AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Mer 27 Oct 2010 - 15:16

  • Ce soir-là, juste après son cours d'histoire qui était son dernier cours du mercredi. Hiban se leva avec sa nonchalance habituelle, et rangea ses affaires lentement, comme à son habitude, il n'aimait pas se presser. Un peu dans ses rêves et endormi par le cours qui s'était voulu assez soporifique, de toute façon, l'histoire était de loin sa matière la plus détestée, bien qu'il savait que l'étude de ses antécédent était importante.

  • Il ne remarqua pas toute de suite que la classe se vida bien plus vide qu'il ne l'aurait prévu, comme les autres salles de cours d'ailleurs... Et cela ne fut que quand il leva la tête qu'il put voir qu'il était désormais seul dans la vaste salle vide. Il observa que des chaises n'étaient pas à leur place, et il remarqua que le prof n'avait pas fermé la porte, pas très sérieux ça... Enfin. Il alla poser son sac sur le bureau du prof, et regarda la salle, il se retrouvait rarement au tableau, et n'avait jamais pensé à regarder une salle de classe sous cet angle. Il compris alors pourquoi certains profs se sentaient si surs d'eux ou si peu assurés quand ils se retrouvaient avec trente chaises, avec autant d'élèves assis dessus, devant eux.

  • Il alla voir à la fenêtre et regarda d'un air calme, et observa ses camarades sortir par le portail du lycée, ou se diriger vers l'internat du pensionnat. Il se surpris à ressentir une certaine joie à se retrouver seul et au calme, Hiban n'aimait pas le bruit, et cette atmosphère qui changeait de l'ambiance agitée et bruyante d'une classe le soulagea.

  • Hiban, aimait donc le calme, et l'ordre. Oui, et il appréciait que tout soit à sa place dasn une salle, que tout se déroule comme il le voulait. Et la salle de cours qui était là, ne correspondait pas à ses goûts. Les chaises n'étaient pas rangées sous les tables, et Hiban poussa un soupir.
    Machinalement, il se mit à remettre les chaises à leur place, à la façon d'une vieille ménagère.

  • Cette scène lui rapellait étrangement quelqu'un qu'il avait connu il y a longtemps. C'était à l'école primaire, ou au collège, il ne savait plus bien... Bref, il se souvenait avoir aidé une fille, plus jeune que lui, elle s'était faite embéter par des idiots de sa classe, à la fin des cours. C'était la seule fois ou Hiban était venu en aide à quelqu'un de manière aussi héroique, à la façon du prince sur son cheval blanc. Bien que la scène qui suivit fut peu glorieuse pour le prince : il prit tous les coups que les méchants destinaient à la princesse, mais au moins, il l'avait protégé, la princesse... Puis ces deux-là étaient restés dans cette salle vide, à discuter de tout et de rien, Hiban ne se rapellait pas avoir de nouveau eu une si longue discussion avec quelqu'un depuis.

  • Le nom de cette fille ne lui revenait pas... C'était un prénom un peu bizarre, lui semblait-il.
    En continuant de jouer à la femme de ménage tout seul, il avait oublié la porte grande ouverte de la salle, et il n'avait pas vu que quelqu'un l'observait, accomplir obstinément le rangement de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Koakuma
Passante


Messages : 189
Féminin
Votre personnage
Âge : 16 ans, élève
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Mer 27 Oct 2010 - 18:48

Koakuma aimait bien se balader seule dans les couloirs après les cours, elle se souvenait alors avec délices des quelques bons souvenirs de son enfance...
Elle fini par entrer dans une salle vide, et remarqua un garçon, le seul d'ailleurs, tous les autres étant déjà partis, aux cheveux bleus en train de regarder la salle vide qui s'étalait sous ses yeux... tout aussi bleus...
Sur le coup elle ne se rappela pas de lui, puis il poussa un long soupir...
Se soupir, ses yeux, ses cheveux... tout lui était familier...
Il s'approcha d'une chaise et la rangea, et il rangea la suivante, et celle d'aprés...

