AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   Sam 12 Fév 2011 - 15:26

Le Soleil venait à peine de se lever. Encore tout engourdi de son sommeil, il balançait maladroitement ses rayons variant du rouge à l'orange. Les rares nuages, bien que le ciel fut encore assez sombre, laissaient apercevoir une voute de cristal teintée d'un bleu éclatant. La journée s'annonçait d'elle même. Pourtant, le pensionnat était encore plongé dans un délicieux sommeil, encombré de rêves. Quoi de plus normal en ce début de week-end...

Emily n'était pas habituellement du genre à se lever tôt. C'était même plutôt le contraire. Mais tout arrive un jour ou l'autre. Alors, aujourd'hui, dès l'aube, elle s'était levée -sans réveil !-, avait embarqué quelques affaires et s'était glissé dans la fraiche ambiance que lui offrait ce jour nouveau. A pieds, elle traversa le parc du pensionnat et sortit de l'enceinte de l'établissement.

Elle se hasarda à travers le village voisin à la pension. Le vent était doux. Et heureusement, car elle était vêtue simplement d'un débardeur noir, d'un short en jean déchiré à force de le mettre et de basket aussi bien usées. Ses pieds, après l'avoir baladée dans tout le village, l'a menèrent un peu à l'écart. Là, c'est la surprise totale.

La mer ! Y'avait la mer ! Elle était stupéfaite de ne pas l'avoir su plus tôt. Aussitôt, elle retira ses basket, les pris à la main, et traversa la plage en courant. Elle balançait ses chaussures et plongea avec délices ses pieds dans l'eau. La mer était encore glaciale. Pas étonnant. Il ne devait être que huit heure...

Elle avança, jusqu'à ce que le bas de son short commence à être mouillé. Elle s'en fichait totalement. Elle releva la tête et observa un moment le ciel. Il s'était pas mal éclairci depuis qu'elle était partie, les nuages s'étaient totalement dispersés et les rayons de soleil viraient plus sur le jaune. Entre mer et ciel. Cette instant était sublime. Elle ne pensait plus à rien. Elle oubliait naïvement toute la pression et les doutes dont elle était habituellement chargée à bloc, un grand sourire aux lèvres et les yeux fermés.

_________________

« Save Our Souls. »


Dernière édition par Stranger Emily le Jeu 17 Mar 2011 - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   Dim 6 Mar 2011 - 21:40

Depuis que Mitsu' était revenue au pensionnat elle tâchaient d'éviter au maximum de s'éterniser dans ce qui était supposé être sa chambre. La demoiselle se sentait autant à son aise dans cet établissement perdu et faisandé qu'un oiseau aurait pu l'être dans un clapier à lapin. D'ailleurs, ses visites se réduisaient au stricte minimum vital, à savoir dormir et faire sa toilette. Depuis des mois, Saitô avait été amenée à squatter bon gré mal gré la bibliothèque ou d'autres lieux à peu près aussi palpitants, puisque comme nous ne vous l'apprendrons sans doute pas, nous sommes en février et il ne faisait pas un temps sublime en cette partie de l'année dans cette partie du globe. Alors quand le temps s'était éclaircit, elle en avait profité pour sortir.

Le fait d'éviter tout ce qui ne constituait pas les quatre murs de cette chambre maudite du second étage et ses habitantes, avait amenée la demoiselle à parfois tomber sur un autre types de personnes dont la présence ne la réjouissait pas des masses non plus. Le fait est que de toute manière où qu'elle aille, Mitsuko semblait cernée. Quelle idée sa mère avait-elle eu de la foutre dans un tel endroit ? Elle n'avaient toujours pas remarqué, en dix sept ans de vie commune avec sa progéniture que cette dernière avait développée un taux d'asociabilité et d'anticonformisme si élevé qu'il vallait amplement de figurer dans la guiness des records ?!

Du coup, Mitsuko avait passé la nuit dehors.

