec tout son attirail ; fragile bloc immobile dans toute cette mouvance. Elle ne savait pas où aller, et ne faisait pas un pas de crainte de se faire renverser par quelque mort de faim... elle portait son gros sac de frusques trop lourd pour elle, la mallette contenant son instrument, et un sac à dos contenant une montagne de partitions se mélangeant à ses futures affaires de cours. Un paquetage fort pesant pour une si frêle jeune fille, mais nul pour s'en soucier quelque peu. Ventre affamé n'a pas d'oreilles, et dans ce contexte, pas d'yeux. Moins encore de galanterie... enfin ; pour le coup la curiosité de son physique albinos passait au second plan. Tant mieux en soi, cela faisait déjà cela de moins à souffrir.

Il fallut un quart d'heure à la meute pour se dissiper totalement. Au sens propre, car l'endroit était maintenant désert. Kirie put enfin faire les quelques pas qui la séparaient de la réception... avant de voir que la personne qui la tenait avait elle aussi déserté le lieu. Abattue, tête baissée, elle traîna son lourd fardeau jusque sur un banc, et attendit, les mains dans les poches. Elle ne savait ni que faire, ni comment le faire ; elle ne connaissait pas sa chambre, sa classe, ses professeurs... elle ne pouvait qu'attendre que la réceptionniste revînt, ou bien que quelque âme bienveillante ne la quît.

"Ça va être une mauvaise journée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar



MessageSujet: Re: L'impromtu de Shôta. [PV Kirie Mitsurugi & Kyoshi Toya]   Dim 27 Mar 2011 - 9:39

Spoiler:
 

Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing
Kyoshi bondit de sa chaise, la renversant par la même occasion.
-Ô sonnerie libératrice de la faim, je te bénnis.
Le garçon adressa un dernier signe au professeur -de quel cours déjà ?- et se rua dans les couloirs. Il mourrait de faim. En fait, même un kg de viandes ne suffirait pas à calmer le grondement de son ventre. Il sortit un paquet de chips au bacon -format familial, je précise- de son sac et l'ouvrit en soupirant d'aise.
-Magnifique.
Il enfourna sauvagement une poignée de chips salées dans sa bouche et mastiqua avec une étrange lueur de passion dans les yeux. Les chips au bacon. Superbe. Tandis qu'il entamait une énième chips, il se rendit compte qu'il n'était pas du tout au réfectoire, mais dans le hall de réception. Mais qu'est-ce qu'il faisait là ? Il s'apprêtait à rebrousser chemin mais une jeune fille à la peau étrangement pâle attira son attention. Elle avait un physque qu'on ne rencontrait pas tous les jours... Le garçon ne l'avait jamais vu, pourtant une fille comme celle-là, il aurait tôt fait de la remarquer. Il en déduit donc qu'ele était nouvelle. Un horrible dilemme se présentait à lui. D'un côté, son ventre menaçait d'exploser de vide. -euh ouais son ventre explose de vide- D'un autre côté, il detestait laisser les nouveaux seuls, surtout que l'adolescente semblait perdue. Il hésita quelques secondes et opta pour la seconde solution. Il soupira et se dirigea vers la jeune fille d'une démarche légèrement maladroite. Apparement, l'adolescente ne l'avait pas vu. Il put l'observer du coin de l'oeil. Il remarqua d'étranges lignes sur sa peau translucide. Ce détail s'ajoutait au rete, et Kyoshi ne put s'empêcher de la trouver surprenante. Il se plaça enfin en face de la jeune fille et essaya de garder un air détaché.
-Yo! Hum... Moi c'est Kyoshi, mais on m'appelle Yoshi. Euh, t'es nouvelle ici ?
Il s'assit à côté de sa nouvelle conaissance et lui tendit son paquet de chips.
-Ah euh t'en veux ?
Malheuresement, dans sa précipitation, il fit tomber exactement une chips et demie sur le haut de l'adolescente.
-Merde ! Désolé, euh ... Putain j'suis désolé ...
Il s'empressa de se baisser pour balayer la chemise de la jeune fille du revers de la main et se releva. Un peu trop brusquement. Le sommet de son crâne heurta violemment le menton de la jeune fille. Il se mordit la lèvre inférieure et essaya de bredouiller un "pardon" mais aucun son ne sortit de sa bouche. Il était rouge de honte. Mais pourquoi tout ça n'arrivait-il qu'à lui ? Il voulut se pencher vers l'adolescente pour lui demander si ça allait, pensant que rien ne pire ne pouvait arriver. Il avait tort. En s'approchant, il se prit les pieds dans ses lacets défaits et trébucha; il entraîna sa nouvelle conaissance dans sa chute. C'est plutôt un beau tableau, quand on y pense. Deux adolescents couchés l'un contre l'autre, par terre, des chips éparpillées autour d'eux...
Revenir en haut Aller en bas
Mitsurugi Kirieavatar
Passante