C'est alors qu'il lui revint en mémoire.... un soir d'été, le soleil passais au travers des fenêtres, et elle se faisait copieusement injurier par ces gentils petits camarades, jusqu'au moment ou un garçon, qui ne parlait jamais à personne, c'était approchée d'elle pour l'aider à remettre les chaises...
Ensuite il l'avait même défendue devant les grands garçons... Il avait été son héros ce jour là... Le héros d'une paysanne en détresse...
Et ils avaient papotés... Elle ne se rappelait plus du contenu de la conversation mais elle avait été longue et chacun buvait les paroles de l'autre avec insistance...

C'était un de ces rares souvenirs joyeux de son enfance et le plus beau de tous...

Elle se cacha derrière le mur en rougissant... et se dit qu'elle devait peut-être lui demander son nom... c'est qu'elle aurais eu l'air fine si ça n'avait pas été lui...
Elle le fixa longuement. Lorsqu'il se retourna vers elle elle su que ça ne pouvait être que lui... Elle n'avait pas oubliée son nom, ses yeux, ses cheveux, son visage, quoique un peu changé... elle les avait gravé dans son cœur, il avait été son seul ami...

Elle le fixa pendant quelque secondes, ses yeux se remplissant de larmes et se jeta dans ses bras en pleurant. Si quelqu'un était entré à se moment la, il aurait trouvé la scène étrange mais elle s'en fichait...
Une fois bien lovée dans ses bras elle s'exclama

-Hi...Hiban ?? HIBAN !!!! Qu... Qu'est-ce que tu fais la ?! Tu te rappelle de moi ? Koakuma ! Tu t'est inscris au pensionnat Shota ?!

Et elle pleura encore plus après avoir prononcé son nom... Elle était si heureuse de l'avoir retrouvé, d'avoir retrouvé son héros... <3 .

_________________

La Psychopatate t'aime Invité <3 !!

"Qui bene amat, bene castigat"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Jeu 28 Oct 2010 - 13:27

  • Hiban ne remarqua pas tout de suite cette fille à l'air puéril qui s'était cachée derrière le battement de la porte. Il continuait de faire sa ménagère en rangeant ce que les autres élèves de sa classe n'avaient pas rangé. Rien de semblait pouvoir le perturber, si ce n'est un bruit qui venait de l'entrée de la salle. Hiban sursauta et se retourna brusquement vers la petite fille debout dans l'entrebâillement de la porte, enfin, ce n'était pas une petite fille, ce n'était plus une petite fille. Il la reconnue immédiatement quand elle couru se jeter dans ses bras en pleurant.

  • Elle semblaient tellement heureuse de le revoir, qu'elle en pleurait, en l'appelant par son nom, Hiban, il était heureux qu'elle s'en souvienne. Il se laissa faire à son étreinte et la cagoela à son tour, puis prononça son prénom, pour lui montrer que lui non plus, il n'avait pas oublié sa petite princesse.


    « Koakuma. »




  • Il la regarda, elle avait grandi mais Hiban était toujours un géant à côté d'elle, il vit ses yeux de couleur différente, eux n'avaient pas changé, il se rappela que ce détail dans le visage de sa camarade l'avait frappé la première fois.
    Il passa sa main dans les cheveux de Koakuma, qui pleurait toujours, il lui chuchota des paroles rassurantes, pour qu'elle sêche ses larmes, c'est vrai que ces retrouvailles était fort émouvantes, mais Hiban ne pleurerait pas, les garçons ne pleurait pas quand une fille pleurait dans leurs bras, et après ce qu'il avait vécu, Hiban avait oublié comment pleurer.


    « Ne pleure plus Koakuma. C'est bien moi, je suis là maintenant... Avec toi. »



  • Il lui adressa un sourire, le premier qu'il esquissa depuis des années depuis des années, et continua de lui caresser les cheveux, ils étaient si doux, et si beaux dans leur teinte noire.
    Un moment s'écoula, les deux lycéens étaient toujours dans les bras l'un de l'autre, dans cette grande salle vide, et maintenant ordonnée, aucun des deux ne parlaient, ou n'osaient dire un mots, ils savouraient leur retrouvailles, ils étaient si bien ainsi. Hiban n'osa pas rompre le silence, il se contentait de sourire à Koakuma, il était pourtant sur d'avoir oublié de sourire aussi, depuis le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Koakuma
Passante


Messages : 189
Féminin
Votre personnage
Âge : 16 ans, élève
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Dim 31 Oct 2010 - 19:48