Certains riront en hurlant : CLODOOOOOO, mais passons sur ce manque cruel d'imagination, et excusons cette pensée générée par deux neurones se battant en duel dans le corps de petits adolescents transits. Le fait est qu'elle se trouvait là, baskets à la main, pieds dans le sable, à marcher. Elle ne s'était même pas arrêtée pour regarder le sublime coucher de soleil, non pas à cause de son insensibilité, mais parce qu'elle regardait avec une certaine perplexité son téléphone portable, faisant défiler le message-pavé que sa mère lui avait envoyé. Il commençait par "Ma chérie,", contenait "je t'envoie Sakura", et finissait par "Bisoux ma belle", ce qui, entre nous, était la seule chose qu'elle avait retenu, bien que sa génitrice ait tenté de noyer le poisson sous des fioritures du style "J'ai mangé une pomme hier, elle était moins bonne que celle d'avant hier, mon dieu, mon dentiste est trop canon !" et... Non, c'était définitivement trop suspect.

Pourtant, Mitsu' était parfaitement calme.

Oui, très calme.

Elle leva son bras très haut derrière elle... Et lança le téléphone dans l'eau, le plus loin possible... C'est à dire à coté de cette silhouette qu'elle voyait là bas. Elle s'en voulut instantanément. C'est vrai quoi, balancer son iPhone (oui je suis sponsorisée) plein de méchants composants électroniques était un acte parfaitement irresponsable. Il allait partir en pleine mer, écorcher de sublimes petits poissons tout meugnons, tuer les dauphins, faire muter les requins en dinosaures géants, et faire exploser la planète. Mitsuko eut un soupir, et s'avança jusqu'à Emily.

Hey, salut, euh...

Non, les gens n'intéressaient pas Mitsu. Pourtant, elle parvenait à se souvenir, parfois, de...

Emi.

Elle esquissa un vague signe de la main, censé expliquer cette hésitation. Elle avait passé la nuit dehors et, même si elle n'était pas le moins du monde fatiguée, son esprit s'en retrouvait quelque peu altéré, dans les vapes. Quand à sa fatigue inexistante, je ne vous révélerais pas son secret, inutile d'en rajouter sur la liste des longues choses que notre demoiselle avait à se reprocher. Elle se pencha néanmoins, fouilla deux secondes et demi le sable, mais ne retrouva pas son portable, probablement partit visiter les fonds marins.

Pas qu'elle se sente concernée de quelque manière que ce soit par l'écologie, elle voulait juste le jeter une deuxième fois pour passer ses nerfs.

Dommage.

Sermonnera, sermonnera pas ? A en juger par les statistiques globales, on pourrait penser que Mitsuko avait fait vraiment mauvaise impression.

Pas le type d'information à influencer son comportement en tous cas.

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotetsu Moaavatar
Passante


Messages : 27
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge :
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   Dim 6 Mar 2011 - 22:46

Depuis le début de l'année la Kotetsu n'avait strictement et minablement rien fait. Ne s'intéressant vraiment pas à cette foule de gamin plus imbus d'eux même les uns que les autres, se disputant des gamines toutes plus vaniteuses encore. C'est sûr que dit comme ca on pourrait croire que cette fille est une sainte-ni-touche. Pourtant la résultante de cette situation n'était autre que ses défauts... Bucheuse elle avait passé la majorité de son temps à bosser, chieuse elle avait fait fuir la plupart des personnes l'ayant approchés. Cupide elle avait cherché un p'tit boulot pour combler ses dépenses, un peu beaucoup, extravagantes.

Ceci expliquant cela, voila pourquoi elle été pied-nue sur cette plage quasi-déserte. Elle avait pour devise, le vieux dicton "la richesse appartient aux lève-tôt" expliquant en très peu de mot la raison de sa présence en cette heure si matinal. Comme pour donner raison aux petits vieux médisant sur les jeunes et leurs portable, Moa sa baladait elle aussi un téléphone en main. Là s'arrêtait pourtant la comparaison. Oh non, la jeune fille ne se livrerait jamais à une activité aussi social que de lire un message reçut. Ayant coupé tous ses contacts familiaux comme amicaux, elle n'était pas près d'en recevoir de toute façon... C'est donc pour s'occuper avec un vieux jeux, sur son téléphone pourrit, qu'elle tenait l'appareil en main, ratant donc le magnifique paysage matinal avec son levé de soleil sublime. Un petite sacrilège quoi !