Messages : 24

Votre personnage
Âge : 15 ans/Première année
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: L'impromtu de Shôta. [PV Kirie Mitsurugi & Kyoshi Toya]   Dim 27 Mar 2011 - 18:13

Le temps se faisait long, et se faisait sentir. Chaque minute était d'un tel ennui qu'elle paraissait être heure... pas un bruit, mis à part le tic-tac d'une horloge qu'elle ne voyait pas. Autant l'instant précédent, où résidait une agitation qu'elle trouvait presque malsaine, lui avait déplu ; autant celui-ci était pire. L'ambiance chaleureuse du lieu était tuée par le mutisme profond dans lequel il s'était enfermé. Dans d'autres circonstances cela ne l'eût pas dérangée pour un sou ; cependant ce contexte était celui du doute : elle ne savait pas où aller, ni que faire. Alors l'angoisse montait, sourde, silencieuse.

De l'autre côté du hall était un jeune garçon, un élève. Kirie ne l'aperçut pas instantanément, bien trop occupée à siffloter un air pour se donner de la consistance ; et même lorsqu'il fut en face d'elle il semblait comme invisible. Lorsqu'il s'éclaircit la voix, elle sursauta et poussa un petit cri d'effroi.

-Yo! Hum... Moi c'est Kyoshi, mais on m'appelle Yoshi. Euh, t'es nouvelle ici ?

Elle prit quelques secondes pour se remettre, et s'allait présenter lorsque ledit Yoshi enchaîna en lui proposant des chips... et en en faisant tomber sur sa chemise neuve -précisément, une et demie. Alors qu'il jurait et se confondait en excuses, Kirie restait étonnée et ne pipait mot. Sa nature posée avait du mal à suivre les événements, qui s'enchaînaient trop vite ; mais elle comprenait du moins qu'elle tenait son potentiel sauveur, et que quoique maladroit il semblait au reste bien aima...

"AOUCH !"

Plus maladroit que bien aimable, finalement. En se relevant, le haut du crâne de l'individu avait littéralement ruiné le menton de Kirie, faisant perler des larmes aux coins de ses yeux. Tandis que la douleur irradiait sa mâchoire et que l'autre cultivait sa honte, elle se releva en se tenant la blessure, partagée entre l'envie d'envoyer paître virulemment le garçon et celle de l'excuser. Eh bien ! elle eût mieux fait de rester assise. L'autre, s'entravant dans ses lacets, tomba à la renverse en entraînant celle qu'il venait déjà de violenter avec lui.

Le silence se réinstalla sur ce. Les deux adolescent étaient au sol, couverts de miettes de chips, stupéfaits et hagards ; et le jeune homme, par son silence, semblait lui-même penser son cas injustifiable. S'attendait-il à ce qui s'allait produire ? Sans doute non, comme beaucoup. Car dans ce genre de situations, qui d'un œil objectif résultaient d'une suite de malheureux évènements fortuits, force personnes s'énerveraient, vocifèreraient et prendraient leur parti sans même avoir pris le temps d'écouter un seul mot de justification. Mais Kirie ne mangeait pas de ce pain-là ; et ce fut dans un rire clair et franc qu'elle se releva en s'époussetant.

"Ne dis rien, c'est pas grave... ça peut arriver à tout le monde."

Elle souriait à présent, et cela éclairait son visage si sombre auparavant. L'angoisse intense avait disparu, chassée par cette suite de hasards qu'elle trouvait plus comiques qu'autre chose. Et sans qu'elle s'en aperçût, sa timidité elle aussi avait tiré sa révérence pour l'instant. Ils étaient après tout camarades dans le ridicule...

"Je suis nouvelle, oui ; et je m'appelle Kirie."

Elle s'essuya les yeux, renifla un bon coup, et se pencha sur l'autre pour lui tendre la main afin qu'il se relevât ; et d'enchaîner.

