AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Quand M.Mizushima part à la rencontre des élèves....hé bien ça donne ça...(pv Saitô Mitsuko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar



MessageSujet: Quand M.Mizushima part à la rencontre des élèves....hé bien ça donne ça...(pv Saitô Mitsuko)    Sam 19 Fév 2011 - 12:11

Pfiou.... Cela avait été plus intensif que prévu comme première journée. Qui aurait cru que ce pensionnat était aussi spécial ? Pourtant, tout cela n'était pas pour déplaire a notre Kane qui aimait les choses peu communes et singulières, elles avaient le don de le mettre de bonne humeur et lui faisait croire que le monde lui réservait encore des surprises. Et il faut dire que là, il était plutôt servi....
Enfin, en attendant on ne pouvait pas dire qu'on l'avait ménagé, aussitôt le pensionnat visité on lui avait demandé bien gentiment d'assurer ses cours. Cela ne le gênait pas vraiment, il était même très heureux de pouvoir observer d'un peu plus près toutes ces jolies frimousses qu'il avait vu en arrivant ici... Il n'y avait pas à dire, les élèves dans ce pensionnat étaient, à son humble avis, tout aussi charmants les uns que les autres. Kane avait, de toute façon, toujours trouvé de la poésie et de la beauté en regardant ses élèves qui goûtaient aux premières expériences de la vie. Ah... Ses jeunes années à lui étaient passées depuis longtemps maintenant…À trente-quatre ans la plupart de ses élèves devaient le trouver vieux et gâteux... C'est donc un rien nostalgique et déprimé que notre professeur rangeait avec peine les quelques affaires qui lui restait dans une salle de classe que ses très chers écoliers avaient déjà déserté depuis belles lurettes. Son fatras emporté, la porte soigneusement fermée Kane n'arrivait pas à se résigner à rentrer tout de suite chez lui. Il était tellement curieux et désirait vraiment en connaître d'avantage sur cet étrange établissement, mais surtout il voulait découvrir un peu plus les jolies petites têtes blondes qui le peuplaient.

Malheureusement pour lui, il avait beau trainer nonchalamment dans les couloirs il n'y avait pas la trace d'un seul élève... Et oui le sort s'acharnait...Dépité et résigné il regardait sans grand espoir le long couloir blanc et dénudé se profilait devant lui. Jusqu'à, ô miracle, ses grands yeux éthérés croisent au loin la silhouette d'un être vivant. Une jeune fille vue l'uniforme, élancé plutôt grande puisque devant faire environ sa taille, de jolies courbes et des cheveux ...bleu ? Oui, oui ses cheveux étaient tout bleu, une coloration, une perruque, qu'importent ils fascinaient subitement Kane. Ils n'étaient pas coiffés, mais cela aussi n'avait pas d'importance, le mouvement qu'ils avaient quand la jeune demoiselle marchait l'attiré. La journée avait du certainement plus le fatiguer qu'il ne le croyait et atteindre au passage son système nerveux, car la seule chose dont il avait envie à ce moment précis c'était de tirer les cheveux de la demoiselle...Oui c'était totalement stupide. Mais vous savez, il y a parfois des moments ou bien que l'on sait que quelque chose est interdis ou parfaitement débile on ne peut se retenir de le faire. Kane connaissait très bien ce genre de situation cela lui arrivait tout le temps, mais là ou la plupart des personnes se contrôlaient Kane, lui, avait le plus souvent cédé à la tentation crétine qui le tenait. Et à mesure qu'il se rapprochait d'elle, l'envie qui le tenaillait se faisait de plus en plus forte. Il n'avait même pas tenté de se raisonner tout ce qu'il voulait c'était toucher SES CHEVEUX BLEUS ! Oui en quelques secondes cela était devenu une psychose, un besoin obsessionnel, mais que voulez-vous Kane avait toujours été habité par une pointe de folie et parfois celle-ci rejaillissait... Et ce qui devait arriver, arriva ... Une fois positionné juste derrière la jeune fille il ne put s'en empêcher et attrapa sans la moindre délicatesse la chevelure azurée qui se balançait devant lui. Les cheveux de la demoiselle étaient souples et doux et lui qui voulait les lui tirer se retrouvait à les tripoter tout émerveillé par leur texture et leur couleur... Il faut croire que Kane n'avait jamais croisé qui que soit avec des cheveux de cette couleur, en tout cas il pouvait être sûr que cette élèves allait le cataloguer comme fou furieux notoire et comme prof incompétent….
Revenir en haut Aller en bas
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Quand M.Mizushima part à la rencontre des élèves....hé bien ça donne ça...(pv Saitô Mitsuko)    Lun 21 Fév 2011 - 21:11