L'autre main dans une poche, elle s'appliquait à aligner les forme du mythique Tétris. La sensation du sable entre ses orteils provoquait chez elle un espèce de calme, qu'elle ne pouvait pas reproduire d'elle même. Avant ce jour elle n'avait jamais vue la mer qu'a la télé et il lui semblait pourtant naturel d'en profiter ainsi. Elle réajusta d'une main distraite les quelques mèches folles créée par le vent. Concentré sur son score, encore jamais atteint, la jeune fille réussit le rare exploit de tomber dans le sable. Rien de bien méchant et le portable trop moisit pour être sensible a ce genre de condition ne fut même pas perturbé. La fierté de la fille par contre... Bon elle n'était pas du genre à piquer une crise pour ca, mais c'est un peu comme la première chute de ski, on rigole, on rigole mais sa fait chier !

La recherche de job ayant était depuis le début de l'année un tel désastre, Moa décidât de profiter de la présence de ces deux filles pour leurs demander ce qu'elle savait sur le sujet... Ok, y'a mieux comme approche que "Salut vous sauriez pas si y'a des job à mi-temps dans le coin ?" mais ct'e fille n'était pas vraiment du style à chercher la bonne formulation au bon moment. Du coup elle produit l'effort de changer (mais pas trop) sa phrase de base.

-Salut les filles !

Et de rajouter pour pas avoir trop l'air de s'incruster. (Peine perdu à vrai dire, sur une plage déserte...)

-J'peu vous poser une question ?

Sur ce elle attendit, patiemment, enfin aussi patiemment qu'elle le put c'est à dire, toujours en jouant sur son exaspérant téléphone. Attendant certainement la dernière minute pour mettre fin à son record.

_________________

The significance of lying !
嘘の意義!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Re: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   Mar 15 Mar 2011 - 22:21

Plouf. Emily n'eut pas le temps de comprendre qu'un Objet Volant Non Identifié tomba à ses pieds. S'enfonçant dans la mer, l'objet en question se noyait dans un clapotis apaisant. Il crachota quelques bulles et déclara sa fin officiellement. Game Over. La demoiselle éclata de rire. C'était tellement con. C'est vrai, à quoi ça servait au final un portable ? C'est tellement futile. Son rire se calma soudainement. Merde, ce portable appartenait sans doute à quelqu'un qui devait rager de... Ne plus en avoir. La propriétaire potentielle s'approcha de l'anglaise et la salua. Tient, elle connaissait son prénom... Et puis, son visage lui rappelait quelque chose... Mmh. Le cours d'anglais ! Mais bien sûr ! Celle qui veut se faire bonne élève en cours mais finit par tourner les talons face au prof' avec un air méprisant. Bizarre d'ailleurs. En tout cas, elle n'avait pas l'air très enthousiaste aujourd'hui. Bon, disons le franchement, c'était à croire qu'elle avait passé une nuit blanche. Passant outre ce détail, l'arrivante avait l'air de bien se contre foutre du fait que son portable gisait actuellement au fond de l'eau. Tant mieux.

    - Salut... Mitsuko ?


La jeune femme n'avait jamais eu la mémoire des prénoms. Pas de mémoire tout court en fait. Mais les noms, c'était pire que tout. Ca se mélangeait tout le temps dans sa tête et ça revenait par syllabes désarticulés et inimaginable. Pourtant, cette fois, elle réussit à retrouver son prénom de façon plutôt aisée. Bon, il lui fallut un petit moment mais, ça compte pas.