"Je suis complètement perdue, je viens d'arriver et je ne sais pas quoi faire, ni à qui m'adresser..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar



MessageSujet: Re: L'impromtu de Shôta. [PV Kirie Mitsurugi & Kyoshi Toya]   Sam 2 Avr 2011 - 18:59

Spoiler:
 



"Ne dis rien, c'est pas grave... ça peut arriver à tout le monde. Je suis nouvelle, oui ; et je m'appelle Kirie."
Kyoshi ne réagit pas tout de suite. Elle ne l’avait pas prit mal, & au contraire.. elle avait rit. Soulagé, le garçon attrapa la main que l’adolescente lui tendait et se releva en grimaçant. Il lui fit un grand sourire gêné, et quand il fut sur que sa dignité était en sécurité, il reporta son attention sur Kirie. Ses lèvres s’étaient fendues en un sourire et ses yeux semblaient remplis de vie. Kyoshi pencha légèrement la tête sur le côté. Elle avait un visage plutôt joli en fin de compte. Il se racla la gorge et jeta un œil nostalgique sur ses chips écrasées par terre. Il soupira et passa sa main dans ses cheveux turquoise.
« T’as pas faim ? On devrait aller manger. »
Puis, remarquant la valise de la jeune fille il ajouta hâtivement :
« On ira voir ta chambre et tout ça après, d’acc ? Je vais prendre ta valise, viens ! »
Il lui fit un sourie chaleureux comme il en avait le secret et attrapa les bagages de l’adolescente.
« Ouch, c’est lourd ! »
En réalité ce n’était pas si lourd que ça, mais pour une jeune fille frêle comme l’était Kirie, porter la valise n’avait pas du être une partie de plaisir. Mais le garçon n’était ni une fille ni frêle. Il souleva l’objet sans problème et passa sa main autour de la taille de sa nouvelle amie pour l’entraîner vers le réfectoire. C’était un geste purement amical, ne vous méprenez pas. D’ailleurs, le garçon avait un peu trop faim pour avoir des pensées perverses.
Revenir en haut Aller en bas
Mitsurugi Kirieavatar
Passante


Messages : 24

Votre personnage
Âge : 15 ans/Première année
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: L'impromtu de Shôta. [PV Kirie Mitsurugi & Kyoshi Toya]   Jeu 5 Mai 2011 - 23:41

Kyoshi s'était relevé mais n'avait rien dit. Il se contentait de la regarder, l'air gêné d'abord, puis rassuré dès qu'il confirma que personne n'avait vu la scène -et que Kirie ne lui en tenait rigueur. Durant ce court silence, la jeune fille examina quelque peu sa situation : une arrivée aussi peu préparée que peu attendue -semblait-il ; puisque personne ne semblait être ci pour prévenir sa venue-, suivie d'une rencontre aussi peu prévue avec un garçon qui semblait -quoique doté d'une maladresse à faire peur- adorable. Tomber sur quelqu'un de si bon dès sa première journée dans le pensionnat, cela relevait, pour elle qui n'avait connu que l'infamie, d'une chance incroyable. Ou bien d'un piège... mais comment eût-elle pu autant se sentir rassurée auprès de ce jeune homme s'il s'était agi de cela ? Elle écarta la sombre éventualité d'un revers de la main -d'un réel revers de la main.

« T’as pas faim ? On devrait aller manger. »

Arrachée à ses pensées, Kirie sursauta. Puis, souriant et sans mot dire, elle hocha la tête en signe d'approbation et commença à ramasser ses bagages. Mais à peine eût-elle effleuré la lanière de l'énorme sac que l'autre, tel Sganarelle, s'empressa de les ramasser à sa place en se fendant d'un sourire qui la laissa surprise. Cependant il avait aussi saisi la petite mallette -le précieux contenant de son inestimable instrument- qu'elle tenait au côté de son bagagee ; elle tendit alors la main pour la reprendre...

« Je reprends juste ç... »

... et lui l'agrippa par la taille de son bras libre. Quoi ! quelles étaient donc les privautés qu'il se permettait ! Prendre la petite et inappréciable mallette qui contenait son hautbois, passait encore : comment eût-il pu le savoir ? Mais la prendre ainsi alors qu'elle ne le connaissait que depuis quelques minutes, cela était beaucoup pour la nature timide et renfermée de Kirie. La pauvrette, qui avait viré aussi écarlate qu'une cerise, bégayait lamentablement pour se défendre, mais elle n'osait le repousser ou le gronder tandis qu'il l'entraînait au réfectoire. Il fallut bien se laisser faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'impromtu de Shôta. [PV Kirie Mitsurugi & Kyoshi Toya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'impromtu de Shôta. [PV Kirie Mitsurugi & Kyoshi Toya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mitsurugi Hao [Terminée]
» Kirie D. Raijū [Fiche Technique]
» Kyoshi Alma, ou " Visage de corbeau " ( terminé )
» L'Empereur le plus naze
» Divagations passagères. [PV Kyoshi]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-