Spoiler:
 
La classe de Mitsuko n’avait pas eu cours de littérature aujourd’hui. Et quand bien même c’aurait été le cas, personne ne se serait étonné de la voir s’éclipser discrètement pour échapper à cette corvée. Même l’idée d’avoir un nouveau professeur ne l’intriguait pas, déjà parce qu’il y en avait pas mal en ce moment, des nouveaux, mais également parce qu’elle éprouvait envers la littérature cette sorte de déception monumentale que ressentaient tous ceux qui aiment les belles lettres et qui avaient été déçu par le traitement très scolaire des œuvres littéraires dans les cours dispensés. Et puis, personne ne voyait vraiment Mitsuko fan de littérature, alors au pire, ce n’est pas comme si cela dérangeait qui que ce soit.

Les cours étaient finis depuis une bonne demi-heure déjà, et la demoiselle était revenue dans le but de s’entrainer dans la salle de musique, mais s’était sans compter la particularité du pensionnat Shôta : Les gens bizarres. Il y en avait dans tous les recoins, dans toutes les pièces, sur tous les murs, partouuuuuut ! /ZBAF/ Hm. Je disais donc que ce pensionnat était peuplé de personnes étranges, et Mitsuko était bien mal placée pour les critiquer.

Elle marchait donc tranquillement, sans avoir rien demandé à personne, lorsqu’elle sentit qu’on s’emparait de ses cheveux ! Elle avait beau en avoir une tonne, la moindre fibre touchée par un être étranger à son propre corps criait à la mort. Elle se retourna violemment, brusquement, ardemment, soudainement, de façon impétueuse (y a pas à dire, le dico des synonymes c’est génial *-*), en mode « L’oréal, parce que je le vaux bien », avec jet de cheveux dans le vent (inexistant dans les couloirs, mais disons que la synergie anti-gravitionnelle générée par ses cheveux bleus au moindre mouvement permettait la confusion aisément, même si cela générait dans l’espace un trou noir toutes les minutes).

Les cheveux dans le vent, donc, elle leva les bras en l’air, et, l’air méchant et constipé, elle lui dit le fond de sa pensée.

« Vous ne passerez pas ! »
(This is a link, click me !)

On aurait dit qu’elle rageait, qu’elle était vraiment énervée, qu’elle allait soit le manger soit le piétiner comme un vulgaire écureuil croisant la route d’une chouette (Ok j’ai regardé le prédateur principal de l’écureuil sur internet, et c’est pas très impressionnant, mais je m’en fous !). Elle semblait pouvoir soulever des montagnes, démolir le monde entier, tant sa colère était profonde et énorme.

Elle ouvrit la bouche une seconde fois (probablement pour l’engloutir d'ailleurs…)...

Quand tout retomba soudainement. Elle sembla se dégonfler, avant d’éclater de rire. Un éclat de rire comme on en voyait rarement ici. Si elle était droguée ? Euh… Je ne peux rien vous garantir, j’en sais rien moi. Après tout, même son état normal n’est pas normal, alors… Bon. Elle lui afficha un gigantesque sourire, lui tendit la main pour la lui serrer, et repris la parole.

Désolée, mais on ne touche pas mes cheveux impunément. Tu veux quelque chose ? Une mèche, un autographe, déposer une offrande ?

Prof ou pas prof, peu importe, la hiérarchie est loin d’être ce qui inquiète le plus notre demoiselle de toutes façons.