Emily baissa la tête et fixa l'endroit où quelques instants plus tôt le téléphone se débattait. Un large sourire se forma sur son visage. Elle glissa sa main dans sa poche, tomba sur son propre portable et le sortit. Pendant un moment, l'anglaise le tourna et retourna entre ses doigts. Non pas par anxiété, mais plutôt comme on regarde un condamné à mort qui l'a bien mérité. Son bras le plus en arrière qu'elle pu, jusqu'à ce que ses muscles la tirent dans une douloureuse distorsion. D'un mouvement rapide, elle balança son téléphone portable le plus loin possible. Elle observa le vol plané dans un silence presque religieux.

Plouf. La jeune femme éclata à nouveau de rire. Elle devait paraitre vraiment étrange, mais bon, elle avait l'habitude. Une nouvelle venue vient briser ce moment de pur délire.

Eh bien. Emily ne s'attendait pas à ce que, à une heure si matinale, il y ait tant de gens à la plage. Surtout en plein mois de mars. Enfin, désormais, elle était plutôt d'humeur à faire connaissance. Ca ne lui ferait pas de mal d'être un peu sociale de temps en temps. Enfin, il ne faudrait pas que ça devienne une habitude non plus...

L'arrivante les salua et désirait apparemment leur poser une question. ...Une question ? Haha. Et si j'dis non, tu peux pas ? Emily sourit à cette pensée mais se retint. Elle ne voulait pas non plus avoir l'air agressive, cela ne lui ressemblait pas vraiment...

    - Je t'écoute, répondit-elle simplement.


La demoiselle fixait l'arrivante avec une sorte de fascination perdue, le regard complètement paumé dans le vague. Elle devait avoir l'air soit absolument absorbée par la présence d'une tierce personne, soit carrément inconsciente, irréel. Son cerveau s'était comme brusquement déconnecté et cherchait désormais à se reconnecter. Malheureusement, la wifi n'était pas excellente...

_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Saitô Mitsukoavatar
Passante


Messages : 221

Votre personnage
Âge : 17 ans - 3e Année
Classe ou Emploie:
Club :

MessageSujet: Re: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   Mer 16 Mar 2011 - 19:54

D'une certaine manière, Mitsuko ne s'attendait pas qu'Emily la rejoigne dans sa révolte improvisée contre les téléphones portables. Sauf que. La Saitô possédait deux téléphones, le second précieusement rangé dans sa valise, dans la chambre dans laquelle elle n'allait jamais. Mais bon, elle n'allait pas lui lancer : « Olol quoi, moi je peux jeter mon portable, j'en ai un autre ! » Oui, inutile de préciser qu'avec tout l'argent que son beau père lui offrait en échange d'un peu d'affection,elle ne comptait plus les dépenses, d'autant plus qu'avec tout ce qu'elle avait brûlé en charité, elle aurait pu s'acheter au moins 14 Ferraris. Que voulez-vous qu'elle fasse d'autant d'argent ? Se payer des fringues haute couture ? Pas son genre. S'acheter des voitures ? Pas le permis. S'acheter un troupeau de lamas ? Elle préférait les girafes.

▬ Salut les filles !  J'peux vous poser une question ?

Yeah, fresestyle, people are in da place !

Oui, c'était peuplé en cette matinée. C'était quoi le délire là, y avait une fête, un rassemblement, un événement important (pleine lune, éclipse... euh... non) ?? Elle observa un instant la nana qui s'était gentiment incrusté. Ok. Elle avait l'air teeeeellement absorbée par son téléphone portable, ça en exaspéra notre demoiselle. T'aborde pas les gens en regardant Tétris. Alors comme ça, on est moins intéressant que la brique bleue que t'es en train de caser ? T'es sûre ?

D'un mouvement vague qui se voulait involontaire, son bras heurta le précieux appareil sur lequel le record commençait véritablement à devenir intéressant, si bien que celui-ci finit sa course... Dans l'eau.

Oups.