-Koakuma

Il avais prononcé son nom ! Il ne l'avait pas oubliée... Son cœur rata un battement tellement il était beau à ce moment là... Pff elle n'allais pas faire le poids si tous les garçons de cette école lui ressemblait...
Blottie contre lui elle sentait sa main passant dans son dos pour la rassurer... la, à cet instant elle se sentait bien, merveilleusement bien... Elle aurais aimée rester ici, dans ses bras, à ne rien faire d'autre que sentir son odeur masculine...
Elle s'accorda le droit de savourer ce moment... Il caressais ses cheveux comme lorsqu'ils étaient petits...
Elle le regarda alors avec insistance, notant tous les changements que le temps avait opéré chez lui... Il avait grandis et la dépassais toujours de quelques bons centimètres... Son visage c'était amincit et il était éclairé par ses deux yeux bleu, bleus comme l'océan...
Il avait toujours l'air aussi renfermé... Il n'avait l'air ni ravi, ni malheureux de la voir, pourtant elle savait qu'au fond de lui il était heureux d'être ici... Et elle en était flattée...
Il avait toujours été un garçon au caractère difficile et il était très rare de voir un sourir naitre sur ses lèvre, elle le savait...

-Ne pleure plus Koakuma. C'est bien moi, je suis là maintenant... Avec toi.

Il l'avait toujours protégé, comme un grand frère... Elle se repassais mentalement encore et toujours la scène de leur rencontre... Peut-être que leurs différence les avaient rapprochés...
Il lui sourit de toute ses dent... et recommença à caresser ses cheveux...
Un frisson passa dans son dos et elle lui sourit en retour, heureuse de l'avoir rendu joyeux...
Ils restèrent enlacés dans le silence de la salle, leurs coeur battant la chamade sous l'émotion de leurs retrouvailles ...


Finalement elle se détacha de lui à regret pour essayer de s'assoir élégamment sur une chaise...
Qui n'était pas là, elle avais complètement oubliée qu'il l'avait surement rangée...
Elle se cassa donc élégament la figure.
Elle se releva en vitesse avant qu'il n'ai une magnifique vue sur les dessous de son uniforme... et s'assit plutôt sur une table en riant quelques peu de sa gaffe. Elle se sentait rougissante et, gênée, elle tenta de relancer la conversation..

-Tu est revenu pour de bon hein ? Mais... Pourquoi tu t'est inscrit ici ??

Koakuma les étoiles pleins les yeux fouilla, chercha son regard en attendant la réponse. <3

_________________

La Psychopatate t'aime Invité <3 !!

"Qui bene amat, bene castigat"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Mar 2 Nov 2010 - 12:50

  • Koakuma lui rendit son sourire. Ce sourire, il s'en souvenait si bien, un sourire mignon et malicieux, mais à la fois, il lui paraissait tellement triste il ne savait pas pourquoi il voyait le sourire de sa camarade ainsi. Elle finit d'ailleurs par se libérer doucement de son etreinte et recula avec précaution. Hiban ne compris pas tout de suite pourquoi, mais en la voyant prendre le bas de la jupe de son uniforme en le ramenant vers elle et en se baissant avec délicatesse, il vit qu'elle allait s'asseoir alors qu'il n'y avait pas de chaise là ou elle voulait se poser.

  • Hiban eut un mouvement du bras en avant vers sa camarade, il voulu, lui crier de faire attention, mais Koakuma était déjà tombée le derrière par terre. Il y eut un silence gêné de la part des deux lycéens, pendant lequel la jeune fille se releva à la vitesse de l'éclair. Pour s'asseoir sur une table, toute rougissante, ce qu'elle était mignonne, comme ça... se dit Hiban. Puis elle eut un petit rire bien à elle. Camouflant sa gêne, elle posa une autre question à Hiban, elle désirait savoir si ce dernier était de retour pour de bon, et comment il était arrivé ici, au Pensionnat Shôta.