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar



MessageSujet: Re: Quand M.Mizushima part à la rencontre des élèves....hé bien ça donne ça...(pv Saitô Mitsuko)    Ven 25 Fév 2011 - 17:50

Spoiler:
 
« Vous ne passerez pas ! »


« AAAAAAAAAH ! »


Ça avait résonné dans l'air, comme le cri d'une bête. Cette fille venait de lui foutre la plus grosse trouille de sa vie. Si vous aviez vu sa tête vous auriez aussi hurlé de peur. Kane avait l'impression qu'il pouvait se faire charger ou bouffer à n'importe quel moment. Si on avait transposé cette scène dans le règne animal, Kane aurait été une pauvre petite proie apeurée et prête à se faire dévorer par son prédateur naturel. Il était effrayé, mais avait surtout beaucoup de mal à se remettre du choc. Ses yeux étaient ronds comme des billes et il tenait ses petits poings contre sa poitrine.
Mon Dieu ! Cette fille était une amazone ! Que devait-il faire ? Plonger à terre faire le mort ? Ou simplement s’enfuir en courant le plus vite possible en espérant ne pas se faire manger tout cru … C’était un choix difficile à faire vu son état de panique, mais il était déjà trop tard et la jeune fille ouvrait déjà la bouche.
Ah ! Elle allait le gober c'était sûr ! Kane ferma les yeux de toutes ses forces en attendant son châtiment pour s'être une fois de plus comporté comme un idiot... Il attendais....Oui il attendait... Bah ? Alors ? .... Ça venait ce châtiment oui ou non ? Ouvrant avec précaution un œil, il vit la jeune amazone déchainée perdre soudainement toute sa rage et sa fougue...Clignant ses petites mirettes, il vit celle-ci lui faire un sourire pour le moins effrayant... laissant voir ce qui paraissait être pour Kane à cet instant précis des crocs acérés. Il lui adressa un regard méfiant, surtout quand celle-ci lui tendit la main. Il empoigna avec fermeté, croyant faire surgit sa virilité non existante et apeuré quelque peu l'ennemi, mais ce fût certainement vain puisque la jeune demoiselle lui décocha sereinement :

« Désolée, mais on ne touche pas mes cheveux impunément. Tu veux quelque chose ? Une mèche, un autographe, déposer une offrande ? »

Une mèche de cheveux ?!! Un autographe ?!! Whouaaa !!!! Il pouvait vraiment avoir ça, là, maintenant, tout de suite ?!! À cette annonce notre pauvre petit Kane c'était transformé en groupie hystérique. Ses yeux étaient de nouveau allumés par cette petite lueur de folie et il considérait des à présent cette fille comme sa nouvelle déesse ... oui avec Kane ça va toujours dans les extrêmes... Se fût sans entendre plus, que ce crétin à moitié déphasé s'agenouilla devant sa ô combien grande déesse et implora son pardon :
« Ô grande déesse à la chevelure bleutée, accorde le pardon au pauvre pêcheur que je suis et permet-moi d’obtenir un autographe de ta part … »

Au mot autographe il avait subitement relevé sa tête jusqu'alors humblement baissée laissant voir son regard de perturbé et tendant avec insistance un carnet et un stylo qu'il avait pris hâtivement dans son sac, ainsi qu'une pair de ciseaux... Et c'est avec son regard de fou furieux et une voix terrifiante que jouant avec ceux-ci il lui rappela une autre de ses propositions :

« Mais je veux bien sûr et avant tout une mèche de tes cheveux ! »


Mouhahaha !!!!! Oui Kane faisait terriblement peur en tous cas pour tout les amoureux de leur masse capillaire, mais on lui avait proposé quelque chose et maintenant il la voulait et on avait intérêt à lui donner

Revenir en haut Aller en bas
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Quand M.Mizushima part à la rencontre des élèves....hé bien ça donne ça...(pv Saitô Mitsuko)    Dim 6 Mar 2011 - 13:16

Spoiler:
 

Il avait hurlé.

Elle n'avait jamais fait cela auparavant. Faire peur aux gens, les renvoyer bouler, les faire se sentir minable, facile, vu et revu. Mais crier en plein milieu du couloir en mode Gandalf le Gris, elle n'avait encore jamais expérimenté, et... Force est de constater que ça marchait plutôt bien. Ou alors il était particulièrement bon acteur, mais le but de cette manœuvre, si tant est que ce soit le cas, restait très flou pour la demoiselle, aussi choisit-elle la première option.