Difficile de faire plus ironique, d'autant plus que Mitsu' ne prit même pas la peine de dessiner sur son visage une grimace d'excuse, ç'aurait été complètement futile et ridicule. En revanche, elle afficha un sourire presque chaleureux, et rajouta avec un réel sérieux :

Bienvenue au club des sans portables !

_________________

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotetsu Moaavatar
Passante


Messages : 27
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge :
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   Jeu 17 Mar 2011 - 22:32

La ligne verte rejoignait le carré bleu, une colonne d'éliminée en plus ! Les points s'accumulent, la tension monte à un point que l'excitation commence à gagner la jeune fille. Ouai enfin un truck cool ! le record d'avant et bien loin derrière, le nouveau est assez impressionnant, Moa n'en crois pas ses yeux. Et BAM ! Le vieux machin pourrit rejoint ses jeunots de confrères dans un plouf, assez pathétique. La surprise ? La haine ? La colère ? le dégouts ? L'incrédulité d'une tel situation obligeait la Kotetsu à osciller entre toute ces émotions... Mais non ! Il n'était pas question qu'elle deviennent tarée à cause d'un jeu et d'une -pour être polie- vilaine fifille à mémère ! Son expression si calme et indifférente se fit vague et un sourire mauvais et quelques larmes de frustration, peignaient maintenant sa face d'enragée. Stop ! Elle n'allait certes pas allait plus loin, ce serait vraiment casse-noisette n'est ce pas ! Non, elle allait s'essuyer les yeux. Voila ! Ce séparer de cette mine de barge. Voila ! Et enfin prendre le bon vieux sourire de première de la classe. Voila ! Et hop. Ou comment se faire emmerder dès l'aube !

La Sa... Heu la vilaine, ne perdit même pas une seconde pour s'excuser, elle fit juste un autre de ses sales plan pour mettre Moa en rogne... La journée s'annonçait pourtant bien. Celle-qui-venait-de-se-faire-emmerder, plongea son regard dans celui de son ennemie naturel. Elle renvoya sourire pour sourire et ajouta elle même un petit commentaire, moralisateur, écolo, chiant et finalement avec pour seul but de renvoyer à la petite chieuse son clin d'œil.

-Ohoh ! En voila une jeune Hime-sama ! Veuillez me pardonner de ne pas avoir suivit votre exemple si empreint de sagesse et de bonté ! Je suis confuse de n'avoir sut moi aussi me séparer d'un objet que certaine personne ne peuvent se payer... Et tout cela en plus, pour le profit de nos chères amis de la mer ! Comme je me sent coupable de ne pas avoir "rendue à la terre ce qui appartient à la terre". Je vous suis tellement reconnaissante de m'accueillir dans votre club très fermé.

Certes c'était envoyé dans la face d'une personne qui ne devait pas avoir beaucoup de cervelle mais Moa avait quand même espérée qu'elle comprendre un minimum la subtilité... Peu-être n'avait-elle pas fait assez de fautes dans sa manière de parler ? Après tout avec un si faible esprit il fallait baisser le niveau... Qu'elle malheurs, elle était tombée dans un lycée de yankee ! On dit : "L'habit ne fait pas le moine" mais alors comment ce fait-il que tout les religieux se ressemblent ? Et que cette jeune et charmante demoiselle, tienne pas mal du délinquant ?

Ayant oubliée un peu -beaucoup- la raison de son approche et son téléphone pourrit gisant au fond de l'eau, elle nu pas d'autre choix que de tourner le dos à la garce tout en faisant face à l'autre fille qui se marrait, inopportunément. Okay, après tout pourquoi pas ? Elle avait assisté à une scène qui pourrait passer pour comique vue de l'extérieur... Ouai on vas dire ca, histoire de se convaincre que ce n'est pas simplement et bêtement juste pour se foutre de la gueule de la malheureuse...