  • Cette question gêna un peu Hiban, pour être honnête, il dirait qu'il avait fugué de chez lui avec juste une petite partie de la fortune familiale, ce qui était déjà enorme financièrement, mais bien maigre pour son père. Il ne manquait pas d'argent, ça... Mais il ne voulait plus passer pour un riche, il avait laissé toute son ancienne vie derrière lui, et ne désirait pas y revenir.
    Il se remit à sourire à Koakuma, mais d'un sourire sans joie, comme pour s'excuser de ce qui allait venir, il se disait qu'il devait raconter à Koakuma un mensonge, il ne voulait pas qu'elle soit in quiète pour lui, déjà qu'elle n'était pas au courrant pour la richesse de sa famille, comme ils s'étaient connu dans une école publique ou Hiban était très peu resté.


    « Ah, pourquoi suis-je ici? Eh bien... Mes parents on décidé de m'envoyer en pension, ils pensent que c'est une bonne façon que j'acqueirs mon autonomie... »


  • Il se força à mieux sourire, ce qui ne paraissait pas vraiment naturel sur lui, en réfléchissant à un autre sujet de conversation. Il se retourna vers Koakuma, car il avait détourné son regard le temps de ses dernière paroles, et lui demanda avec un ton un peu nerveux. Il faut dire qu'il se sentait assez mal de lui avoir menti à l'instant.


    « Au fait, euh... Tu est bien ici? Personne ne vient t'embêter? Tu t'es fait des amis? »


  • Il se dit qu'il lui avait parlé comme à une gosse de maternelle, il se sentit encore plus mal et se mordit la lèvre. Il espérait que Koakuma ne grillerait pas qu'il avait menti, et qu'elle ne lui tiendrait pas rigueur par rapport au ton qu'il avait employé.
Revenir en haut Aller en bas
Koakuma
Passante


Messages : 189
Féminin
Votre personnage
Âge : 16 ans, élève
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Jeu 4 Nov 2010 - 18:23

Il avait l'air... gêné... c'était... étrange,très étrange...
Elle le regarda bien. Son regard la fuyait, ses yeux regardaient le sol, comme un enfant qui vas dire une grosse bêtise.Il avait une réaction étrange. La même qu'elle quand elle voulais pas lui dire pourquoi il ne pouvait pas venir chez elle... "Heuu... ma maman travaille tard se soir" où encore "Pourquoi tu peut pas venir ? Ben c'est à dire qu'on fais des travaux et..."
Jusqu'au jour où elle lui avait dit qu'elle était hébergée chez une vieille dame d'une foire locale... D'ailleurs, en y repensant... elle n'était jamais allée chez lui... alors que lui passais, après qu'elle lui ais dit la véritée, la pluspart de son temps chez "elle" et sa "grand-mère"
Il allait sûrement lui dire un mensonge... elle en était sure ^^ . Ahhh... il voulait pas lui dire ??? Ben elle allait un peu jouer pour le punir...

« Ah, pourquoi suis-je ici? Eh bien... Mes parents on décidé de m'envoyer en pension, ils pensent que c'est une bonne façon que j'acquiers mon autonomie... »

*Hmmmm... je ne pense pas que ses parents l'aurais envoyé aussi loin de chez lui... surtout pour aussi cher.... A moins que...*
*

Ohhhh, ça c'était du bobard... par contre elle ne savait pas du tout la vérité... et Koakuma avais ce gros défaut d'être très curieuse, un trèèès gros défaut ... Et là, elle voulait savoir...
Il lui fit un graaand sourire... forcé et enchaina sur un autre sujet...

« Au fait, euh... Tu est bien ici? Personne ne vient t'embêter? Tu t'es fait des amis? »

Rooooh il trouvait même le moyen de se préoccuper d'elle alors qu'il venait de lui mentir... Bon elle allais commencer par le remercier et après elle lui tirerais les vers du nez...
Elle lui sourit avant de répondre...

-Oh oui il y as tellement de monde... Ren-kun, Ichigo nii-san et Shizu-chan aussi... Personne ne me déteste... j'ai enfin l'impression d'être à ma place <3 !

Elle avait mis Ren-kun en avant pour commencer la torture, et aussi pour observer sa réaction.
Elle eu un grand sourire sadique l'espace d'un instant et pris un air tout mignon de petite fille et chantonna sur un air de comptine...

«Usotsuki*, Us-o-tsu-ki... »


Et elle accompagnais la parole de gestes... ses doigts marchaient dans le vide en martelant
chaque syllabe pour faire durer le plaisir...Elle le vit tressaillir légèrement...

-Tu n'est qu'un menteur mon cher...