Mais alors qu'elle se calmait, et bien... et bien... Ce n'était pas son cas à lui. Elle se demandait franchement ce qu'il avait pu fumé/boire/avaler comme conneries pour être dans un état pareil d'ailleurs. Il semblait jubiler rien qu'à l'idée d'obtenir, quoi, un autographe ? What the fuck is this joke ? Ses yeux brillaient comme un gosse à qui l'on apporte ses cadeaux de noël, et il s'agenouilla devant elle sans plus attendre.

« Ô grande déesse à la chevelure bleutée, accorde le pardon au pauvre pêcheur que je suis et permet-moi d’obtenir un autographe de ta part … »

Ok.
Quand je parlais des gens bizarres, je ne parlais pas des gens complètement tarés, et suffisament stupide pour prendre Mitsuko pour une déesse. Chevelure bleutée soit, mais elle n'avait rien d'une créature supranaturelle, descendue du ciel pour se mêler au commun des mortels dans le but de... Euh... Sérieusement, si elle était vraiment divine, vous croyez vraiment qu'elle serait allée s'emmerder dans un pensionnat pareil ? Sérieux ? Elle serait restée chez elle, entre deux nuages, tuant les gens qu'elle n'aimait pas, et rendant riche et heureux ceux qui le méritait à ses yeux - à savoir pas grand monde.

Aussi ne cacha-t-elle pas sa perplexité lorsqu'il prit un carnet et un stylo de son sac, accompagné... D'une paire de ciseau et d'un regard de fou furieux. Une personne censée et normale se serait probablement enfuie en courant, ou au mieux, aurait sortit un spray au poivre pour l'en asperger, mais partir du principe que Saitô était normale serait une erreur à ne pas faire. Et il semblait qu'il en avait conscience, manifestement.

« Mais je veux bien sûr et avant tout une mèche de tes cheveux ! »

Elle se baissa afin d'être à sa hauteur, et saisit le carnet et le stylo.

Soit, je ferais cela pour un agneau égaré.

Elle y dessina un mouton (allez savoir pourquoi), puis souleva délicatement ses cheveux, prit la paire de ciseau, et découpa une petite mèche dont personne ne s'apercevrait de la disparition. Elle la posa sur le carnet. Elle allait lui rendre le tout quand elle reprit la parole d'une voix nettement moins gentille et particulièrement froide.

Mais si je découvre que tu fais une poupée vaudou, et que tu utilise cette mèche à des fins maléfique, pour détruire le monde ou corrompre des âmes... Je viendrais dans ton sommeil armée de ces même ciseaux, et je te découperais en morceaux.

A cet instant, ses yeux semblaient abriter une tempête, ce qui ne faisait qu'ajouter à la crédibilité qu'elle pouvait avoir dans ce genre de situation. Sept ans de théâtre, ça aide, croyez-moi. Elle lui tendit le carnet, le stylo et la mèche de cheveux bleutée, se redressa, et l'invita à se relever.

Au fait... Puis-je savoir qui tu es ?

Elle afficha de nouveau un sourire chaleureux. Lunatique ? À peine... D'autant plus qu'elle non plus n'avait pas même pris la peine d'esquisser une présentation de quelque manière que ce soit, alors... Alors on s'en fous, elle vient de lui donner une mèche de cheveux, ça valait bien toutes les présentations du monde, nan ? Il possédait son ADN ! /MUR/

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand M.Mizushima part à la rencontre des élèves....hé bien ça donne ça...(pv Saitô Mitsuko)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand M.Mizushima part à la rencontre des élèves....hé bien ça donne ça...(pv Saitô Mitsuko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Quand on veut être sûr que tout soit bien fait alors, on doit le faire sois-même.
» Envie de taper sur quelque chose
» Myla [ Un jour tu fumeras les cendres de mon cœur en guise de joint, et tu comprendras quand tu seras stone a quel point j'allais pas bien ]
» CELESTIN ♣ Quand on confond un clafoutis et une part de clafoutis, on vient pas la ramener !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-