-J'ai perdue la raison de mon incrustation à cause de cette garce, désolé pour la gêne... J'vais surement me tirer avant qu'elle n'ai une autre de ses fameuses idées. Enchantée quand même de t'avoir rencontrée... Heu Kimi-san ! Tu pourras m'appeler Moa à l'occas'


Dépitée, déçut et affreusement décourager de jamais refaire un minimum d'effort social, Moa baillât un bon coup avant de regarder en coins la folle, une lueur de méprit dans le regard... La première impression et souvent la plus forte !

Ou comment prendre les choses mal et avec classe ! xD

_________________

The significance of lying !
嘘の意義!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stranger Emilyavatar
The Queen


Messages : 422
Féminin Age : 21

Votre personnage
Âge : 17 ans/Troisième année
Classe ou Emploie:
Club : Shinbun Shôta

MessageSujet: Re: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   Dim 17 Avr 2011 - 14:09

[HRP : Arg ! Un mois de retard ! Gomeeeeen >.< C'est inadmissible, je sais, je sais...]


En un éclair, la dénommé Mitsuko avait volontairement envoyé valser le téléphone portable sur lequel était scotchée quelques instants plus tôt la nouvelle arrivante, qui se présenta en tant que -Prénom ? Surnom ? Nom ? Bonne question. - Moa. Cette dernière, avec un sang froid - il fallait l'admettre - exemplaire, lui lança une réplique cinglante et se tourna vers Emily. Celle-ci ne sut plus trop quoi faire, les choses s'étaient enchainés tellement vite ! Elle n'était même pas certaine que cela ce soit vraiment déroulé dans cet ordre... Peut-être même avait-elle zappé un épisode !

Mitsuko affichait un large sourire, qui se voulait presque accueillant et l'autre jeune femme avait désormais un total mépris pour elle. Après un véritable ping-pong du regard, l'anglaise posa finalement son regard sur Moa et la détailla un moment, tout à fait inexpressif.

    -Emi, pour ma part.


Il est vrai que l'attitude de Moa scotché à son jeu alors qu'elle abordait des inconnues était tout à fait déplaisante. Il est vrai aussi que ce n'était pas une raison pour balancer ledit téléphone rejoindre les deux autres. Et il est vrai que la situation actuelle était des plus absurde et incroyable. On en aurait fait un scénario, que personne n'y aurait cru.

Elle jeta un œil à la demoiselle à coté d'elle. Puis à celle qui se tenait en face d'elle. Non, décidément, elle ne voulais pas prendre part à leur querelle idiote. C'était absurde. Les disputes, elle avait eu sa dose, c'est bon ! Pourquoi les gens cherchent-ils toujours à avoir raison à la fin ? Y a des fois où il faut savoir lâcher prise pour des conneries pareilles ! D'ailleurs c'est même pas une question de lâcher prise, ce n'est pas de la lâcheté, c'est de la maîtrise de soi, une question de bon sens.

Emily poussa un soupir et lança un regard vers la plage. Du regard, elle se mit en quête de trouver ses chaussures qu'elle avait balancé tout à l'heure. Merde. Voilà qu'elle ne les trouvait plus.

    " C'est malin, tient ! Félicitations, ma chère ! T'es vraiment pas douée, hein... "


Une vague inquiétude la traversa, et puis elle releva la tête et retrouva le ciel immensément bleue. Et là, plus aucune crainte n'aurait pu l'atteindre.

_________________

« Save Our Souls. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rime.over-blog.net
Tadashi Shinavatar
The King


Messages : 287
Masculin Age : 25

Votre personnage
Âge : 19ans
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   Mer 2 Mai 2012 - 10:58

Pour notre malheur a tout deux et par ce que même le Roi et sa Reine ne peuvent dérogé a la loi suprême du forum, j'archive dans une semaine. MP pour Désarchivage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre mer et ciel [Pv Saitô Mitsuko, Kotetsu Moa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» je regarde le sol, et toi le ciel . Lux
» la frontière entre l'amour et la haine est aussi fine que celle entre la terre et le ciel — femme de femme only ♥
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-