Elle le regarda droit dans les yeux en continuant sa petite comptine improvisée, sauf que cette fois son regard était plus mature... c'est simple on aurais dit un chat qui vient de croquer un canari... Le regard carnassier, toujours son petit sourire elle se demandait quand il allais craquer...
Quand elle finis sa petite comptine elle se leva, se mit sur la pointe des pieds pour glisser en un souffle dans son oreille cinq petits mots.

-Tssss... Je veut la vérité...


Elle se rassit en attendant...

*Usotsuki = Menteur en japponais <3

_________________

La Psychopatate t'aime Invité <3 !!

"Qui bene amat, bene castigat"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Sam 6 Nov 2010 - 17:54

  • Voilà que Hiban se sentait atrocement mal à l'aise. Non seulement il venait de raconter un mensonge plus gros que lui. Il avait parlé de ses parents, alors qu'il n'avait jamais connu sa mère, morte en couche, et ce n'est pas comme si son père s'était occupé de lui, et encore moins comme s'il avait payé de sa poche son inscription au pensionnat, heureusement, personne ne savait qu'il avit volé cet argent qui lui avait servi à sa propre famille, ils en avaient des tas d'autres de toute façon, et qui se soucierait de sa disparition, il était considéré comme un rebut de la famille, on ne lui avait laissé aucune chance depuis le début, jamais.

  • Le problème dans toute cette histoire, c'est que Hiban n'avait jamais su mentir, et mentir à une jeune fille comme Koakuma, qui était si précieuse à ses yeux... C'était juste lâche, il la prenait encore pour une petite fille, alors qu'ils avaient presque le même âge. Il regretta immédiatement ses mensonges quand il vit Koakuma lui sourire de nouveau, il vit bien que ce sourire était forcé, elle le faisait exprès, à l'évidence. Aïe, elle n'avait quand même pas... Il avait ensuite changé de sujet, questionnant son amie sur ses relations, les amis qu'elle avait pu se faire.

  • Il fut un peu moins stréssé quand il l'entendit répondre positivement à sa question, apparement, elle avait laissé passer son mensonge, ou ne l'avait pas remarqué. Koakuma se sentait manifestement bien au pensionnat Shôta... Elle avait rencontré plusieurs personnes, Ren, Ichigo, Shizu de leurs noms respectifs. Il s'accorda un instant de reflexion en entendant le premier nom, Ren était un nom de garçon... Est-ce que lui et Koakuma étaient... Hiabn sentit un petit pincement de jalousie, il se sentait un peu réticent à laisser partir sa petite protégée avec un gars qu'il ne connaissait pas. Mais il se dit qu'ils n'avaient pas forcèment ce genre de relation, et toute façon, Koakuma n'irait pas avec n'importe qui, c'était de son âge, également...

  • Presque détendu après son enorme mensonge, il sursauta quand il entendit son amie chanter une petite contine, il regarda Koakuma, son expression était à la fois innocente et machiavelique, cette fois, c'est sur elle savait, cette fois.


    Citation :
    « Usotsuki, U-so-tsu-ki »


  • C'est ce que chantonnait son amie à voix basse. Hiban fut fort géné, et il eut à ce moment un peu peur de voir Koakuma avec un tel visage, elle avait grandi, c'est sur, et il pouvait bien tout lui raconter après tout... Mais il avait peur qu'elle change d'avis sur lui après qu'il lui ait tout révélé...
    Elle lui dit d'un ton douceret qu'il était un menteur, et qu'elle voulait la vérité tout de suite, en s'asseyant tranquillement sur une table. Hiban s'avoua vaincu, et décida de lui raconter la vérité.

    « Bon, tu as raison, j'ai menti... Je n'aurais pas dû te mentir, je t'ai encore pris pour une gamine, alors que tu peux très bien comprendre. »


  • Il s'accorda un moment de reflexion, par ou commencer? Par le commencement, ce qu'il avait caché à Koakuma, il lui dirait la vérité dorènavent...


    « Comment dire, tout d'abbord, sache que je sui ici car j'ai fugué de chez moi... Avec une certaine somme d'argent. C'est avec cet argent, que je me suis inscrit ici... »
Revenir en haut Aller en bas
Koakuma
Passante


Messages : 189
Féminin
Votre personnage
Âge : 16 ans, élève
Classe ou Emploie:
Club : Aucun

MessageSujet: Re: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Dim 7 Nov 2010 - 14:44

Dés qu'elle avait prononcé le nom de Ren elle savait qu'elle avait gagné. Passe sous la garde et premiers sang pour elle...


« Bon, tu as raison, j'ai menti... Je n'aurais pas dû te mentir, je t'ai encore pris pour une gamine, alors que tu peux très bien comprendre. »


Il prit un air désespérément vaincue et elle s'en voulut un peu de lui avoir fait ça... elle avais quelque peu exagérée...
Elle fronça les sourcils... Comment ça petite fille ! C'est vrai qu'elle n'était pas bien grande mais de là à l'appeler petite fille... puis elle se dit que c'était son rôle de grand-frère de substitution de la protéger...
A la tête qu'il faisait, elle sentit l'énormité de la situation.

« Comment dire, tout d'abord, sache que je suis ici car j'ai fugué de chez moi... Avec une certaine somme d'argent. C'est avec cet argent, que je me suis inscrit ici... »

Alors là elle tombait de haut, le Toaru qu'elle avait connut était un enfant modèle...
Il n'osait même plus la regarder... s'il croyait qu'elle allait lui faire la gueule tête pour si peu... Elle aussi l'avait fait, bon d'accord elle avait 9 ans et elle était battue, mais elle aussi avait déjà fugué...
Elle le regarda droit dans les yeux et commença à réfléchir... et elle énuméra à voix haute toutes les possibles causes de sa fugue.

-Hum... soit tu est un imbécile et tu a fugué parce que c'était marrant... j'y crois pas trop, je sais que tu est sérieux, soit tu a une bonne raison en rapport avec tes parents... Est-ce qu'ils te battent ?!

Elle sentit sa gorge se nouer ... si ses parents lui faisait subir ça... elle sentait qu'ils allaient souffrir... Elle craqua ses doigts sinistrement.
Ou alors... une idée complètement folle germa dans son esprit... mais l'hypothèse se tenait... Une certaine somme d'argent hein ?il n'était quand même pas... Elle le regarda d'un oeil soupçonneux avant d'ajouter sur un ton plutôt amusé.

-Tu sais que je me tiens toujours au courant de tout hein ? J'ai un article qui devrait t'intéresser.

Elle se pencha pour récupérer son sac et le posa lourdement sur la table.
Elle commença à fouiller et trouva au fond un journal datant de quelques semaines déjà...Elle le feuilleta et retrouva l'article qui l'intéressait... Elle en lut le début, à voix haute en jetant un oeil à son intelocuteur de temps à autres...

-Aujourd'hui, quelques lycéennes ont organisées des recherches et contactées les journaux pour retrouver Hiban Toaru, leur camarade, disparu depuis vendredi dernier... Les journaux ont repris la nouvelle et cet adolescent, fils de M.Hiban, chef d'une grosse entreprise, n'a pas été retrouvé. D'après son père, ils ne s'entendait pas très bien et il serait parti avec une... coquette somme d'argent... Ce serais donc une fugue et des proches nous ont confiés que M.Hiban était "soulagé" d'un poid depuis que son fils unique avais fugué.... Etc, après le journal dit que si on le retrouve , il faut appeler les autorités etc... Oh je l'avais pas vu... y'a une photo aussi... Bon Hiban Toaru, il faut qu'on parle !

Elle s'assit de nouveau sur la table avant de rire aux éclats devant la mine déconfite de son camarade et jeta le journal, l'article en question bien en vu, devant elle.

_________________

La Psychopatate t'aime Invité <3 !!

"Qui bene amat, bene castigat"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma   Aujourd'hui à 8:31

Revenir en haut Aller en bas
 

Jouons à cache-cache dans la salle vide~ {Koakuma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Oh, c'est toi. et moi. dans la salle de bain ! [ 18/12/10 - 19h50 ]
» Mortel cache-cache
» Lidia Faith Columbus - J'suis le genre de personne qui va s'enfermer dans la salle de bain, qui va pleurer toutes les larmes de son corps, et en ressortir comme si rien n'était.
» Cache Cache ^^
» Cache cache. [=> Défi]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Rps terminés ou abandonnés...-